Des nouvelles de ce blog :

lvmaout08.gif
La Vie de La Moto Août 2008

Dans : La vie de la Moto, numéro spécial d’août, une nouvelle fois, Michel Leurette me fait le plaisir de proposer la visite de mon blog aux lecteurs de « notre bible hebdomadaire à tous ».

Je vous rappelle que Michel Leurette en avait déjà parlé lors de la mise en ligne des premières pages.

viedelamoto.gif
La vie de La Moto Avril 2008

Cela m’avait bien encouragé pour continuer mes histoires de moto, mais cette fois j’ai la surprise de retrouver ce petit article à mon retour de l’étranger et cette publication m’incite plus que jamais à continuer mes récits et bien entendu la restauration de ma vieille 125 Ténor.

Alors que j’ai entrepris ce blog pensant avant tout me faire plaisir et être lu par quelques bienveillants copains et peut être quelques membres de ma famille, je m’aperçois que plusieurs lecteurs sont intéressés. La preuve, vous êtes plus de 2222 précisément ! et à l’heure ou j’écris, à être déjà venu sur ce blog.

Au mois de juillet et août, une moyenne de 150 connexions par semaines témoigne de votre passage sur mes pages, alors que je n’ai pas proposé beaucoup de nouveaux articles !

 

Je profite aujourd’hui de cette page pour remercier Michel Leurette et La vie de la Moto

 

Mais je dois aussi remercier également toute l’équipe et Philippe, web master, du

TerroT Club de Ballancourt (91) France, car eux non plus ne manquent pas de signaler régulièrement l’adresse de mon blog sur leur formidable site qui est une véritable encyclopédie et un forum pour les passionnés de la marque Terrot.

A voir absolument et régulièrement: www.terrot.org

terrotclubballancourt.gif

Merci aussi à tout ceux qui me laissent après leur passage un petit mot,

ou un gros mot !

Cela me fait toujours plaisir …

Bon je vous laisse, j’ai les restes de ma Ténor à retrouver…
Si j’y arrive pas, la prochaine fois
je vous donnerai la recette du Cassoulet.


Archive pour août, 2008

Démontage des amortos de la Terrot Ténor

Démontage des amortos de la Terrot Ténor

Pendant les vacances il y a toujours eu, ceux qui n’oublient pas de faire leur cahier et qui bossent tous les jours et les autres qui glandent. Moi je suis dans la catégorie des pas sérieux qui vont roder le nez au vent. Et quand je reviens je ne me souviens même plus comment s’allume mon ordinateur et comment je mets des photos sur mon propre blog.

Là, c’est un coup de Al Zaïmer… vous croyez ?

Mais Mickie lui est un bon garçon et il a avancé sur les amortisseurs de ma Ténor. Il m’a envoyé les photos suivantes qui parlent quasiment seules et il m’écrit :

Tes amortos sont démontés… Et remontés juste pour voir : L’outil made in Mickie est enfin terminé ! Voir les tofs… Tu peux les passer sur ton blog !
Je les envoie sur le forum Terrot.

amortosphotodumonteil.gif

Sur la photo ci dessus : l’outil fabriqué 

et quelques précisions supplémentaires que nous fait parvenir Thierry Philippon :

 » Bravo pour l’outil à comprimer le ressort (lequel ressort est particulièrement raide car prévu pour le duo).
Mais il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin, il est nécessaire ensuite de démonter le bouchon supérieur(serrer dans l’étau la chappe inférieure et prier pour que le desserage se produise en haut et pas en bas, dans ce cas il reste la solution de prendre aussi dans l’étau un peu du corps de l’amortisseur, juste au dessus du bouchon inférieur).

Après un bon nettoyage, et après s’être rendu compte qu’il n’y avait pratiquement plus d’huile (et que donc l’opération n’était pas inutile) il faut remettre de l’huile neuve (huile moteur).

Pour la quantité, c’est très simple, il faut que la tige puisse rentre en position maxi avec la chappe supérieure et l’entretoise caoutchouc montés. Pour cela il faut remplir d’huile au maxi, engager le filetage du bouchon, enfoncer au maxi la tige jusqu’à la butée sur le caoutchouc et serrer lentement en poussant sur la tige jusqu’à la butée, ensuite vérifier le bon fonctionnement de l’amortisseur sur toute sa course et bloquer, normalement c’est étanche. En effet il ne faut pas oublier que le volume de la tige est à prendre en compte et aussi que les liquides ne sont pas compressibles. »

amortosphotodumonteil9.gif
Voilà comment on peut démonter les amortisseurs d’une 125 Terrot Ténor pour les reconditionner les rechromer et les repeindre. Pour une 175 Rallye, et toutes les autres déclinaisons des machines de la marque qui ont ce type d’amortisseur c’est la même chose.

amortosphotodumonteil10.gif
Tout est prêt pour que les pièces rouges aillent chez le sableur et les pièces chromées chez le chromeur.

Ca avance, ça avance….

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"