Montjuïc Revival 2012

Montjuïc Revival 2012

 

Revival Montjuïc    8-9 Décembre  2012

 

Photos J.M Galindo et J.Segura correspondants en Catalogne et Espagne

Texte J Segura et C Camberoque.

 

Depuis quelques mois, à plusieurs reprises, je vous ai parlé sur ce blog du circuit de Montjuïc, voir :

- L’expo sur le circuit de Montjuïc :

Expo : Le circuit de Montjuïc.

- Puis l’article de Patrick Barrabès sur ses impressions de Montjuïc :

IMPRESSIONS LATINES: 24 heures de Montjuich 1977

-  Et enfin les photos d’archives de J Segura Photographe :

F1 à Montjuïc : Joan Segura photographe

 

 Aujourd’hui J Segura et J.M Galindo nous font revivre  une manifestation de 2012 : Le Montjuïc Revival qui fut un événement extraordinaire mais qui a été perturbé et stoppé net,  suite à un malencontreux accident.

En effet une Alfa Romeo en panne de freins est allée taper contre des barrières de sécurité qui à leur tour sont aller heurter un commissaire de piste alors gravement blessé.

  Montjuïc Revival 2012    

Pourtant malgré ce malheureux accident la rencontre eut un succès énorme et vit la participation d’un public nombreux qui avait « faim » de voir à nouveau motos et voitures sur notre vieux circuit de Montjuïc, qui n’en avait plus reçu depuis plus de trente ans.

 

 Montjuïc Revival circuit-de-montjuich-2012

Malheureusement nous ne verrons probablement plus d’autos et de motos de course une autre fois sur MontjuIc pour les raisons de sécurité qu’on peut comprendre et qui ont fait de ce circuit urbain un dangereux, mais au combien sublime, tourniquet.

montjuic-revival-2012 

Depuis, une autre manifestation similaire a été organisée sur le circuit de Montmelo, l’actuel Circuit de Catalogne, sous le nom de « Espiritu de Montjuïc ».

Mais cet « esprit de Montjuïc » ne rassemble plus que des voitures et très peu de motos. Dommage !

revival-montjuic2012--3753 

Les motos sur la ligne droite de départ et des stands : rappelons qu’un revival n’est pas une course mais un simple roulage de démonstration.

Montjuïc Revival 2012 porsche1020916 

Dans le parc J Segura et JM Galindo photographiaient frénétiquement,  tant il y avait de merveilles sur 2 et 4 roues.

On devine l’ombre  des deux amis sur l’image ci dessus qui me fait penser à une célèbre image de Gisèle Freund.

Montjuïc Revival 2012 ducati-manx-montesa 

Des Ducati, une Norton Manx de toute beauté et des Montesa d’endurance qui ont participé et gagné en leur temps les 24 heures de Montjuïc.

Montjuïc Revival 2012 fiat-abarth- 

Dans les années 70 les Seat 600 de fabrication locale pullulaient, personnalisées et préparées de diverses façon, mais les vrais Fiat Abarth : c’était le rêve !

Montjuïc Revival 2012 read-galindo-montjuic-2012 

Jose Maria Galindo retrouve son ami Phil Read qui était venu en camion avec ses Yamaha d’époque comme au bon vieux temps du Continental Circus…

phil-read-1974-2012 

 J‘avais photographié Phil Read au Grand Prix de France à Charade en 1972.

En 2012, sur la piste de Montjuïc, la position était bien la même, mais l’attaque plus retenue et l’angle plus prudent. Normal on n’est plus en course depuis 44 ans !!!

Montjuïc Revival 2012 alfa4058 

 Ca, c’était de la bagnole ! L’indispensable et pas plus.

Montjuïc Revival 2012 ac-cobra 

Rien d’inutile ! Juste l’essentiel !

 Montjuïc Revival 2012 

C’est pour cela que j’aime ces motos de course anciennes, pour ce côté minimaliste qui tranche tellement avec les motos actuelles qui ressemblent à des usines à gaz avec des tuyaux partout, on ne voit quasiment plus où peut bien être le réservoir et le moteur !!!!

