Ballade des 50cc à Prades le lez.

Promenade des 50cc et bourse de Prades le Lez

Le 13 juin 2010.

Toute reproduction des photos de ce blog est interdite sans l’accord de C Camberoque.

Par Charles Camberoque

On a prit l’habitude de se rendre régulièrement à Prades le Lez, un petit village de l’agglomération de Montpellier, ou se déroule annuellement une bourse et une sortie pour des 50cc.

bourse  et balade de prades le lez 2010    bourse  et balade de prades le lez 2010

La manifestation est modeste, à la taille des petits 50… mais très sympathique.

bourse  et balade de prades le lez 2010

En avril 2009 j’avais parlé de ce rendez-vous des petites cylindrées, voir :  La bourse de Prades le Lez 2009

bourse  et balade de prades le lez 2010

Depuis, la bourse a été légèrement déplacée car un marché s’est installé sur la grande place du village, lui redonnant son statut de forum. Les Pradéens aiment s’y retrouver chaque samedi matin autour des étalages et aussi à l’apéro traditionnellement offert par la municipalité. Une initiative fort intéressante pour être à l’écoute des villageois.

Pour les stands des chercheurs de pièces de 50cc, on y gagne l’ombre des arbres, bien agréable lorsqu’il fait un soleil digne de l’été comme ce dimanche 13 juin dernier.

 

bourse  et balade de prades le lez 2010    bourse  et balade de prades le lez 2010

Dans l’Hérault le climat est bon et on remplace le bois de chauffage par la Jawa…

Si vous faites le N° indiqué sur le camion de livraison, croyez vous qu’ils vous livreront une moto ancienne?

 

bourse  et balade de prades le lez 2010 Motobécane

Une petite Motobécane particulièrement chic, a attiré mon attention.

Son propriétaire a l’air fier de son oeuvre et il y a de quoi.

Belle restauration !

bourse  et balade de prades le lez 2010 Motobécane   bourse  et balade de prades le lez 2010 Motobécane

 

Plus loin: Un de mes rêves, un Ital Jet Mustang. Quelle gueule !

Et le refroidissement du frein ? Peut être un peu exagéré… mais bien beau.

C’est une machine plutôt rare car peu de modèles ont été vendu en France, me disait Mickie qui en a eu une, au siècle dernier.

bourse  et balade de prades le lez 2010 Ital Jet Mustang  bourse  et balade de prades le lez 2010 Ital Jet Mustang

On se prépare pour la ballade…

… toute générations confondues
bourse  et balade de prades le lez 2010

 

Parmi les rencontres de ce jour Monsieur Tonello a sorti le Rumi de sa jeunesse. Son père le lui avait acheté en 1955 et il l’a conservé depuis. A cette époque le jeune Tonello ne voulait pas des motos françaises. Le bruit du moteur des Rumis l’avait séduit malgré leur prix qui était bien plus cher que les productions locales. En insistant il avait fini par convaincre le papa généreux. Il l’a restauré récemment et de fait il fonctionne parfaitement et même mieux qu’avant, grâce entre autre à un allumage électronique Kennedy. « C’est pas donné mais alors, comme ça marche bien et puis plus besoin de tous ces réglages des rupteurs qui étaient toujours en train de bouger »

bourse  et balade de prades le lez 2010 RumiLa qualité générale du design de cet engin et particulièrement des détails comme le bouchon du réservoir ou le guidon me semble remarquable et il faut dire que l’ensemble était particulièrement réussi et novateur à côté des vespas et scooters de cette époque. A côté d’un effroyable Manurhin, un Rumi… c’est autre chose !

bourse  et balade de prades le lez 2010 Rumi    bourse  et balade de prades le lez 2010 Rumi

 

Le tandem Derny présent ce matin là à Prades le Lez, m’a beaucoup plu et pour avoir conduit (et pédalé) sur le tandem de mes parents que j’avais restauré il y a une trentaine d’année, je me demande bien comment celui-ci doit rouler avec ce petit moulin.

bourse  et balade de prades le lez 2010 Derny

Sans moteur le pilotage  demandait déjà une certaine habitude.

