La côte oubliée de Roullens

La course de côte oubliée de Roullens, Aude.

 

Texte et photos de C Camberoque, archives de Gilles Martin.

 

Autour des années 80 avait lieu une fête de la moto, au petit village de Roullens pendant le week-end de la Pentecôte.

Et Pentecôte… pour une course de côte … c’était le bon moment !!!

La preuve : plus de 100 engagés en moto et side-cars.

 1981-Roullens-départ-Yamaha-TZ-250

 C’est Gilles Martin qui m’a rappelé cet épisode des sports mécaniques dans l’Aude.

Il y est venu et a gagné à plusieurs reprises. Lorsque j’ai préparé l’article sur lui

Gilles m’a ouvert ses archives. Voir : Gilles Martin du moto cross … et en vitesse !

Ce qui m’a donné envie d’aller à Roullens découvrir où était cette côte.

roullens-depart- 

A ma grande surprise, parmi tous les gens à qui j’ai demandé des renseignements, personne ne se souvenait de cet événement pourtant important pour le village et la région.

Si parmi les lecteurs de ce blog il en est qui ont des informations et des photos de cette course de côte de Roullens, merci de me les faire parvenir.

Cela permettra de compléter cet article pour entretenir la mémoire de cet événement sportif.

1981-roullens-photo-rene-roques

D’après quelques rares photographies j’ai pu déterminer quelle était la côte choisie pour cette course.

Elle partait de Roullens à une sortie du village, au sud.  Le tracé comportait une douzaine de virages sur une distance de 1700 mètres.

Une sono permettait d’entendre les commentaires et de connaître les résultats sur l’ensemble du parcours

probable-trace-de-la-course-de-cote-de-roulens

Gilles Martin déclarait dans la presse locale : « La course de Roullens est très technique de par son tracé. Le revêtement est maintenant parfait ».

Gilles pilote généreux et spectaculaire cabrait sa machine au départ puis partait en glissade dans tous les virages et se mettait sur la roue arrière dans les lignes droites.

 

1981-roullens-presse-gilles-martin

En 1981 pas moins que 4 champions de France de la montagne étaient présents.

Gilles Martin sera second au scratch derrière Quartararo (oui ! le père de Fabio) qui fait une montée en battant les records en 1’08’’105.

1981-roullens-independant- 

Des motos participaient à cette course dans les catégories : 50cc, 125cc, 250, 350/500cc, 750/1000cc et side-cars.

Il est à signaler qu’en 1981 deux femmes courent en 125cc et 250cc.

Si les 50cc montent en 1’24’’341, les 125cc mettent 10’’ de moins.

Mais les grosses cylindrées sont moins agiles que les 350/500.

1981-roullens-course-de-cote 

Gilles vient de m’envoyer les 2 photos suivantes. Merci Gilles !

Sur celle de gauche on peut le voir en chemise rayée à coté de Jeanine Martin, à sa droite.

Tandis qu’à sa gauche, un pilote local,  Boulze qui finit 3ème en catégorie 1000 en 1981.

Il était du M C de la Malepère et travaillait à Salsigne. On n’a pas son prénom.

 

A la gauche de Boulze :  Mariline Véziat qui termina 6 ème en 250.

Sur la photo de droite on peut reconnaitre les conseillers municipaux de Roullens et son maire Monsieur Suarez.

A coté de ce dernier René Carrier est assis près d’une jeune femme.

Qui pourra nous donner plus de précisions ?

reunion-mc-roullens-

La mairie, les conseillers municipaux et son maire M Suarez étaient partit prenante autour de René Carrier de la FFM.

Le Président de L’Entente motocycliste du Carcassès Malepère. Un club comprenant des adhérents très actifs.

« C’est là que nous sommes les mieux reçus, l’accueil est chaleureux » disait Gilles Martin.

 g-martin-1981-roullens-yamaha-tz-250

Pour 1981 le classement des meilleurs pilotes publié dans la presse locale est le suivant :

 1981-resultats-roullens-presse

Désormais à Roullens on préfère s’occuper des productions locales.