Montjuïc Revival 2012 tejedo-i-mallol 

Alejandro Tejedo et José Maria Mallol ont fait longtemps équipe en endurance sur Ducati.

Montjuïc Revival 2012 250-morini-1962 

En 1962 Tarquinino Provini courrait les Championnats d Monde pour Morini en 250 sur cette belle machine 

Montjuïc Revival 2012 kawa-godier-genoud 

Quelle beauté que les quatre carburateurs de la Kawasaki de Georges Godier et Alain Genoud !

Montjuïc Revival 2012 genoud-alguersuari-discutent 

Alain Genoud était là, en grande discussion avec J Alguersuari . Tandis qu’un autre ancien pilote, sous son cuir, rouge et blanc s’était équipé d’un air bag particulièrement proéminent. (J’ai le même modèle)

 Montjuïc Revival 2012 giro-alguersuari-ossa250

J. Alguersuari grand journaliste et éditeur de Solo Moto, était sur la 250 Ossa monocoque, probablement une ancienne machine du regretté Santi Herrero.  Eduardo Giro le créateur de cette machine très en avance pour l’époque, semblait bien perplexe… on ne sait pas devant quoi.

 Montjuïc Revival 2012 alguersuari-250-ossa

Alguersuari semble en prière comme un torero avant d’entrer dans l’arène.

Aurait il alors une pensée pour Herrero ?

 

 

 Montjuïc Revival 2012 busquets-montesa-sprint

José Maria Busquets, qui a gardé la ligne, lui… courrait notamment en 50cc sur Derbi et avait battu le record du tour au Grand Prix de Clermont Ferrand en 1963.

En 63 comme en 64, il finira 4 eme et Angel Nieto sera en ce temps là, derrière lui en France comme en Espagne.

 Montjuïc Revival 2012 ducati-min-grau-75

 Une des dernières Ducati de Benjamin Grau était présentée.

 Montjuïc Revival 2012 min-grau-i-galindo

 Min Grau pilote complet qui a couru et gagné sur toutes les cylindrées a remporté 7 victoires en endurance dont plusieurs à Montjuïc

Montjuïc Revival 2012 3-ducatiMontjuïc Revival 2012 Riley-a 

LRiley était une voiture  anglaise dont le premier modèle est sorti  en 1898.

La marque fut rachetée successivement par Morris, puis par BMC, MG Rover et BMW avant que ces constructeurs en faillite disparaissent en2005. Voir Wikipédia.

Montjuïc Revival 2012 Amilcar-P1020909 

Les Amilcar sont plus connues et en voyant celle ci on ne peut que penser aux frères Nougier qui en reconstruisirent une. Voir le livre de FM Dumas : Nougier le rêve Français.

Montjuïc Revival 2012 rally-ossa-ducati-ricart 

La Rally n’a pas été que la moto 175 Terrot qu’on connait bien, mais c’était aussi une voiturette française qui fut fabriquée entre 1921 et 1933. Et, chose curieuse, dont les premiers modèles étaient équipes de nombreuses pièces Harley Davidson.

En Espagne, dès les années 20, Wilfredo Ricart était le constructeur de cette voiture rouge (ci dessus) dont le moteur tournait à un régime élevé pour l’époque. Il c’était fait un nom dans les courses automobiles de cette époque. Par la suite il travaillera un temps avec Enzo Ferrari pour Alfa Roméo.

 

Montjuïc Revival 2012  C Cardus 

Carlos Cardus est un pilote Catalan, oncle de Ricard Cardus qui court actuellement.

Carlos Cardus avait terminé deuxième au Championnat du Monde 1990, en 250. Vainqueur de plusieurs Grand Prix, il perd le championnat pour une stupide casse de son levier de vitesse. Il a couru successivement sur JJ Cobas et Honda

Par la suite il courra en Superbike.

Les espagnols étaient présent en nombre depuis bien longtemps aux Championnats du Monde. La politique pour la moto a toujours été claire et efficace en Espagne. Le résultat actuellement est logique. C’est également pour cela que l’on peut voir de nos jours en Grand Prix, autant de pilotes de grande classe et qui gagnent.