Le grand empâtement et le poids du passager impliquaient une lourdeur surprenante au guidon

bourse  et balade de prades le lez 2010 Derny

 

bourse  et balade de prades le lez 2010 Derny  bourse  et balade de prades le lez 2010

 

Des petits djuns aux grand-pères, en passant par quelques mères, on part en famille sur des mobylettes bleu, des Caddy et des très sérieux Kreideler et Zundapp…

 

bourse  et balade de prades le lez 2010

bourse  et balade de prades le lez 2010    bourse  et balade de prades le lez 2010

bourse  et balade de prades le lez 2010

 

bourse  et balade de prades le lez 2010

Non il n’y a pas de sortie d’usine à Prades le Lez !

Mais d’heureux participants à ce rendez vous qui s’en vont tranquillement pour une promenade dans les garrigues environnantes.


Archive pour juin, 2010

Les coupes Moto Légende 2010 : Atmosphère

Les coupes Moto Légende 2010 : Atmosphère

 

Texte et photos : Copyright © Charles Camberoque.

 

Toute reproduction des photos de ce blog est interdite sans l’accord de C Camberoque.

 

Moto Legendes Dijon 2010

Depuis quelques années l’ami Jean-Louis me baratinait pour m’amener aux Coupes Moto légende.

Cette année 2010 j’ai fini par me laisser convaincre.

Et je n’ai pas été déçu !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Il faut le voir pour le croire ! À l’arrivée sur le circuit de Dijon-Prenois le parking, des voitures et motos, est lui-même impressionnant. À tel point que quand nous sommes repartis, nous ne retrouvions plus notre voiture : 25 minutes pour la débusquer… ça nous apprendra à venir en caisse. Ceci dit retrouver sa moto dans cette mer de bécanes ne devait pas être simple non plus.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

 Un tel rassemblement n’est pas courant et je me demande bien pourquoi la télévision régionale de France 3 Dijon ne l’a pas commentée pendant les informations du soir ? J’y ai rien vu. De plus F3 Dijon a fait toute une émission depuis le circuit où ils n’ont parlé… que de voiture ! La construction du circuit: repassant un film de F Cevert faisant en bagnole le tour de la piste, des discours de tout un tas de braves gens pour lesquels on n’a qu’un intérêt relatif. Tout juste si on pouvait  y voir brièvement un ou deux anciens pilotes de moto ! Est-ce une preuve d’incompétence, ou bien une réponse a des directives anti-motos qui ne cherchent qu’à minimiser l’impact d’une telle manifestation ? Je me le demande et je vous le demande ?

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

À l’intérieur du circuit des caravanes, des camions, des tantes de camping des stands des remorques et des motos par centaines, plus de mille inscrits pour tourner sur la piste avec des bécanes de tout âge et des pilotes toutes générations confondues. Et une foule de spectateur qui grandira tout au long de la journée. Sacré business tout de même que ce rendez vous annuel !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Bon c’est vrai que les Coupes Moto Légendes c’est aussi une réunion du troisième âge… même du quatrième … Et ça m’emmerde beaucoup… car j’ai du mal à le réaliser, mais j’en suis déjà… du clan des papés !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Mais ce qui est touchant, c’est de voir que malgré les ans, malgré les rides, malgré les bides qui ont parfois du mal à se caser entre selle, réservoir et carénage (oh, oui ! J’en sais quelque chose…)

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Malgré tout, la passion est intacte et l’enthousiasme toujours immense pour remonter en selle encore une fois. Pour se donner l’impression de tourner comme avant !

Et puis sous le casque, on ne voit plus les crânes chauves et les cheveux blancs ! Enfin c’est une question de point de vue…

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Malgré notre ouïe défaillante, quel régal d’entendre Jean-Luc Borgetto chauffer ses deux machines faites maison. Quel bonheur pour nos oreilles même si on est un peu sourd car elles sonnent rudement bien et les moteurs prennent des tours sans complexes.