Le vin de la Malepère est excellent, quand à ce terroir il est aussi réputé pour ses truffes… alors les motos de course…

roullens-course-de-cote 

Comme pour le circuit de Salvaza de Carcassonne que j’ai raconté dans mon livre Le circuit oublié ( voir ci-dessous). 

La côte de Roullens risque fort de ne plus retentir au son des mégaphones et pots de détente.

Dommage !

 

 

 

 

 

 

pub-livre circuit-oublie 

Derniers commentaires

Articles récents

L’esprit de Montjuïc

L’esprit de Montjuïc

 

A plusieurs reprises j’ai parlé dans ce blog du circuit de Montjuich (Montjuïc en Catalan) à Barcelone..

Voir :

F1 à Montjuïc : Joan Segura photographe

Expo : Le circuit de Montjuïc

Montjuïc Revival 2012

IMPRESSIONS LATINES: 24 heures de Montjuich 1977

 espiritu-montjuic-.original 

Situé sur la colline arborée du même nom qui domine le sud de la ville, le port, la mer, le vieux circuit urbain de Montjuïc à été jugé trop dangereux pour continuer à être utilisé et par malchance lorsque, il y a quelques années, un rassemblement de moto et auto anciennes s’y est déroulé  un accident tragique a eu lieu.

Du coup il est totalement exclu d’y revoir un jour des véhicules de course même pour une démonstration.

 espiritu-de-montjuic-9

Toutes ces manifestations de la moto Gp à la F1 en passant par les revivals se déroulent désormais sur le circuit de Catalogne toujours appelé circuit de Barcelone plus au nord et  situé sur la  petite commune de Montmelo à une trentaine de kms de Barcelone.

montmelo- 

Lorsqu’on vient de France l’accès du Circuit de Catalogne à Montmelo est très simple.

Pour les GPS programmer : Camino Mas Moreneta, 08160 Montmeló, Barcelona, Espagne.

Venant de France par l’autoroute AP-7 : sorties 13, 14 ou 15.

Plus d’informations sur le site : https://www.circuitcat.com/fr/

Ce circuit est très beau. Entouré de parkings il est simple de s’y garer et d’en repartir.

monument-x-bulto-et fangio - 

 On peut voir dans l’enceinte du circuit des statues en hommage à Fangio et X Bulto, le créateur de Bultaco.

espiritu-de-montjuic-32 

Bien entendu il n’y a plus le charme du circuit de Montjuich en plein Barcelone ! 

 espiritu-de-montjuic-7

 Joan Segura passionné de sports mécaniques et de photographie est allé cette année, avec son frère José Maria.

Ils ont photographié ce rassemblement appelé Esprit de Montjuich.

espiritu-de-montjuic-33 

Honneur aux Hispano-Suiza, voitures mythiques construites à Barcelone.

espiritu-de-montjuic-34 

Bien entendu les voitures sont exposées et tournent également sur la piste de Montmelo.

espiritu-de-montjuic-31 

Belle image d’une Porsche, prise par Joan 

boite-porsche 911-

 Splendide éclaté d’une boîte Porsche 911

4-voitures- 

Des protos de tous âges et dans de bels états.

espiritu-de-montjuic-8 

A Barcelone on a affaire à de sacrés collectionneurs !

espiritu-de-montjuic-10 

 On n’a pas tous les jours l’occasion de pouvoir admirer des autos aussi prestigieuses et soignées.

 espiritu-de-montjuic-11

 De les voir sur les stand mais aussi de les revoir et les entendre tourner sur la piste.

espiritu-de-montjuic-20 

Pour l’année 2018, il ne faut pas louper le prochain rassemblement qui aura lieu les 13-14-15 de avril de 2018

espiritu-de-montjuic-12 

Si vous voulez avoir une idée plus précise de tout ce qui se passe pendant ces 3 jours sur le Circuit de Catalogne, vous pouvez aller à :

https://www.facebook.com/Espíritu-de-Montjuïc-193309620682042/

espiritu-de-montjuic-6foto 

Dans : http://www.newsclassicracing.com/esprit-de-montjuic-une-3e-edition  on peut lire :

 «  En 2017,  25.814 personnes ont fait le succès de ce véritable musée roulant à ciel ouvert »     

details    

Le prix de l’entrée était fixé à 50 euros pour les 3 jours.

 espiritu-de-montjuic-25

 Expositions, courses, et diverses animations de toute sortes étaient proposées au public. 

espiritu-de-montjuic-5-fotos

Il ne faut pas rater ces journées sous le soleil d’avril en Catalogne et sur ce circuit qui est splendide.

