La côte de Veaux

La côte de Veaux

 

Je suis mort de rire car j’imagine la tête des internautes carnassiers et amateurs de veau qui, croyant trouver une bonne recette de grillade, vont tomber sur cette page référencée avec zèle par Google sous la rubrique… culinaire !!!

Trêve de plaisanterie, ce dimanche, Jean-Paul est allé au pied du Mont Ventoux, près du village de Malaucène, voir la course de côte de Veaux… si, si, ça existe, vous allez voir.

Et vu ce qu’il en dit, soyez sûr que l’année prochaine je ne louperai pas cette occasion de rencontres passionnantes…  A lui la suite :

côte de Veaux

Les concurrents montent en bon ordre vers la ligne de départ. Dans l’ordre, JMHaym (Ducati 500 Pantah 1980), C Pacaud (Guzzi 500 V50 1981), S Vinoy (Suzuki 1000 GS 1981), G Martin (Kawasaki 250 KR1S 1990), pardon pour les autres

Bonjour à tous.

Charles est bien bon d’avoir défloré le sujet : la côte de Veaux n’est donc pas une recette de cuisine mais le nom d’une petite manifestation bien sympathique. Si vous allez sur le Ouèbe à l’adresse suivante:

http://www.motoclubavignon.com/Sport/2009/Reglement_particulier_VEAUX_2009.htm,

vous en trouverez le règlement détaillé, dont le premier article donne déjà le ton de l’affaire:

Le Moto Club D’AVIGNON   organise, avec l’aide de l’association MC2A (Motos Classiques de Compétition d’Avignon),  le Dimanche 13 Septembre 2009,  une course de côte motos et side cars anciens sur la RD 242 entre le hameau de VEAUX et MALAUCENE. Cette épreuve n’est pas une compétition mais une simple démonstration de véhicules anciens sur route fermée à la circulation. Aucun chronométrage ne sera effectué.

Programme sympathique s’il en est, qui « se cuisine » en fait avec les ingrédients suivants :

  • un club plutôt dynamique,
  • une jolie petite route peu fréquentée mais en excellent état,
  • une centaine de pilotes, membres du club ou invités, de 8 à 74 ans ! ! !
  • à peu près autant de machines aux allures diverses et variées,
  • une autorisation en bonne et dûe forme des autorités compétentes,
  • un peu de public, mais pas trop,
  • et une vraie bonne dose de soleil provençal.

Et en avant la musique.

Je ne vous ferai pas le compte-rendu détaillé, que vous pourrez par contre trouver sur le site de l’organisateur :

http://www.asso-mc2a.com/

Je vous joins seulement quelques images dont j’espère qu’elles vous allècheront tout autant que ce qu’elles ont pu allécher Charles.


côte de Veaux      affichebourse20092.gif 

Une réplique de la Honda Daytona 1972, fidèle à s’y tromper. (réalisation A Laprevotte)

côte de Veaux   côte de Veaux

L’époustouflante  250 Honda 4 cylindres RC162 Réplica de Jean-Luc Borgetto . Un vrai moteur Honda de 1981, au régime maxi de 20 000 tr/mn, une fabuleuse musique…

côte de Veaux

Après la montée, la re-descente se fait en groupe à petite allure…

côte de Veaux

 Les concurrents sont prêts pour une nouvelle montée.

côte de Veaux  côte de Veaux

La Yamaha 400 SR  de Xavier Ply, et le side à moteur Suzuki de Denis Reynier.

côte de Veaux

 Le side à moteur Honda, de Noel Casella et Marcel Moulin, champion de France des courses de côte Motos Historiques et Classiques.

côte de Veaux    côte de Veaux

Une bien jolie Yamaha TZ 80cc de 1976 de JL Giger, et le superbe 50cc Kreidler ex-GP des 70s, de A Peillonex, venu tout droit de Suisse.

côte de Veaux

 La  Liberia de P Astier, à moteur 175cc Ydral de 1956.

côte de Veaux    côte de Veaux  

 Une merveilleuse ancêtre, la 250 Benelli de 1941 à J De Cancellis, et une belle 500 Guzzi de 1981 au look très italien (C Pacaud)

côte de Veaux

Et la très spéciale JLSP 503 (pour 500cc 3 cylindres), très inspirée de la MV3 de la période 1966-1972, dont elle restitue le look et surtout, surtout, la sonorité mythique entre toutes. Le moteur a été réalisé à partir d’un bloc Yamaha 600 R6 dont un cylindre a été supprimé, et dont le vilebrequin a été refait avec un calage à 120°. Du travail d’orfèvre. Mais, NON, ce n’est définitivement pas une MV !!! Maman!  Je veux la même!!!

côte de Veaux

La Ducati 250 de 1964 masque la Motobi 250 de 1968. Les deux appartiennent à P Faure, organisateur du jour… et pilote.

côte de Veaux

Un peu après la ligne d’arrivée, les pilotes se regroupent avant de redescendre. Pierre Faure avec le n°10.

D’autres photos? Suivez ces liens :

http://picasaweb.google.com/jeanlouish99/MCA?feat=email#

http://jouberteam.blogspot.com/

L’ambiance était aussi dans le public, et j’ai pu discuter avec de nombreux spectateurs, passionnés ou profanes, mais toujours enthousiastes.

Enfin, une mention particulière pour les machines de Jean-Luc Borgetto, la JLSP 503 « Me Gusta » et la Honda RC 162 Replica, que vous avez pu voir un peu plus haut. Jean-Luc les a construites lui-même, et il vous raconte tout cela sur son site : www.jlsp503.fr.nr que je vous invite vigoureusement à explorer, ça va vous laisser pantois… Pour ma part, j’avais découvert ça il y a environ 18 mois, alors que j’étais encore à Tahiti, et j’avais beaucoup correspondu par e-mail avec Jean-Luc. C’est en allant sur son site que j’ai appris qu’il venait participer à cette course de côte « qui-n’en-est-pas-une », et c’est pour le rencontrer enfin que j’avais décidé d’aller à Veaux. Non seulement, Jean-Luc est désormais un ami, mais en plus, voilà comment on passe une journée super sympathique.

A l’année prochaine??? Avec nos Terrot Ténor et Rallye?? Chiche ! ! On en rêve déjà… Vite, vite, à l’atelier !

affichebourse2009.gif

 


3 commentaires

  1. jose dit :

    Estimat amic des motos, com m’agradaria montame una moto guci com la de el meu pare , roiga com l’argila cuita, m’agradae el ruido i les suspensions inventives que tenie eixe aparato.
    Nyan invenssions que no aurien de mori mai.

  2. Ahhhh! Oui ! Jean-Louis !

    Si l’an prochain on a échappé à la grippe
    et à la castapiane,

    Et si on n’a pas cassé la bécane…
    PROMIS, on y va !

    Et on mangera un cassoulet sur la côte de Veaux.

  3. jean-louis dit :

    Salut Jean-Paul et Charles,
    L’an prochain promis j’y suis avec la 250 TZ ou la honda four ! ! ! !
    Pour la TZ, j’ai outrepassé la peinture d’origine blanche et rouge un peu « fade » à mon gout.
    Je suis en train de faire faire la décode de la YZR 500 de Kenny ROBERTS de 80. Jaune à déco noire Yamaha…….
    Ca a du etre un vrai moment de bonheur……
    Amitiés
    Jean-louis

Répondre

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"