Je vous rappelle que Jean-Paul a parlé de Borgetto dans l’article: Une belle journée cévenole

Jean-Paul y raconte une journée chez Alain Michel qui était à Dijon avec la sublime 450 Honda que vous pouvez voir dans le même article. Et on peut dire qu’il a bien profité de sa demi-heure de tournage sur le circuit !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Plus loin, nous avons enfin rencontré l’ami  Thierry Philippon et son vieux copain Jean-Clande Serres dont j’ai déjà parlé dans les 2 articles de ce blog consacrées aux motos de Thierry Philippon :

La 186 Terrot-Philippon Rallye                 La Terrot Philippon II

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010   Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Les MV font des vocalises…Tandis que Jean-Claude Serre, (au discours aussi éloquent que son palmarès), est intarissable sur ces souvenirs, sa science du pilotage et ses anecdotes.

Dans le stand de MV : Thierry Philippon fait des infidélités à Terrot !

Thierry Philippon sur MV   Thierry Philippon sur MV

C’est du propre! Voilà t’il pas qu’il enfourche avec délices une petite italienne, une MV bien entendu !!!

Heureusement que Bonera (pilote MV en 1974 qui a terminé 2 ème en 500 derrière Phil Read), retient Thierry, car je suis sûr qu’il serait partit pour faire quelques tours de circuit sur la belle moto rouge … rouge, comme une Ténor, pardi!

 

bsa.gif Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Et ça discute ferme dans les stands.

Et ça ronfle fort du côté des box et de la piste…

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

On tourne gentiment. La sagesse finit bien par venir…

C’est qu’il ne s’agit pas de ruiner de si belles machines !

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

 Du haut de la terrasse qui domine les stands, on peut surveiller les compte tours des MV qui chauffent en se donnant l’illusion qu’on va les enfourcher pour partir faire quelque chronos.

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Les moteurs se répondent dans des  grandes tirades chantées depuis tous les coins du circuit. Un véritable opéra !

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Ici une Terrot que me montre enthousiaste Thierry Philippon en précisant que c’est  un machine historique car préparée par  Edmond Padovani lui même sur une base de LCP 175 d’avant guerre. Padovani avait assuré à Thierry qu’elle filait à 145 km/h.  Puis cette moto de courses a été modernisée jusqu’en 1954. Elle a été conduite par plusieurs pilotes : Par Jean Behra au début 1950 (ex champion de France sur Moto Guzzi et qui s’est tué au volant d’une Porche en Allemagne). Puis par Lamontagne et ensuite par Tessier, qui aurait été champion de France en 1954 selon un journal de l’époque.

Son moteur a un nouveau cylindre et une nouvelle culasse. Il a dû servir probablement de base et d’expérience pour dessiner plus tard le 175. Dernière modif, les freins de la 250 OSSD, mais hélas toujours la fourche de la 125.

Elle était la propriété de Padovani qui l’a léguée à son décès à Daniel Pallegoix, connu pour son livre sur l’Histoire de Terrot. Puis la machine a été cédée au Club Arbracam qui la présentait à Dijon.

 

Une grosse Yam démarre.

On regarde les motos. On les examine, on les hume, on commente, on les photographies.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

 

Plus loin des Egli qui ont l’air de sortir d’un coffre suisse…

Et les propriétaires des machines, assis près de leur bien, parfois fiers et blasés …

comme… des propriétaires, surveillent les passants…

« Tout de même, mon bon môssieur, c’est une Egli » !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

 

Si l’on a pu examiner et entendre plusieurs MV ‘sauvages’,

quelques-unes sont ‘domestiques’ et rugissent avec moins de rage tout en étant presque aussi belles et distinguées.

On peut s’en approcher sans risquer de perdre un tympan.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Quelques ancêtres sont présentes, des exotiques Harley aux populaires Terrots.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Il ne faut pas oublier qu’on est à Dijon et la célèbre façade de l’usine Terrot est représentée en décor avec quelques pilotes d’autrefois qui posent sagement en compagnie des motards qui immortalisent leur passage en Bourgogne, aux coupes Moto Légende 2010. Assurément, un bon souvenir!

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

L’écurie Terrot avec ses pilotes du temps où ils couraient en petit tricot bien serré est émouvante.

Seul le patron a l’air d’avoir un blouson de cuir !