Situé sur une colline, il offre un point de vue sur le paysage alentour et toujours sur plusieurs virages de la piste.

3-fotos-voiture 

Un dernier détail, mais pas des moindres, on mange très bien dans les divers restaus du circuit.

La bonne cuisine catalane y est  partout présente. 

espiritu-de-montjuic-36


Gilles Martin du moto cross … et en vitesse !

Gilles Martin du moto-cross … et en vitesse !

 

Par C Camberoque

Photos © Collection Gilles Martin. Droits réservés

 

Ce blog me réservera toujours des grandes surprises …

gilles-martin-cote-valflaunes-1977

Gilles Martin. Côte de Valflaunès 1977

J’avais exhumé en décembre 2016 des vieilles photos prises en 1977 à la course de côte de Valflaumès dans l’Hérault.

Voir à La course de côte de Valflaunès

 

Gilles Martin  1976

Je ne me souvenais plus qui j’avais photographié lorsque j’ai reçu un e mail de Gilles Martin qui se reconnaissait sur mes images.

Formidable !

1976-la-foret-fouesnant-remise-de-prix-g-martin-

Gilles  me fournit alors un article du Midi Libre d’époque avec des renseignements sur cette course de côte dont le classement.

Cela va me permettre de compléter mon article précédent.

J’en profite pour lui demander de nous parler de lui …

gilles-martin--valflaunes-1977

Côte de Valflaunès 1977

Gilles Martin nous raconte :

« Je suis né en février 50, nous sommes de la même année je crois…

g-martin-de-terrot-a-suzuki-1967-1968

Tout avait commencé sur une Terrot en 1967.           Mais dès 1969 on retrouve Gilles  Martin sur une T20

J’ai commencé les courses en 1969.

Deux courses de côte déjà et 2 critérium sport 250 à Montlhéry sur une Suzuki 250, T20.

1969-monthlery-suzuki-t-20-10eme-dd

En 1969 Gilles est à Montlhéry ou il finit 10 ème de sa catégorie.

A cette époque je roulais sur la route avec la T20 et je n’ai pas vu de différence entre ma façon de rouler sur circuit et la route.

Raisonnablement j’ai arrêté la route.

1972-guignecourt-montesa-cappra-250-g-martin

1972 Guignecourt Montesa Cappra 250

 1971 : début en moto cross sur une Montesa 250.

g-martin-1972-blargies-montesa-cappra-250-a

1972 Blargies Montesa Cappra 250

 1974: j’achète la Honda Elsinore 250, beaucoup de misères avec la boite qui tenait pas en moto cross.

Par contre en côte jamais de problèmes de boite.

1972-breteuil-montesa-cappra-250-g-martin-

1972 Breteuil Montesa Cappra 250

Pendant la période moto cross beaucoup de gamelles j’étais vite…

Mais vite par terre !

1974-agnetz-entrainement--montesa-Cappra-250-g-martin

1974 Agnetz entrainement  Montesa Cappra 250

Pendant la période cross, je faisais les courses de côte du coin.

 1976-belleau-ktm-400-g-martin

1976 Belleau KTM 400

En 1975 j’ai rencontré un pilote de Nice (DELAUDE) qui était monté faire la course de cote du bois de Molle comptant pour le championnat de France de la montagne.

Il m’a menacé d’une réclamation parce que ma moto n’était pas réglementaire.

