Salon moto à Palaja, Aude

Salon de la moto à Palaja dans l’Aude

 

Texte et photos C Camberoque                  Reproduction interdite sans l’accord de l’auteur

 

salon-palaja-aude

Depuis déjà 9 ans un salon de la moto a lieu dans le village de Palaja, dans la communauté d’agglomération de Carcassonne.

salon-moto-palaja-aude-5

Actions caritatives, musique par le groupe des Phacochères de Montréal… expo de bécanes neuves, fritures et boissons sont proposées.

salon-moto-palaja-aude-4

Les motards arrivent de toute la région sur de gentilles motos bien civilisées… on ne sait jamais…la gendarmerie est aussi là …

salon-moto-palaja-aude-3

Des stands et motos de différentes marques sont présentées dans le complexe sportif.

salon-moto-palaja-aude-2

 Les marques habituelles sont bien là et sans grosses surprises.

L1030577

C’est neuf, c’est beau, ça vient de sortir…

salon-moto-palaja-aude-7

Mais pourquoi les scooters sont si sobres dans leur couleurs noires comme s’ils étaient destinés à escorter des corbillards ?

salon-moto-palaja-aude-6

 Au bling bling des machines de tourisme et autres américonades, je préfère les petites motos sportives en carénage et guidon bracelet.

rallye-gendarme-salon-moto-palaja-aude-

La gendarmerie étant présente sur cette manifestation, l’accent est mis sur la sécurité et la pédagogie.

L1030597

 C’est l’Escadron départemental de sécurité routière de l’Aude qui reçoit les motards.

rallye-moto-gendarmerie-aude-10

Un rallye est organisé par les gendarmes ainsi qu’un atelier de pilotage tracé pour tester la dextérité des motocyclistes présent sur le rallye.

rallye-salon-moto-palaja-aude-9salon-moto-palaja-aude-8L1030587

Sous l’oeil bienveillant des gendarmes les motocyclistes révisent  leur bonne conduite.

L1030589

 Tout le monde fait la queue pour expérimenter le plateau de maniabilité.

maniabilite-salon-palaja-14

Dans un genre un peu différent, un peu plus loin, les motos de stunt  font un raffut qui attire tout les spectateurs. 

stunt-salon-palaja-11

Les pneus fument en traçant des arabesque sur l’asphalte.

stunt-salon-palaja-13

Dérapages, roues avant, roues arrière, c’est le Team Simon MTZ qui assure la démonstrations de shunt …

… pour le plus grand plaisir des marchands de pneus…

stunt-salon-palaja-12

 

 

 

 

Derniers commentaires

Articles récents

Atelier Classic Motorcycles Albi

Atelier Classic Motorcycles  Albi

 

 Texte et photos Charles Camberoque         Reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur

 

classic-motorcycle-1-albi 

Un mécanicien qui joue du saxo dans un groupe jazz rock, ce n’est pas très courant !

Et c’est une excellente et bonne chose, à plus d’un titre.

Quoi de plus beau qu’un saxo qui sonne dans la nuit ! Qu’une Ducati en mégaphone qui rétrograde !

Qu’un riff de guitare qui pleure ou qu’une Bultaco TSS qui monte ses vitesses en s’éloignant au loin sur le circuit !

 

Ecouter d’une oreille musicale le chant d’un moulin, y traquer les fausses notes, les changements de rythme.

C’est de la première importance pour apprécier et fignoler son fonctionnement.

C’est ce que pratique couramment Alain Helcman avec une bande d’amis musiciens et motards.

atemier-classic-motorcycle-81 

Sa réputation avait précédé ma rencontre avec lui.

Julie et Olivier, mes frères motards m’ont accompagné dans l’atelier d’Helcman situé dans le site industriel St. Antoine d’Albi-St.Juéry.

Je vous ai parlé déjà de St Juéry où se trouvait un circuit jusqu’à la fin des années 50.

Et Julie nous avait fait découvrir la stelle à Dario Ambrosini, Champion du Monde Motocycliste qui a trouvé la mort le 14 Juillet 1951 sur ce circuit.  

Voir :   Stèle à Dario Ambrosini.

7-atelier-classic-motorcycles-81 

L’ atelier d’Alain Helcmann est clair, particulièrement bien éclairé.

Sa décoration en dit long sur notre hôte. Il est à la fois dans ses murs et sur ces murs.

On se sent aussitôt en famille. La famille des motards passionnés.

 2-atelier-classic-motorcycles-81

Aux murs des affiches des anciens grand prix d’Albi bien entendu !