J’aimerais bien qu’on me donne les noms de ces coureurs.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Toutes les demi-heures une nouvelle série de motos part en piste sur le circuit. On a le temps de les voir entrer et sortir et se regrouper dans le parc fermé.

c


Après avoir écrit quelques pages sur les Grand Prix de Carcassonne et un roman que j’espère publier bientôt… A Dijon, je me suis intéressé aux machines de cette époque, les années 1931/1934. Les voir en si bon état, les photographier et surtout les entendre tourner était pour moi un régal.

LE GRAND PRIX MOTO DE CARCASSONNE Aude

LES GRAND PRIX MOTO DE CARCASSONNE II

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010  Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Des Nortons, de partout, comme si on les avait donné ! Une Indian à la fois rutilante et patinée, c’est pas du snobisme, ça?

Inutile de vous dire que les marchands du temple sont là, eux aussi. Des dizaines de stands avec de tout à vendre et à tous les prix, même les plus fous. Ce n’est peut être pas la crise pour tout le monde.

Face à ce succès populaire,  il est étrange que personne ne communique sur le nombre étonnant d’entrées et de spectateurs présents pendant ce week-end. Ce qui en général est toujours une référence et un motif de satisfaction pour les organisateurs. Le nombre de pilotes inscrits pour tourner sur le circuit est connu. Et cela fait du monde! L’ensemble avec le public payant devrait générer un sacré chiffre d’affaire ! Calculez. Les amateurs de moto ancienne seraient ils en train de constituer une cible et un marché intéressant ? On espère, peut être, avoir la réponse dans le groupe de presse lié à cet évènement… A moins que la discrétion s’impose. En France on aime pas parler de gains et de sous… Et de toute façon je ne vais pas bouder mon plaisir d’avoir été là.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Plus rares des Rudges qui elles aussi se sont illustrées dans l’Aude avant la guerre. Quel moteur !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010  Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Les machines les plus récentes restent les plus efficaces sur la piste et quelques pilotes prennent un plaisir évident à balancer dans les courbes de Dijon.

Ce samedi là, à Dijon-Prenois nous nous sommes croisés, mais sans le savoir, avec Christian Heckmann qui courait en 500 au Maroc et y avait connu la famille Melhaoui dont je parlais il y a quelques temps sur ce blog dans :

La moto au Maroc: c’est Melhaoui !

 

christian Heckmann

 Christian Heckmann (2 fois vainqueur en 500cc au GP de Casablanca dans les années 60/70), et que je n’ai rencontré donc que sur le net, m’envoie ces quelques photos (ci dessus et suivantes) ou on le voit dans les stands avec les frères Bernard et Christian Maingret.

christian Heckmann

Heckmann tournait à Dijon en catégorie A et B avec une TZ 350 et une magnifique Suzuki RGS 500cc. Elles étaient dans le stand Moraco avec les très belles TZ à coque Droulhiole de l’époque de Patrick Pons et Christian Bourgeois.

 

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010 

J’ai gardé pour la fin de cette page une machine qui m’a bien intriguée : Une Gillette.

Avec un tel nom, sent-elle l’huile de ricin ou l’after chèvre?  (Comme on dit dans les Cévennes).

Non, elle doit sentir bien bon et fendre l’air comme un rasoir !

Mais qui peut m’en dire plus sur cette jolie et petite trois cylindres ?

 

En conclusion, c’était une bien belle journée !

Mais je regrette une seule chose : ne pas avoir pu retrouver à Dijon Philippe, du Terrot Club Ballancourt, pour boire avec lui une mousse et même plusieurs… pour, entre autre, le remercier de nous avoir envoyé si gentiment des invitations.

Merci à toi Philippe et à bientôt j’espère…

 

terrotclubballancourt.gif











La 500 Terrot RSGT « Bistro Racer » de Braceletti

500 Terrot RSGT « Bistro Racer » de Braceletti

 

Par Jean-Paul AUGE

 

Ah! Je vous vois déjà d’ici, perplexes devant ce titre. Allez, j’explique.

