Puchistes et Terrotistes

Histoire et photos de famille: Au lycée dont je fus un petit client pendant juste quelques mois, début 68, je découvrais un sérieux rival au guidon d’une 175 Puch. La première fois qu’il me vit arriver sur ma Terrot rouge ; visiblement ça lui en foutait un coup pour son prestige. Il me toisait alors de haut en me disant :

« C’est quoi, ça ? » désignant ma bécane.
Et moi de lui répondre aussi sec :
« C’est une Terrot…Ténor : ça ! ». Suivi d’un démarrage que je jugeais, en trombe.

Quelques jours plus tard je rencontre, sur le ring-boulevard Barbés, mon adversaire à la Puch en panne. Je jubile : le Puchiste en rade ! Je m’arrête et le dépanne à sa grande surprise…
Et c’est comme ça qu’une vieille amitié est née et que quelques années plus tard j’ai épousé sa sœur ! Sacré Lluis va !

lluisetsapuch.gif
Mon rival le puchiste Lluis dont la 175 me faisait secrètement rêver. Pensez donc 50cc de plus, deux pots d’échappement, quasiment deux cylindres, quelle classe tout de même ! Et puis Lluis était un sacré tombeur…

 

motodelstiets1952.gif

Mais qui peut me dire quelle est la marque de moto sur laquelle est assise la sœur du « Puchiste Lluis » : Marie, (que j’ai épousé mais bien plus tard), et qui avait, déjà petite, des prédispositions pour les motocyclette…


2coteletteolette.gif

… Les motocyclettes et les côtelettes d’agneaux sur le gril ; la même Marie mais plus grande en 1974, dans les Pyrénées Catalanes. ( Adam, le boucher d’Olette, fournit il toujours des petites côtelettes ? … paradisiaques !!!) Remarquez au passage une autre de nos motos, la 650 Yamaha.

Remarquez également comme la photo n’est que pur mensonge car je ne suis pas bigame. Enfin pas encore…

tyninamarie.gif

Après quelques nuits sous la tente de camping… de la côtelette d’Adam… (Astuce, trop mauvaise, pardon). Bref, Nina notre fille se marre bien avec sa mère sur sa TY 125 Yamaha…


ninaetmoisurlaty1982.gif

J’ai l’impression qu’elle regardait déjà son père avec un oeil critique, Elle devait trouver que Martin Lampkin, Malcolm Rathmel ou notre ami Philippe Raynaud étaient bien plus spectaculaires.

Je n’aurais pas dû l’emmener voir, si petite, des vrais champions.

pereetfille.gif

Un peu plus tard… enfin… 20 ans après! Pas de nostalgie, mais comme le temps passe ! On peut restaurer les motos, pour les motards, que peut on faire ?

Voilà le jour extraordinaire ou ma chère fille m’a offert la magnifique FJ 1200 de l’ami Stéphane avec laquelle désormais je roule tous les jours. Oscar le chien garde une nette préférence pour la 500 XLR.

 

 

Bon je vous laisse, je vais me restaurer avec quelques restes …
Si j’y arrive pas, la prochaine fois
je vous donnerai la recette du Cassoulet.

 


4 commentaires

  1. tafille dit :

    Quoi ma gueule ? Mais qu’est ce qu’ elle a ma gueule ?

    Merci pour la tronche que tu m’as faite sur la photo ! Espèce de pirate-photoshopiste !

  2. Cathy Sauveur dit :

    Des photos, de l’humour, j’aime bien le «Après quelques nuits sous la tente»…
    Et une moto magnifique.
    Bizz

    Cathy

  3. domy dit :

    Franchement, c’est beau.
    Mes félicitations à l’auteur.
    Il y a la nostalgie qu’il faut et tout, c’est du vrai ça monsieur.

    Domy

  4. lluis dit :

    espèce de Terrotiste tu blogges plus vite que ton ombre!!
    c’est super!!
    Toutes les photos celle de marie sur la moto de l’oncle es top
    bses et continue!!
    lluiset del cul estret

Répondre

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"