Mais aussi du Tourist Trophy ou de la Belgian Classic. Les mythes sont là.

 affiches

Il y aussi une guitare électrique à coté d’un vieux blouson de cuir et d’un Cromwell.

Des affichettes, des photos, des vieilles pubs, divers souvenirs de balades à moto…

Fidélité aux amis, souvenirs de nos amours et passions de jeunesse jamais oubliées…

3-atelier-classic-motorcycles-81 

Des machines anciennes, des populaires en restauration. Déjà rutilantes…

5-atelier-classic-motorcycles-81 

… mais aussi des machines plus sérieuses, Norton, Triumph, Ducati… Plus sportives.

10-atelier-classic-motorcycles-81 

 Alain Helcman raconte, précise, s’enthousiasme…

alain-helcman-atelier-classic-motorcycles-81 

 Il y a eu deux tournants importants dans la moto, 2008 et 2013, depuis le plastique et le tout électronique sont rois.

Et moi ça ne m’excite pas trop, me dira t’il. Mais enfin j’en répare…

14-atelier-classic-motorcycles-81 

Un jeune apprenti attentif est en stage avec lui.

sur-les-murs- 

En Afrique, on dit que quant un ancêtre meurt, c’est une bibliothèque qui brûle.

Ici nous pourrions dire que quant un motociste part à la retraite avec toutes ses connaissances, c’est une  pareille catastrophe.

4-atelier-classic-motorcycles-81 

C’est pour cela qu’Alain cherche à former des jeunes qui prendront sa relève la retraite venue.

 9-atelier-classic-motorcycles-81

En aparté, son apprenti nous confiera, d’une part, qu’il a de la chance d’être là,

et d’autre part, toute son admiration pour le patron et ses subtiles connaissances encyclopédiques des machines dans les moindres détails.

13-atelier-classic-motorcycles-81 

Moi, ce que j’ai tout de suite apprécié chez Alain Helcman, c’est qu’il n’a pas cette dévotion béate pour pout tout ce qui est vieilles bécanes.

11-atelier-classic-motorcycles-81 

Certes Helcman aime les vieilles motos, mais les bonnes machines avant tout !

12-triumph--atelier-classic-motorcycles-81 

 Justement, je m’extasie devant une Triumph  en révision et d’un montage particulièrement bien soigné.

triumph-preparee- 

C’est celle d’un client qui participe à des courses d’anciennes. 

Notamment sur le circuit d’Albi. 

Le bac à huile sous la triumph est obligatoire en ancienne sur piste. Mais ce moteur T140 est exempt de fuites. Précise Alain.

1-alain-helcman-atelier-classic-motorcycles-81 

Alain Helcman ne se prive pas d’apprécier aussi certaines motos moins anciennes.

De les modifier suivant son imagination et de participer avec à des courses.

Sur sa Ducati de 1988, par exemple, il a pensé un jour que le réservoir à l’arrière sous la selle serait mieux.

Et il l’a fait !

J’imagine alors combien ce doit être fantastique et fort de rouler sur cette machine en ayant, en quelque sorte, le moteur entre les bras.

la-ducati-reservoir--arriere 

Alain commente : « De 88 on est passé à 100 cv à la roue AR. avec quelques pièces moteur bien adaptées, arbres à cames « performance », pistons Borgo haute compression, soupapes renforcées, carburateurs Dell’orto de 41 mm.  

Avec un rapport de démultiplication 14×41, c’est 240 km/h à 9000 tr/mn en 6è sur circuit.

Cette Ducat a son charme avec une agilité, un freinage et un caractère affirmé. »   

Sans-titre-1 

A partir d’une XS 1100 Yamaha, à la demande d’un publicitaire et pour la réalisation d’une pub,  il a détourné cette machine avec notamment une alimentation au N.O.S. nitrous oxyde systems.

Le protoxyde d’azote mélangé au carburant  moitié /moitié délivre une augmentation de puissance de 50% en plus.

L1040106 

La bonne vieille XS 1100 a été transformée en brute sauvage.

Du coup elle est devenue la mascotte de la maison et trône devant la porte.

ducati-alain-helcman 

Sur le tête de fourche de la Ducati on voit des auto-collants qui évoquent de sacrés rassemblements comme Le Ventoux classic.

Mais il y en a un autre qui me fait bien plaisir car je découvre qu’Alain est un des supporters du projet  Geco d’Eric Offenstadt.

