Le Musée de la Moto de Bassella

Le Musée de la Moto de Bassella

 

Texte et photos de C Camberoque 

Musée-de-Bassella-pano

 

Le Musée de la Moto de Bassella se trouve sur la route reliant l’Andorre à Lleida et Barcelone.

 

plan-bassellaMario Soler 1907-1991

Pour ceux du nord qui arrivent par la Principauté, le musée n’est qu’a quelques dizaines de km, après la frontière andorrane.

 

Tout autour, les routes pyrénéennes  se prêtent à la balade et je dirais même, mieux qu’en France, car l’état de la chaussée incite ici à des tirages de bourre !

 sur-les-routes-vers-bassella-6485 

Le Musée de Bassella est exceptionnel et je vous recommande absolument sa visite.

Il retrace l’histoire de la moto autour de celle de la famille Soler dont beaucoup des membres ont été  des passionnés, voire des coureurs de premier plan, y compris s’impliquant dans l’industrie motocycliste auprès, entre autre, de la famille Bulto. Autre grande dynastie de la moto catalane.

Les Soler animent d’ailleurs les deux musée, celui de Bassella et celui de Barcelone dont je vous ai déjà parlé :

Voir : http://charlescamberoque.unblog.fr/2013/09/02/expo-le-circuit-de-montjuic/

 

atelier-m-soler-6372 

Mario Soler (1907-1991) en est le fondateur. Passionné de mécanique il avait construit toutes sortes d’engin.

Puis à la fin des années 1920 il s’intéresse plus particulièrement à la moto grâce à un pilote français, Gaston Chritin qui l’initiera.

Dès les années 1940 il entreprendra une collection des machines qu’il restaurera dans son atelier.

casque-m-soler-6370 

Fort justement son atelier a été recréé dans la partie basse du musée donnant l’impression que Mario va arriver d’un moment à l’autre pour poursuivre son travail de passionné.

Affiches de l’époque, article de presse, casques et gants accroché au mur attendent son retour…

CHC_6358 

Plus loin dans une vitrine, une plaque n°57, deux casques et les bottes de Jim Pomeroy.

Probablement un des premiers pilote américain de moto-cross à venir courir en Europe à la fin des années 60.

 

Des documents, des affiches, des photos témoins de toute une époque

 

affiches-gnome-r-michelin 

Des affiches, absolument magnifiques œuvres d’art d’affichistes graphistes des débuts du siècle dernier.

Ils sont présentées avec de nombreux autres documents qui à eux seuls vaudraient la visite…

velocette 

Une pub pour Vélocette d’une extraordinaire modernité retient plus particulièrement mon admiration.

On ne peut regretter que le musée ne ré-édite pas ces affiches.

 

4-photos- 

Des dizaines de photos : course de scooter en Italie probablement dans les années 50 ;

sortie des usines Montesa vers 1960 ;

départ d’un moto-cross villageois ou peut être que Jim Pomeroy était là …

ou bien encore de nobles motards cravatés démarrent sur des entre-tubes rutilantes des années 10 ou 20 … un régal !

 

bassella-vue-ensemble6419 

 Le musée s’étale sur plus de 1000 mètres carrés. Des visites guidées sont possible sur rendez vous à : bassella@museomoto.com

 

folleto-cat 

 

 

Des machines historiques

 

fn-4-cy6319

Une FN, 4 cylindre en ligne et attelée à un side en osier, nous ouvre les portes du musée.

 

bma-6320 

Tout à côté une splendide bicyclette à moteur auxiliaire.

 

joyca-6443 

Autre vélo avec moteur, La Joyca  dont le nom est formé par celui des deux fabricants de ces petits moulins :

Jover i Carreras, spécialistes des moteurs marins pour les barques de pêche de Minorque.

Dans les années 50, ces 2T de 78 cc se montaient sur les châssis des bicyclettes sur la roue arrière

ce qui offrait aux minorquins la possibilité, à moindre frais, de se déplacer sur leur petite île.

Le dessin du pot est remarquable et amusant.

 

norton-2-6326 

Très belle collection de Norton, particulièrement des premiers modèles.

norton-1_6325 

Sur le mur du fond James Landsdowne Norton(1869-1925) surveille sa machine.

 

bsa-v-twin 

Autre marque Anglaise bien représentée à Bassella : les BSA avec ce magnifique V twin.

 

bsa-6339 

Un autre modèle BSA peu courant avec le cylindre incliné.

Bel état de restauration.

bsa-automoto 

Autre BSA, un modèle utilitaire plus ancien des années 20.

Cette BSA avait gagné en Espagne le surnom de Chocolatière !

A cause de la forme inhabituelle du réservoir d’essence.

 

Une Automoto, marque absorbée par Peugeot dans les années 30, présente un moteur superbe.

 

terrot-motoconfort 

Terrot et une Motoconfort sont présentées en lévitation. Ce qui permet aussi d’admirer la charpente de bois du musée.