1.      Il est donc question d’une Terrot, jusque là, pas de souci, tous les lecteurs de ce blog savent qu’on n’est pas ici pour parler de pêche à la ligne. Et la RGST fait partie des dernières 500cc produites par la firme jusqu’au milieu des années 50. On est donc bien dans notre élément.

2.      Bistro racer, ça surprend un peu plus. Mais pas d’affolement, c’est juste pour donner un côté un peu plus franco-français à l’expression bien connue : Café Racer, qui désigne en général une moto de série, de préférence une anglaise, modifiée en vue de lui donner l’allure d’une moto de compétition. J’ai bien aimé l’idée de franciser le terme.
 

3.      Quand à Braceletti, celui dont on parle ici n’a rien à voir avec le personnage bien connu des lecteurs de la BD Joe Bar Team. Rien à voir, non, le nôtre s’appelle en fait Olivier et utilise ce nom comme pseudo quand il s’exprime sur le forum du Terrot Club Ballancourt, ou « forum du TCB » (http://www.terrot.org/discuss.htm).

OK ? tout le monde suit ?

Et c’est donc en allant parcourir ce forum que j’ai appris qu’Olivier, dit Braceletti, avait entrepris de transformer une vénérable RGST en respectable café-racer, heu.. pardon : bistro-racer. Comme on ne peut pas lire le contenu du forum du TCB sans s’y inscrire, ce que tout le monde n’a pas envie de faire,  Charles et moi avons eu l’idée de vous faire profiter de l’aubaine. Merci donc à Braceletti de nous avoir permis d’utiliser ses photos, ainsi qu’à Philippe, l’administrateur du forum du TCB

Et maintenant, vous allez voir ce que vous allez voir…

Alors voilà. A la base, si on se réfère à la documentation de l’usine Terrot (trouvée sur le site La Mémoire TERROT-DIJON   http://terrot.dijon.free.fr/), la RGST, c’est ça :

rgst50dessindusine.jpg

 Je préfère ce dessin « d’origine » à la photo d’une machine restaurée, comme ça il n’y pas de contestation possible. Et puis, quoi, j’ai toujours aimé ce genre de dessin, je l’avoue

Déjà à l’époque, ça faisait un peu vieillot, plus proche du style des années 30 que de celui des années 60. En tous cas, déjà un peu décalé par rapport à ses contemporaines, comme cette Norton Dominator de 1956, non seulement rutilante, mais également plus « moderne » avec son cadre Featherbed double berceau à suspension arrière oscillante et non plus coulissante, et sa selle biplace. Rhâââ, je veux la même…

norton1956dominator99.jpg

Mais l’ami Braceletti ne manque pas d’imagination, ni d’audace, et sa RGST à lui est devenue ça :

500 Terrot RSGT coursifiée 2010

 Ah, je vois que votre pupille gauche se dilate un tantinet : c’est quoi, c’t'engin?

Mais,… je sens bien que vous ne voyez pas encore tout-à-fait où je veux en venir, et je vais vous aider encore un peu. Pour ça, je vous propose de jeter un œil à une autre machine, telle que je l’ai découverte dans les magazines de mon adolescence à la fin des années 60, soit près de 15 ans après l’arrêt de la production de la RGST :

 

 velocettethruxton19702.jpg

Et ça, ça n’est rien moins que la glorieuse Velocette 500 Thruxton, une anglaise emblématique entre toutes. Alors? Vous ne sentez pas comme une certaine parenté entre celle-là et la RGST de Braceletti ? Moi, si…

Bon, si vous n’êtes pas d’accord, laissez courir et attendez un prochain article. Mais si j’ai réussi à piquer votre curiosité, alors, maintenant que les présentations sont faites, on va passer aux détails.

Pour monter son café-racer (j’aime bien ceux qui disent aussi: « torréfier une moto»), Braceletti a su faire preuve d’un joli mélange de bon goût, d’habileté, et d’économie de moyens.