A cette côte j’ai fini derrière lui, donc pas de réclamation.

g-martin-1976-03-montmarquet-honda-elsinore-250-e 

1976  Montmarquet Honda Elsinore 250

En 1976 je me présente à Montmarquet toujours avec l’Elsinore cross, je termine 2eme sur une route humide avec des pneus cross.

g-martin-1976-03-montmarquet-honda-elsinore-250 

1976  Montmarquet Honda Elsinore 250

Ce jour là j’étais en état de grâce, tout passait.

g-martin-1976-st-just-pres-brioude-ktm-400 

1976. St-Just. Près de Brioude. KTM 400

Mais on me déclasse pour moto non conforme.

C’est à partir de ce jour que mes machines on été modifiées.

Et je remercie encore le pilote qui a posé une réclamation car sans lui les motos seraient resté en cross ».

 1976-confolent-depart-honda-elsinore-250-g-martin- 

1976-Confolent.  Départ sur Honda Elsinore 250.

Dans la presse on peut lire alors des comptes rendus des courses de côtes ou participe, ou bien, va participer, Gilles Martin :

« Dans la catégorie 500cc… Martin… au guidon d’une 400 KTM débordante de chevaux pourrait bien livrer un petit festival.

On retrouvera ce même homme en 250cc ou sa Honda paraît en mesure de damer le pion au peloton des Yamaha modèle course »

 

g-martin1976-st.-germain-sur-ille-honda-elsinore-250 

1978 St. Germain sur Ille Honda Elsinore 250.

« A Brioude Martin faillit bien réaliser le doublé après avoir plané au dessus du lot des 250cc au guidon de sa Honda Elsinore.

L’ancien crossman enfourchait en effet une 400 KTM dans la course des 500cc et livra un spectacle de toute beauté.

A la limite dans tous les passages, il s’apprêtait sans doutes à pulvériser les records lorsque il franchit la limite …

de la Chaussée ». (Brioude Presse)

g-martin-1975-guignecourt-remise-des-prix 

1975. Guignecourt. Remise des prix

A la course de Belleau, la presse écrit :

«  En classe 500cc, Gilles Martin était évidemment inaccessible sur sa KTM modifiée.

Pas moins de 8 secondes le séparent de son second »

g-martin-1978-st.-germain-sur-ille-honda-elsinore-250-a

1978 St Germain sur Ille. Honda Elsinore 250

article-1977-presse-locale--1 

Presse de l’époque 

g-martin-1976-folembray-entrainement-ktm-400-d 

1976 Folembray. Entrainement KTM 400.

Dans un autre article de presse de 1977 on peut lire :

« En 500cc, nous retrouvons …

Gilles Martin, la coqueluche des spectateurs lorsqu’au guidon de sa spéciale Trioux il défit, toujours avec bonheur les règles les plus élémentaires de la vitesse ».

 

1977-g-martin--belleau-ktm-400- 

1977 Belleau. KTM 400.

1977, article de presse :

« On insistera quelque peu cependant sur la performance du parisien Martin qui sur sa machine de cross échoua de peu.

Pourquoi ce choix d’une KTM ?

- D’abord parce qu’elle coûte moins cher qu’une machine de vitesse, qu’elle est plus facile à piloter pour moi et qu’enfin le gain en poids est appréciable.

Martin est un habitué des courses de côte après avoir été un coureur de cross assidu d’un style très particulier avec appui sur la jambe en virage.

- Impossible de me défaire de cette habitude. Mais de toute façon ça aide parfois à contrôler la bécane »

g-martin-1977-ktm--400-c

1977 KTM 400.

Dans la presse de Saint Aubin des Coudrais :

« - Cela me fait vachement plaisir, parce qu’aujourd’hui je suis descendu au dessous des 30.

Celui qui parlait ainsi, après sa deuxième montée, était Martin, le broussailleux barbu adoré des spectateurs pour son style grand spectacle …

gilles-martin-1981-treffort-yamaha-tz-250- 

1981 Treffort. Yamaha TZ 250.

… Après avoir failli raccrocher définitivement, faute de moyens financiers, il repartait cette saison sur ses anciennes machines maintenant dépassées pour se faire plaisir.

