Moto-cross de Carcassonne 1972

Moto-cross : Circuit de la Cavayère  Carcassonne 1972

1 ère partie

Et ne manquez pas les pages Moto-cross à Bédarieux

Texte et photos de Charles Camberoque

Reproduction interdite sans l’accord de l’auteur.

En 1972, l’U.M A, l’Union des Motocyclistes Audois organise une épreuve sur son nouveau circuit de la Cavayère.

moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

A quelques kilomètres de la ville de Carcassonne après le village de Monredon, une piste de moto cross avait été récemment aménagée. L’emplacement est intéressant car le public peut suivre l’ensemble du parcours depuis la périphérie du circuit qui est essentiellement tracé en fond de vallon.

Cet avantage constituera toutefois, en cas de fortes pluies, un inconvénient majeur. La preuve: depuis bien longtemps ce circuit a été abandonné et la municipalité a profité de cet espace pour y créer un lac artificiel qui recueille l’eau de ruissellement des collines environnantes. Et ça s’appelle : « Carcassonne Plage » !!!

Cela en dit long sur l’humidité qu’on pouvait trouver sur la partie la plus basse de ce terrain. Surtout après de fortes pluies comme ce fut le cas au premier jour de cette compétition.

moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972 

Tout en me souvenant de cette période, j’ai une pensée émue, chaleureuse et nostalgique pour André Cambiès qui était un des dirigeants de l’UMA, notre club.

andré cambiès UMA Carcassonne  72144.gif

Il s’occupait de nous avec une disponibilité et une gentillesse qui rassurait nos parents, tous inquiets de nous voir adhérer à un moto-club avant de connaître Monsieur Cambiès. On l’adorait car il participait avec nous à toutes les sorties sur sa D75 Motobécane bleue. Il était très proche de nous, ses jeunes lièvres. 

Et tous, nous l’appelions respectueusement, Monsieur Cambiès.

André Cambiès au moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972  André Cambiès au moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

En ce jour de la course, Monsieur Cambiès était catastrophé par les pluies torrentielles qui avaient gâchées le premier jour de cette compétition. Mais, en même temps, c’était la fête de la moto et il était heureux comme un gosse. Comme les gamins que nous étions.

 moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972  moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

Les essais du samedi se déroulent sous la pluie et sur une piste détrempée.

Moto-cross de Carcassonne 1972  affiche-22-mai-1972

Martial Andrieu, Grand historien de la ville de Carcassonne qui offre par Internet le fruit de ses recherches à tous les passionnés de la ville de Carcassonne,  vient de m’envoyer l’affiche de cette compétition et la liste des engagés.

liste-engages
Merci Martial !

Et  ne manquez pas d’aller lire régulièrement son blog: http://histoiresdecarcassonne.blogs.lindependant.com/

moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

Dans le bas du circuit, une boue collante bloque quasiment les roues des motos.

moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

Les pilotes sont recouverts d’une couche de cette argile pègueuse à souhait.

Lucien Campet se souvient encore de cette course sur sa Chenay ou les gardes boues et les roues s’étaient presque bloquées par les amas de terre boueuse et lourde.

moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

Comme pétrifiés par cette glaise les pilotes se mettent à ressembler à des statues vivantes

moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

Plusieurs évènements, en plus des courses 250 et 500, vont marquer cette première et peut être dernière journée de moto-cross sur le circuit de Carcassonne :  Une course de side-car qui ravit les spectateurs  par son côté spectaculaire et dont je reparlerais plus tard…

moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

… Puis une manche du nouveau Championnat  125 qui a été créé en France cette année-là.

moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

Le lendemain dimanche, le soleil est revenu. La piste sèche, du moins sur les hauteur du circuit. Les spectateurs arrivent enfin!

Franck Lucas, importateur Bultaco et manager de plusieurs coureurs est là avec, entre autres, un débutant en cross qui va participer au premier Championnat de France des 125. Et tout le monde est intrigué par ce petit jeune et talentueux pilote : Charles Coutard.

Charles Coutard sur 125 Bultaco, au moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

Charles est déjà connu pour ses exploits en trial malgré son extrême jeunesse.

Charles Coutard sur 125 Bultaco, au moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972

Avec mes amis de la section du Moto Club  de Carcassonne, les Jeunes Lièvres nous nous souvenons de lui pour l’avoir rencontré, il y a déjà plusieurs années,(voir dans les premières pages de ce blog), lors de la concentration des Chamois à Val d’Isère.

Alors qu’il devait avoir tout juste 14 ans, le petit Coutard trialisait sur un 50 Peugeot magnifiquement préparé comme une petite moto de trial par Claude, son père. Un des pionniers du trial en France.

A Val d’Isère, Charles faisait des centaines de mètres sur la roue arrière comme les grands, comme le grand Claude Peugeot, ce qui nous laissait éperdus d’admiration et d’envie.

moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972 © c camberoque

Donc, en 1972 Charles Coutard se lance dans le Championnat 125 de moto cross.

Charles Coutard sur 125 Bultaco, au moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972 © C Camberoque

Sur sa 125, une Bultaco bien entendu, Charly ne chôme pas.

Mais plus tard, il fera des infidélités à la mythique marque de Barcelone pour succomber aux charmes de Yamaha et aux multiples talents de persuasion de J-C Olivier…

Charles Coutard sur 125 Bultaco, au moto cross à carcassonne à la Cavayère en 1972 © C Camberoque

Coutard, comme quelques autres, passe dans les grandes courbes en glissade des deux roues. Magistralement !