 

Lors de la construction du barrage qui est à quelques kilomètres et qui a englouti le vieux village de Bassella,

les matériaux de construction des maisons ont été récupérés pour construire ce musée qui  bénéficie d’une architecture fonctionnelle et de qualité.

 

scott-nimbus 

Plusieurs Scott et Nimbus présentent leur surprenante modernité.

 

derbi-2002

Plus loin un Derbi 2002.  Petite machine sortie en 1976, bicylindre de presque 200cc que je regrette de ne pas avoir acheté,

moi qui aime ce genre de moto pourtant absolument pas adapté à mon physique…

 

huile

Sous les machines, des petits récipients pour récupérer les goutes d’huile qui coulent doucement des moteurs.

Cela signifie que toutes ces motos sont en bon état mécanique et fonctionnent. Ce qui n’est pas le cas dans tous les musées…

 

Les motos de course

 

la-course_6439

A l’étage inférieur de nombreuses motos de courses de vitesse et des machines tout terrain.

 

pilote---6379 

Emilio Alzamora, imperturbable sur sa photo, nous y reçoit. Il fut champion du monde en 125 dans les années 90. 

Depuis longtemps il est le manager de Marc Márquez et le responsable de l’équipe de Moto3 que forment Alex Márquez et Alex Rins de l’écurie Monlau-Estrella Galizia.

 

bultaco-records_6380 

La célèbre Bultaco 175 cc qui a battu plusieurs records du monde en 1960 est exposée.

Une équipe formée par 5 pilotes : M Cama, F Gonzalez, J Grace, G Monneret et R Quintanilla ont participé à cette tentative sur le circuit de Montlhéry.

Plusieurs records avaient été enregistrés sur 12 et 24 heures à 143,760 km/h en 175 et 250 ; et à 131,175 km/h en 350.

 

indian-harley-bultaco 

Les sauvages Indian et Harley côtoient les subtiles et légères Bultaco.

 

teuelche-argentine 

Une machine qui m’est inconnue attire mon attention : C’est une Tehuelche une moto qui fut entièrement construite en Argentine de 1957 à 1964.

Ce modèle est équipé pour une formule de promotion. Le moteur était un 4 temps de 75cc.

Les Tehuelche sont une tribu d’indiens de Patagonie, ce qui explique la tête d’indien sur le réservoir.

 

moto-125-arisco-jj-cobascopyright-camberoque 

 Une Arisco et une JJ Cobas : des 125 qui ont marqué l’époque des Grand Prix des années 90.

Ces machines sont l’oeuvre de véritables chercheurs qui ont succédées aux firmes, Bultaco, Montesa et surtout Ossa, témoignage de l’extrême activité des ingénieurs espagnols.

 

Il faut dire aussi, que le Musée de la Moto de Bassella c’est aussi toutes sortes d’activités autour des sports mécaniques.

Stages de formation et de pilotage en tout terrain, en moto ou en auto 4/4, mais aussi des rassemblements et excursions y compris en VTT dans cette très belle région…etc…

Plus de renseignements àhttp://www.museumoto.com/ca/fundacion/objetivos/

 Et à : http://www.bassella.com

Bultaco-auto6430 

 Je garde une surprise pour la fin : une Formule IV construite en 1968 par Mario Soler, sur un moteur Bultaco 250 offert par Fransesc Xavier Bulto.

Stanislas Soler, avec cette voiture a gagné en 1968 la célèbre course de côte d’Engolasters en Andorre la même année.

Au Maroc il y avait des courses avec ces petites formule IV dont je vous ai parlé dans le portrait de Kouider Melhaoui

Voir :  http://charlescamberoque.unblog.fr/2010/02/13/la-moto-au-maroc-cest-melhaoui/  

 

bsa-monument-bassella

Devant le musée les restes d’une colonne dorique, support à un moteur mono-cylindre de BSA.

Cet improbable assemblage me fait bien marrer.  Probablement un hommage aux mécaniques Anglaises !

Mais bon Dieu ! Pourquoi pas un moteur catalan !

 

 

hotel-peramola-can-boix-6292

Ah ! Une dernière recommandation : Si vous allez visiter le Musée de la Moto de Bassella et que vous souhaitiez rester quelques jours dans cette magnifique région,

je vous recommande l’hôtel Can Boix qui est à quelques kilomètres de là. Sur la commune de Peramola. http://www.canboix.com/?lang=EN

C’est un magnifique endroit ou vous serez, bien reçus, bien logés et bien nourris…

Ainsi vous garderez, comme moi, un délicieux souvenir de votre séjour.

2-can-boix-hotel-peramola-

 

Et n’oubliez pas de vous prendre en photo avant de partir du Musée de Bassella…

photo-souvenir-du-musee-de-bassella6460

 

 

 


Un commentaire

  1. jl dit :

    J’adore le soutien gorge de Marie sur la photo…………..!!!!!!
    jean-louis

Répondre

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"