et commence le remontage de la Ténor …

… et commence… le remontage de la Ténor !

 

Texte et photos de Charles Camberoque …

Toute reproduction des photos de ce blog est interdite sans l’accord de C Camberoque. 
Certes, tout n’est pas fini, il reste encore le chromage et le nickelage de nombreuses pièces.

Nous avons eu du mal à trouver un bon chromeur.

Mais l’essentiel est là et je mourais d’envie de voir ce que cela peut donner.

J’ai tanné mon Mickie préféré pour qu’il me fasse un montage à blanc… juste pour voir …

… et prendre quelques photos !

remontage de la Terrot Ténor   remontage de la Terrot Ténor

Et je suis pas déçu.

La peinture est si belle que je crois que je ne vais pas oser la salir !!! 

Elle en a le rouge, c’est pas une Ferrari… mais je comprends soudain les mecs qui gardent leur bagnole dans leur salon !

Le blanc du réservoir n’est peut être pas comme sur les modèles d’époque mais il est bien plus beau que le gris d’origine que d’ailleurs j’avais alors couvert d’une couche de noir.

 

remontage de la Terrot Ténor    remontage de la Terrot Ténor

 

Souvenez vous de ma Ténor, toute tristounette aux premiers temps de mon envie de restauration.

Lorsque je lui avais greffé les pièces d’une Tenace !

Heureusement il y a eut rejet et c’est beaucoup mieux.

 

tenor.gif

 

Rutilante ! « Plus belle qu’a sa sortie des chaines de montage de Dijon » il avait dit, Le Mickie !

Et là, je commence à croire qu’il avait raison.

 

remontage de la Terrot Ténor   remontage de la Terrot Ténor 

 

Déjà, quand j’avais vu le moteur fini après l’intervention du Maître, j’étais ravi et admiratif devant ce petit moteur, plus beau que jamais, alors que lorsque j’avais acheté la Ténor, il y a 40 ans, il était plutôt terni par sa première décennie de fonctionnement, puisque en 1967 la moto avait presque 10 ans, car elle était sortie d’usine en 1958.

La partie cycle sera donc à la hauteur du moteur.

 

remontage de la Terrot Ténor

 

Bien entendu, l’amortisseur que vous voyez sur la photo suivante n’est là que pour rigidifier provisoirement l’arrière.

Les amortisseurs définitifs sont en cours de re conditionnement dans l’atelier du « département suspensions » de Mickie.

 

remontage de la Terrot Ténor   

 

Quand je l’avais achetée, sur le réservoir, elle n’avait plus l’écusson tenu part le liseré orange que vous pouvez voir sur la photo suivante.

 

remontage de la Terrot Ténor

 

Mickie était content de voir mon bonheur devant la renaissance de ma belle petite Terrot Ténor.

Je suis reparti tranquille et heureux…

…et je sent déjà l’odeur du cassoulet que nous nous taperons pour l’inauguration de la restauration de ma machine.

Je vous donnerai la recette. C’est promis !

 

En attendant, sur la photo suivante,  mieux que le Saint Christophe habituel que vous connaissez tous, je vous présente le Saint Terrot, qui, me dit on,  est très vénéré du côté de Dijon. Il veille sur nous et sur les Terrots de l’atelier de Mickie.  Notre photographe a pu le saisir lors d’une de ces fugitives apparition.

Et il a l’air content du boulot… lui aussi !

Si vous veniez à rencontrer le Saint Terrot, il est identifiable car à la main, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas un  Saint Bréviaire mais la Sainte Bible de Bernard Salvat, dans sa première édition. Vous ne pouvez pas vous tromper !

 

Mickie et Saint Terrot mieux que Saint Christophe

Scoop exclusif : Mickie et le Saint Terrot . Photo à reproduire et diffuser largement…

 

 

Scooter 125 honda a vendre


Archive pour 17 mai, 2010

et commence le remontage de la Ténor …

… et commence… le remontage de la Ténor !

 

Texte et photos de Charles Camberoque …

Toute reproduction des photos de ce blog est interdite sans l’accord de C Camberoque. 
Certes, tout n’est pas fini, il reste encore le chromage et le nickelage de nombreuses pièces.

Nous avons eu du mal à trouver un bon chromeur.

Mais l’essentiel est là et je mourais d’envie de voir ce que cela peut donner.

J’ai tanné mon Mickie préféré pour qu’il me fasse un montage à blanc… juste pour voir …

… et prendre quelques photos !

remontage de la Terrot Ténor   remontage de la Terrot Ténor

Et je suis pas déçu.

La peinture est si belle que je crois que je ne vais pas oser la salir !!! 

Elle en a le rouge, c’est pas une Ferrari… mais je comprends soudain les mecs qui gardent leur bagnole dans leur salon !

Le blanc du réservoir n’est peut être pas comme sur les modèles d’époque mais il est bien plus beau que le gris d’origine que d’ailleurs j’avais alors couvert d’une couche de noir.

 

remontage de la Terrot Ténor    remontage de la Terrot Ténor

 

Souvenez vous de ma Ténor, toute tristounette aux premiers temps de mon envie de restauration.

Lorsque je lui avais greffé les pièces d’une Tenace !

Heureusement il y a eut rejet et c’est beaucoup mieux.

 

tenor.gif

 

Rutilante ! « Plus belle qu’a sa sortie des chaines de montage de Dijon » il avait dit, Le Mickie !

Et là, je commence à croire qu’il avait raison.

 

remontage de la Terrot Ténor   remontage de la Terrot Ténor 

 

Déjà, quand j’avais vu le moteur fini après l’intervention du Maître, j’étais ravi et admiratif devant ce petit moteur, plus beau que jamais, alors que lorsque j’avais acheté la Ténor, il y a 40 ans, il était plutôt terni par sa première décennie de fonctionnement, puisque en 1967 la moto avait presque 10 ans, car elle était sortie d’usine en 1958.

La partie cycle sera donc à la hauteur du moteur.

 

remontage de la Terrot Ténor

 

Bien entendu, l’amortisseur que vous voyez sur la photo suivante n’est là que pour rigidifier provisoirement l’arrière.

Les amortisseurs définitifs sont en cours de re conditionnement dans l’atelier du « département suspensions » de Mickie.

 

remontage de la Terrot Ténor   

 

Quand je l’avais achetée, sur le réservoir, elle n’avait plus l’écusson tenu part le liseré orange que vous pouvez voir sur la photo suivante.

 

remontage de la Terrot Ténor

 

Mickie était content de voir mon bonheur devant la renaissance de ma belle petite Terrot Ténor.

Je suis reparti tranquille et heureux…

…et je sent déjà l’odeur du cassoulet que nous nous taperons pour l’inauguration de la restauration de ma machine.

Je vous donnerai la recette. C’est promis !

 

En attendant, sur la photo suivante,  mieux que le Saint Christophe habituel que vous connaissez tous, je vous présente le Saint Terrot, qui, me dit on,  est très vénéré du côté de Dijon. Il veille sur nous et sur les Terrots de l’atelier de Mickie.  Notre photographe a pu le saisir lors d’une de ces fugitives apparition.

Et il a l’air content du boulot… lui aussi !

Si vous veniez à rencontrer le Saint Terrot, il est identifiable car à la main, contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce n’est pas un  Saint Bréviaire mais la Sainte Bible de Bernard Salvat, dans sa première édition. Vous ne pouvez pas vous tromper !

 

Mickie et Saint Terrot mieux que Saint Christophe

Scoop exclusif : Mickie et le Saint Terrot . Photo à reproduire et diffuser largement…

 

 

Scooter 125 honda a vendre

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"