Tous ces jeunes pilotes compensent le manque de puissance des 125 par un pilotage très agressif et spectaculaire. En virage, ils dérapent beaucoup plus que leurs ainés qui ont des machines beaucoup plus puissantes et plus lourdes.

Jean Claude Wolf au moto cross 125 à Carcassonne à la Cavayère en 1972 © C Camberoque

Les spectateurs adorent ces courses et on assiste à l’éclosion de nouveaux pilotes et peut être aussi à une nouvelle façon de piloter en moto-cross.

Jean Claude Wolf au moto cross 125 à Carcassonne à la Cavayère en 1972 © C Camberoque

Pendant cette course, Jean-Claude Wolf, de Corbère les Cabanes, un voisin des Pyrénées Orientales, se tape une bourre mémorable avec Coutard. 

« Wolf était un pilote doué qui n’avait peur de rien » se souvient F Lucas. Son pilotage était très volontaire, toujours en avant sur sa machine, il la couchait en la faisant glisser des deux roues avec une maitrise pas ordinaire.

Sur la photo, ci dessus, on voit son regard totalement concentré sur la sortie de courbe. Jean-Claude Wolf a aujourd’hui disparu mais laissera dans nos mémoires le souvenir d’un pilote extrêmement brillant.

Cote au moto cross à Carcassonne à la Cavayère en 1972 © C Camberoque

Cote, sur une petite Husqy, un des autres animateurs de cette course, par son pilotage moins spectaculaire mais probablement plus efficace devancera Coutard qui terminera troisième.

1er Wolf,  2eme Cote, 3éme Coutard

La suite: La course des side-cars… à la prochaine mise en ligne….


Archive pour novembre, 2010

Timbré de moto

 

Timbré de moto

Dessins de Ptiluc, Nikolaz, Coyote, Denis Sire, et Frank Margerin.

Au début des années 2000, les Postes Françaises ont eu deux bonnes idées :

Editer une série de 10 timbres consacrés aux motos qui ont marqué le sport motocycliste

et demander à des dessinateurs de Bd, bien connus, de les dessiner.

 

Cela donne une planche bien sympathique que l’on peut encore trouver chez les marchands de timbres.

 

timbres de moto


On y retrouve les dessins de Ptiluc, Nikolaz, Coyote, Denis Sire, Frank Margerin; chacun dessinant deux machines emblématique datant de ce qu’il faut bien appeler le siècle dernier.

Voir ces timbres agrandis plus d’une dizaine de fois permet de mieux apprécier le dessin et les détails. On peut même en découvrir qui ne se voient pas à la taille normale.

Timbre dessiné par Coyote de la Voxan 1000

Honneur à Coyote qui nous propose une 1000 Voxan ce qui prend hélas aujourd’hui une dimension historique.

Mais que je regrette de ne pas avoir eu, alors les sous, pour m’en acheter une ! Maintenant c’est trop tard.

La production est stoppé, l’usine est fermée. Honte à tous ceux qui n’en ont pas acheté une, tant qu’il était encore temps.

 

Timbre dessiné par Coyote : Harley Davidson

Coyote dessine également une Harley comme pour souligner la lutte du pot de terre contre le pot de fer. La lutte des petits constructeurs européens contre les gros fabricants, américains en l’occurrence… 

Timbre dessiné par Ptiluc : BMW 90 S

Ptiluc nous propose une grosse BM bien costaude. Et c’est probablement celle avec laquelle il doit revenir d’Afrique…

Ptiluc a beaucoup roulé car le pneu arrière est bien lisse !

Timbre dessiné par Ptiluc : 750 Honda

Mais comme Ptiluc est facétieux, il représente une Honda 750 au phare représentant un visage asiatique aux yeux bridés et au large sourire. On reconnaît là tout l’humour du Roi des Rats. Bien entendu, sur le timbre à son format… de timbre poste, ce détail est presque invisible.

Remarquez que sur cette bécane Ptiluc roule probablement avec des slick !

Timbre dessiné par Nikolaz : Ducati 916    Timbre dessiné par Nikolaz : Terrot 500 RGST

Nikolaz, plus sérieux, nous offre un portrait de la rouge Ducati 916.

Mais il n’oublie pas la moto française avec une toute noire 500 Terrot Rgst.

Timbre dessiné par Denis sire : Norton Commando

Je vous ferai remarquer au passage que sur la Norton de Sire, le pneu arrière n’est pas aussi lisse que celui de la Honda de Ptiluc !

Oui, en 50 ans, la moto a bien évolué ! De la Majestic à la Ducati en passant par la Commando…

 Timbre dessiné par Denis Sire : Norton Commando

Mais qu’elle était étrange cette Majestic, fidèlement représentée par Denis Sire.

Quoique avec la ligne des gros scooters actuels on n’en est finalement pas aussi loin qu’on pourrait le croire.

Timbre dessiné par Frank Margerin : 500 Yamaha XT

Frank Margerin dessine deux autres grands classiques : Une 500 XT et une Bonneville des bonnes années.

C’est amusant de voir que sur le timbre de la Triumph le vieux mur, avec son côté banlieue décrépie qui constitue le fond du décor, semble lui aussi tout droit sorti d’une des Bd de Margerin.

Timbre dessiné par Frank Margerin : Triumph Bonneville 

 

Oui ! Les mauvaises langues ont raison en disant que tout cela c’est pour vous faire patienter un peu.

Oui ! Oui, je l’avoue et c’est vrai, pendant ce temps ma Ténor n’avance pas. J’espère qu’elle ne c’est pas mise à rouiller, de nouveau . Mais je vais vous en donner des nouvelles prochainement…

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"