Et assurer en même temps le 3eme temps en 500cc. Derrière ses deux ennemis de toujours : Bonvicini et Bedeau. »

 1981-bettant-depart-yamaha-tz-500 

1981 Bettant. Départ sur Yamaha TZ 500

 Dans Moto Journal N° 471 en 1980,  on peut lire :

Côte de Chazé.  Gilles Martin qui allait gagner en 500cc après s’être dépouillé comme rarement.

Une victoire qui fait plaisir, surtout que le second n’est pas n’importe quel poireau puisqu’il s’agit de Jacques Agopian !

1980-chaze-sur-argos-yamaha-tz-350- 

1980 Chaze sur Argos Yamaha TZ 350.

Martin s’explique dans un autre article de presse :

« De 1971 à 1975, je faisais des compétitions de cross, et quand il n’y avait pas d’épreuves, je m’alignais dans les courses de côtes… les motos telles qu’elle étaient.

Très vite je me suis fais déclasser à cause des pneus à tétines, alors j’ai radicalement changé mon fusil d’épaule en équipant les motos normalement.

Et ce fut la première victoire. »

gilles--martin-dans-le-parc 

Gilles Martin dans le parc.

«  En fait, j’ai changé de machine parce que tant la KTM que l’Elsinore étaient dépassées sur le plan performances.

Alors la TZ était quasi obligatoire.

Mais le problème est qu’il faut se la mettre en main.

Aussi, depuis le début de la saison, je n’ai pas encore gagné quoiqu’étant dans le coup, puisque je finis en général second ou troisième »

gilles-martin-sur-yamaha- 

1980 Montmarquet Yamaha TZ 250

 « Pour la conduite c’est très différent ; avec mes bécanes de cross, les dérapages commençaient très tôt mais se rattrapaient en glissade.

Maintenant tout change : l’adhérence et phénoménale, mais quand cela décroche, vraiment il est temps de faire quelque chose ».

 gilles-martin-1981-roullens-yamaha-tz-250 

Gilles Martin en 1981 à Roullens (Aude) Yamaha TZ 250

On retrouve Gilles Martin en 1980 et 1981 à Roulens dans l’Aude.

Le Moto Club présidé alors par René Carrier organisait une course de côte, depuis 1979, pour la Pentecôte à l’issue d’une fête de la moto qui durait deux jours.

Gilles Martin qui est déjà champion de France avec 42 victoires est la vedette de la manifestation.

En 250 c’est Gilles qui remporte la victoire.

En 500 il est second derrière Quartararo un pilote qui est le père de Fabio Quartararo, qui lui naitra plus tard en 1999 et qui deviendra, avant de participer aux Grand Prix, 5 fois champion d’Espagne.

Le papa doit se réjouir !

 1981-roullens-depart-yamaha-tz-250 

Départ à Roullens. 250 TZ

Gilles aimait la côte de Roulens, il précise dans un article de l’Indépendant de Juin 1981 :

« Cette côte est très technique et le revêtement très accrocheur ».

Malheureusement, de nos jours cette course a disparu.

 2-article-1981-roullens-presse 

 L’indépendant de l’Aude 1981

1980-montmarquet-yamaha-tz-250-a

 1980 Montmarquet Yamaha TZ 250

 Une bien belle aventure motocycliste que celle de Gilles Martin qui finira sur de belles TZ,  en 250, 350, et 500.

1981-roanne-yamaha-tz-500- 

1981 Roanne Yamaha TZ 500

 Mais ce qui me semble remarquable, c’est que finalement lorsque dans les années 70, Gilles courait avec des moto de cross légèrement modifiées,

il apparaît comme un précurseur de ce qui allait devenir, mais quasiment 10 ans plus tard, le Supermotard.

Il me répond à cette question :

«  Je ne sais pas mais ce qui est sûr, c’est que d’autres pilotes montaient en course de côte avec des motos de cross en version cross…

 g-martin-1981-saint-thegonnec-yamaha-tz-250

1981 Saint Thegonnec Yamaha TZ 250

 … Je ne sais pas si d’autres pilotes ont transformé leur machine avant moi.