Voir :    La Geco d’Offenstadt

 

Pour plus d’informations sur l’atelier d’Alain Helcman, voyez le site :

http://www.123siteweb.fr/classic-motorcycles81/

 

Et si vous désirez vous y rendre, il se trouve :

 4, rue Jean Le Rond D’Alembert, bat.4    

Site industriel St. Antoine (Z.I. Albi – St.Juéry) 81000 ALBI 

  GPS : 43°56′ 1491″ nord

            02°11′ 6091″ est

 

 Tèl: 06 08 12 48 60 (de préférence) ou 09 79 17 71 62

 

 E Mail: classicmotorcycles81@orange.fr

 

 

Le Moulin Vieux de Fauch, chambres d’hôtes

Si vous devez rester quelques jours dans cette région, ne manquez pas d’aller loger dans les chambres d’hôtes de Julie et Olivier à Fauch, près de la rivière, à quelques minutes de l’Atelier Classic Motorcycle.

Les motards y sont les bienvenus ! 

Le-moulin-vieux-chambres-d'hote-albi 

Vous y serez accueillis par Julie, une Kawasakiste (Z 400) et Olivier, l’heureux possesseur d’une Royal Enfield  535 Continental GT.

Contact :   lemoulinvieux81@gmail.com  

Voir à :    lemoulinvieux.com

chambre-d'hote-le-vieux-moulin-albi


Terramar photographié par Lucien Roisin

Terramar photographié par Lucien Roisin 

 

Photos :  Lucien Roisin collection Famille Segura - Texte :  C Camberoque         

Reproduction interdite sans accord des auteurs

 

Lorsque Joan Segura m’a parlé de ses photos anciennes, je n’ai eu qu’une hâte : les voir !

circuit-de-terramar-catalogne

Depuis près d’un siècle il y avait à Barcelone, dans la famille Segura un petit album de photographies que le grand-père avait acheté à l’époque de l’inauguration et des premières courses du Circuit de Terramar en Catalogne.

Voir l’article que j’avais déjà fait sur Terramar : Le circuit de Terramar

sitges-vue-du-circuit-de-terramar- 

Le circuit de Terramar se trouve non loin de la ville de Sitges où il a été construit au début du 20 ème siècle.

Depuis les hauteurs qui entourent le circuit on pouvait voir au loin, cette charmante cité balnéaire et son clocher au bord de la Méditerranée.

Depuis, les constructions ont chamboulé le paysage. Mais le circuit, monstre de béton, est toujours là !

courbe-garages-est 

Victorio Segura Antón, le grand père de Joan, allait voir des courses sur le circuit de Terramar.

Il y avait acheté un petit livret qui rassemblait entre des feuilles de papier fin, une quinzaine de photos du circuit qui était une grande nouveauté pour l’époque.

 entree-et-sortie-du-virage-est-terramar 

Victorio Segura Antón n’était pas spécialement intéressé par les sports mécaniques.

Il était allé plusieurs fois à Terramar pour accompagner un ami fortuné et automobiliste qui, lui, était passionné par la conduite et les voitures.

parking-central-terramar 

Ils partaient depuis Barcelone par la dangereuse route des côtes de Garraf. Elle était connue pour ses nombreux virages qui n’en finissaient plus.

D’ailleurs, pour éviter cette route, certains venaient depuis le port de Barcelone en bateau.

L’ami de Victorio conduisait tellement vite qu’il rendait son passager malade.

virage-ouest-piste-terramar-2-voitures-spectateur 

Un jour, le futur grand père alors âgé d’une trentaine d’année, pris du mal des transports,  vomissait par la fenêtre de la voiture au moment où un policier motard les doublait.

Ils durent alors s’arrêter pour s’excuser au près du motard de la Guarde Civille qui ne devait pas être beau à voir !

Plus tard Victorio, le grand père, aimait raconter à ses petits enfants cette anecdote. Joan en rit toujours !

courbe-est-terramar 

Lucien Édouard Roisin Besnard,1876-1943, est l’auteur de cet album de photos.

Né à Paris, il était déjà connu pour ses photos de la butte de Montmartre qu’il avait prises au début de XXème siècle.

A l’âge de 21 ans, en 1897, Roisin s’installe à Barcelone.

terramar-piste-est-voiture-et-spectateurs 

Rappelons que la photographie inventée par Nièpce aux alentours de 1826 avait vite évolué et s’était démocratisée rapidement.

Cette nouvelle technique était encore une grande nouveauté lorsque Lucien Roisin arrive en Catalogne.

La photographie qui n’était pas à la portée de tout le monde, restait encore comme une pratique quasiment magique.

terramar-courbe-est- 

Après la première guerre mondiale, que Lucien Roisin passe à Verdun, il revient à Barcelone avec ses neveux seuls rescapés de sa famille décimée par la guerre.

En plus de photographe il devient éditeur de cartes postales.