 

timbre 500 Terrot RSGT

Merci à Charles qui a joué eu philatéliste fureteur pour nous dénicher un timbre pas si ancien que ça (2002) consacré à la RGST

Bon goût car le pari était audacieux à plus d’un titre. Non seulement il fallait oser lever la main sur la vénérable ancêtre en s’écartant de l’orthodoxie d’une stricte restauration fidèle au sacro-saint « état d’origine », mais tant qu’à faire, il fallait éviter tout dérapage intempestif, et s’en tenir à une autre orthodoxie, peut-être plus exigeante encore, celle de la « torréfaction » (décidément, j’aime cette expression :…) . Pour ma génération, ça tient en quelques termes simples: guidon bracelets, commandes reculées, selle dosseret, carburateur à cornet, garde-boue alu, et quelques autres détails de la même veine… Mais justement tout est dans la justesse des choix

Habileté parce que le travail est très propre, toute la moto jusque dans tous ses détails a été revisitée, nettoyée, fignolée, astiquée, bichonnée comme jamais. Plus d’un an de boulot si je m’en tiens au déroulement des articles qui se sont succédés sur le forum du TCB. Au final on dirait que la machine sort d’un atelier de pro.

Economie de moyens enfin, car en fait, le résultat reste encore très proche de la machine d’origine, qui semble n’avoir subi que quelques modifications et n’avoir reçu qu’un nombre très limité de pièces spéciales.
Allez, encore une vue d’ensemble avant de passer aux détails :

 

500 Terrot RSGT coursifiée 2010

 

Que dire d’autre : un truc pareil, ça tue ! !

Je vous laisse savourer. Pour la petite histoire, vous allez apercevoir plusieurs détails de couleur verte. Du propre aveu de Braceletti, c’est du vert Kawasaki,  juste pour énerver…Comprenne qui veut ! !

Après, je vous laisse admirer, et pour ceux à qui ça ne suffira pas , rendez-vous après les photos pour un petit récapitulatif du travail réalisé, vous verrez que ce n’est pas rien

 

500 Terrot RSGT coursifiée 2010    500 Terrot RSGT coursifiée 2010

500 Terrot RSGT coursifiée 2010     500 Terrot RSGT coursifiée 2010

500 Terrot RSGT coursifiée 2010    500 Terrot RSGT coursifiée 2010  

 

 moteur et carbu 500 Terrot RSGT coursifiée 2010    Moteur de 500 Terrot RSGT coursifiée 2010

 

moteur de 500 Terrot RSGT coursifiée 2010

 

500 Terrot RSGT coursifiée 2010   500 Terrot RSGT coursifiée 2010

500 Terrot RSGT coursifiée 2010


500 Terrot RSGT coursifiée 2010

Pour les plus curieux, voilà donc la liste des modifications

Partie cycle

  • selle dosseret alu sur faux châssis ar
  • guidon bracelets alu
  • fourche raccourcie de 2.8 cm ,+tarage ressort,+modification hydraulique ( joint spi), chromage des tube (chrome dur) pour présentation de la fourche sans les tôles
  • garde boue av et ar alu
  • réduction de la chasse de 3 ° sur la colonne
  • modif tôlerie du réservoir sur la partie ar
  • réalisation des ancrages de commandes reculées frein et sélecteur avec biellettes
  • « nettoyage du cadre » pour alléger du superflu des divers pattes et bourrelets superflu
  • compteur et compte tours cylindrique inox électroniques avec température d’huile
  • roue et frein origines
  • pneu k81

la partie cycle gagne ainsi 27 kg

Moteur

  • conduits de culasse retravaillés & polissage
  • 34 mm pour l’admission
  • 54 mm pour l’échappement
  • allègement et polissage de la culbuterie
  • polissage chambre de combustion
  • affinage et polissage bielle
  • reprise au tour des masses de vilo , équilibrage, polissage
  • retaille arbre a came (chez techni-profil ), diagramme admission + 35%, diagramme échapp + 38%
  • carburateur AMAL 32 mm
  • echappement origine (j’aime pas trop faire de bruit )
  • allumage origine
  • circuit electrique en 12 volt

Puissance: entre 30 et 35 cv en restant fiable et ultilisable

Plus tous les petits détails de finition que vous débusquerez par vous-même sur les photos…

 

 

moto club de Beauvais fete de la moto 2010    moto club de Beauvais fete de la moto 2010

 

 

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"