En même temps que moi, en 1976, un pilote de l’est de la France : Comoretto avait transformé une 250 KTM dans le même esprit que mes machines. »

 

1981-1er-supermotard-presse 

1981 Le 1er Supermotard et Gilles Martin dans la presse

L’un des premiers Super Motard s’est déroulé sur le circuit Carole en 1981 et bien entendu Gilles Martin y est venu « pour le pied » dit il !

1981-treffort-yamaha-tz-250- 

1981 Treffort Yamaha TZ 250

  »Je connaissais les courses américaines de dirt track et ça me faisait rêver…

 g-martin-1981-treffort-yamaha-tz-250-

1981 Treffort Yamaha TZ 250

 … En 1980 quand j’ai acheté les TZ Yamaha d’occasion j’ai fait un essai en transformant la 250  avec une paire de cylindre 373 pour rouler en 500 et la partie cycle look dirt track, voir photo jointe

 

gilles-martin-balance 

- 1980 Folembray entrainement TZ 250 dirt track    - 1980  Montmarquet Yamaha TZ 500 dirt track

- 1980 Beslé Vilaine Yamaha TZ 500 dirt track          - 1976 St Just preès de Brioude KTM 400

 … J’avais mis une fourche de récup.

Elle n’était pas top.

Lors d’un freinage énergique elle a talonnée provocant un blocage de roue  qui m’a mis par terre (3éme course).  

Je n’ai pas insisté c’est dommage car ça allait pas mal.

Quelques temps après aux US Kenny Robert a couru un dirt track piste longue avec une 750 Yamaha OW31″ !!!

 1981-coupes

1981 Les motos, l’homme et les coupes.

 Quelle belle histoire que celle de Gilles Martin !

Et n’est elle pas belle cette photo ou il pose avec ses Yamaha et toutes ses coupes !

Ses fils doivent être fier de lui ! Il y a de quoi ! 

comment-je-suis-devenu-copie

Gilles Martin pose sur un 80 cc de ses fils.

Cette période des années 70/80 fut extraordinaire pour la moto.

C’était le tournant d’une époque ou tout n’était pas encore aussi professionnalisé que maintenant.

Je crois que finalement l’enjeu principal était le plaisir. 

Et puis il y avait des pilotes qui, sans être des champions du monde ont  toute mon admiration.

Ils ont vécu des moments tellement différents à ceux qu’on imagine derrière le business des pilotes actuels, obnubilées par les résultats, leur carrière, les sponsors.

Harcelés par les médias… Et sous la pression constante des contrats publicitaires et du monde impitoyable de l’industrie.

 

Je ne veux pas dire que c’était mieux avant … mais tellement différent…

 

Sur les belles photos qui illustrent cet article vous pouvez bien apprécier comme Gilles Martin avançait fort.

Comment il balançait ses motos pour passer en glisse pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Son style était magnifique.

1993-juin-bourg--d'oisans-drakart-650-

 Mais il faut ajouter que quand Gilles a laissé les deux roues, il a trouvé un nouvel engin à faire déraper … 

1993-loquignol-drakart--650-e

 Cette fois sur 4 roues …  Gilles précise : 

« En 1982, aprés la moto je me suis mis à faire du kart tout terrain pour m’amuser puis le démon de la course m’a repris pour me quitter définitivement en 1996″…

1993-paray-le-monial-drakart-650

 … « Des engins de 300 kg, moteur bicylindres 2 temps Rotax développant une centaine de chevaux (moteur de moto neige ).

Ce fut un pied fantastique. »

Mais ça c’est une autre histoire !

1993-drakart-650

Bravo Gilles !

Oui, je t’admire et je dois te dire que je t’envie un peu.  

Non !  Beaucoup !!!

Mais c’est trop tard pour moi !!!

Dans une autre vie peut être …

 

 

 

 

 

 

 

 

pub-livre circuit-oublie

1er-de-couv-circuit-oublié

Articles plus anciens

« Endurando » à Fonties Cabardès

Benelli 105 ans de passion italienne

National Technical Museum Prague

Ma Benelli : le remontage avance

Moto de courses et télévision

La 125 Garelli GP d’Eric Martin Lanza

La course de côte de Valflaunès

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"