Sa boutique, La casa postal,  se trouvait sur la Rambla Santa Monica au N° 29 et a fermé en 1962.

Il y travaillera jusqu’à sa mort, photographiant avec son neveu, tandis que sa nièce s’occupera de la vente à la boutique qui a employé jusqu’à une dizaine de vendeurs.

 courbe-est-terramar-

Des institutions catalanes conservent actuellement ses photographies qui ont failli disparaître.

Lucien Roisin a accompli un travail d’ethnologue en captant ces images qui sont un témoignage précieux sur la Catalogne et l’Espagne de cette première moitié du XXème siècle.

Preuve en est, ce reportage sur le circuit de Terramar.

Ainsi Lucien  Roisin aura marqué l’histoire de la photographie en Espagne.

Merci à Juan Segura de nous faire profiter de ce petit trésor familial.

 tribunes-ligne-départ-terramar

Une lecture attentive des photos de Roisin révèle beaucoup de petits détails intéressants.

Sur la photo ci dessus on voit les tribunes remplies d’un public nombreux qui a dû garer ses voitures sur l’espace central du circuit. (Voir plus haut).

La ligne de départ et d ‘arrivée se trouvait là, mais les motos tournaient dans le sens des aiguilles d’une montre  et les voitures dans l’autre sens.

Plus tard les tribunes ont été recouvertes par une toiture en amiante qui protège les garages situés en dessous (photo récente en couleur).

Beaucoup de constructions ultérieures, à l’intérieur de l’anneau seront recouvertes de toitures d’amiante ce qui actuellement pose un problème économique sérieux pour désamianter ce lieu.

terramar-voiture-et-des-spectateurs-courbe-ouest-

Dans plusieurs photos on découvre en regardant bien, des militaires armés de fusils qui surveillent la piste.

Etrange !

D’autant plus que cette période était plutôt calme en Espagne.

Mais peut-être que cette photo a été prise précisément en 1923 pendant l’inauguration du circuit à laquelle était présent le Roi Alphonse XIII.

L’armée devait alors protéger le Roi.

courbe-ouest-terramar-voiture-et-spectateurs 

Sur une autre image (voir plus haut) on peut voir les rails d’un petit chemin de fer à voie très étroite qui longe l’intérieur de la piste.

A quoi cela devait pouvoir être utile ?  Mystère …

terramar-piste 

Dans les courbes les voitures empruntent la piste  à différentes hauteurs suivant la vitesse atteinte.

Sur la photo récente le doigt anonyme d’un maçon a marqué dans le béton frais la date de construction et d’inauguration du circuit.

courbe-terramar-ouest 

Actuellement propriété privée, le circuit est fermé et on ne peut le visiter qu’en s’adressant à l’Office de Tourisme de Sitges.

terramar-voitures-en-course-courbe-ouest 

La fraîcheur de ces images est étonnante et en les regardant, on imagine la rumeur du public et les hauts parleurs nasillards du commentateur.

On entend comme la rugissement des moteurs lancés à fond sur l’anneau de béton de Terramar.

On imagine les regards des spectateurs qui se pressent aux différentes buvettes pour boire certainement du Cinzano, si l’on en croit une des rares premières publicité affichée en bord de la piste.

 terramar-voitures

Et c’est ce béton qui constitue la piste à raison de centaines de tonnes qui a préservé ce circuit d’une destruction certaine par les promoteurs qui ont construit tout autour.

Démolir ce monstre de ciment, de béton et de ferraille  pour construire sur ce vaste espace aurait coûté trop cher !

Grace à cela, Terramar est resté intact. Il constitue aujourd’hui le vestige précieux de toute une époque et il faudrait restaurer ce monument pour le ranimer enfin.

Je suis sûr qu’alors il attirerait encore des passionnés des sports mécaniques et de l’Histoire industrielle automobile et motocycliste. Peut être même de l’Architecture.

Des tentatives de restauration ont été entreprises mais il semblerait que le coût du désamiantage pour que le lieu soit conforme avec une ouverture au public, plus des difficultés pour que les héritiers et les municipalités s’entendent, compliquent et ralentissent l’opération de réhabilitation.

Depuis mon dernier article mis en ligne en octobre 2013, rien n’a beaucoup évolué, hélas…

 

Voir le précédent article sur ce blog à la page : Le circuit de Terramar

Articles plus anciens

Terrot 250cc-Bi-V-ACT.

Le side Bernardet de Vincent van Ginneke

Sri Lanka’s road

Patrick Barrabès à bicyclette.

Vortex SAS, un constructeur bien d’ici !

Les Grands Prix de Zaragoza

Le wagon bleu

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"