 

Montjuïc Revival 2012 Lube- 

Lube était une grande marque très vendue en Espagne au milieu du siècle dernier. Des moteurs NSU ont équipé certaines de ces machines après 1952.

Santiago Herrero (1943-1970) a couru à ses débuts pour Lube, en 125, avant de passer chez Ossa. On connaît la suite…

 

Montjuïc Revival 2012 cesar-gracia 

Le souriant César Gràcia était un pilote des années 50/60 qui courait sur Montesa, Ducson et Ducati.

 

Montjuïc Revival 2012 250-hond-4-replica 

http://www.rallyclassics.org/portalnet4/es-es/home.aspx

 Le lien ci dessus vous permettra d’aller sur le site de ce Revival à Montjuïc.

 

Quant au lien ci dessous, il vous amènera sur les sites des « prestigieux et élitistes » forum Pit Lane qui relaie des images déjà en ligne sur Bike 70 :

 http://www.pit-lane.biz/t5150-videos-grand-prix-d-espagne-1972 

 

Et puisqu’on parle de Barcelone, voici une autre intéressante information concernant le Musée de la Moto de Barcelone :

cabecera_museu

I SIMPOSI SOBRE MOTO I MOBILITAT URBANA

 

Dijous 5 de juny, al Museu de la Moto de Barcelona

 

El trànsit a les grans ciutats és un tema que preocupa tant als ciutadans com a l’Administració, per tal de gestionar de manera efectiva tots els desplaçaments diaris que s’hi realitzen.

Quin paper hi  desenvolupa la motocicleta? És realment un mitjà de transport assequible i popular que contribueix a l’ús més racional de l’espai ?  

Quin disseny han de tenir els models específicament urbans per adaptar-se a les noves necessitats ?

És la moto elèctrica l’alternativa intel·ligent definitiva ?

Què n’opinen els fabricants de motocicletes ?

I el Departament de Mobilitat de l’Ajuntament de Barcelona, la ciutat amb més motos per habitant d’Europa on el 40% dels desplaçaments diaris que es realitzen amb transport privat es fan amb aquest mitjà ?

 

En parlarem al I SIMPOSI SOBRE MOTO I MOBILITAT URBANA, que tindrà lloc el dijous 5 de juny al Museu de la Moto de Barcelona, on comptarem amb la presència de diferents professionals i entitats del sector per debatre sobre el passat, el present i el futur de la moto urbana.

 

PROGRAMA

16:00h. La moto elèctrica com a vector de canvi en els hàbits de mobilitatRamon Pruneda Felip, Responsable de Projectes d’energia i Mobilitat, Barcelona Activa, Àrea d’Economia, Empresa i Ocupació de l’Ajuntament de Barcelona.

 

17:00h. Projecte de mobilitat sostenibleDavid Ruiz, Enginyer de projectes de Rieju SA.

Pausa

18:30h. Presentació del concurs de disseny Roda Urbana

Àlex López, director comercial de Rieju
Cristina Soler, directora del Museu de la Moto de Barcelona

19:00h. Taula Rodona Utilitats i serveis d’una moto urbana: passat, present i futurJavier Peña, cap d’Estudis Enginyeria Disseny Industrial Elisava. Ferran Amat, director de VINÇON, botiguer, urbanita i motorista. Joan Antoni Blanc, ecodisseny de producte (OSSA Urbe), 60 anys en moto.  Albert Cavero, PR & M/C Safety Promotion Manager Honda Motor Europe España. Albert Ballbé,  Project Manager mobilitat Fundació RACC. Moderador: Estanislao Soler, president de la Fundació Museu Moto Mario Soler.


Archive pour mai, 2014

En passant par Malaucène…

En passant par Malaucène…

Ventoux Classic 2014

 

Par C Camberoque.  

 

 Suite à un petit séjour sur le merveilleux Mont Ventoux alors que nous redescendions vers la plaine, la route était bloquée par une course.

Et surprise, c’était la montée  historique Malaucène/Mont Ventoux qui s’y déroule depuis 5 ans. 

 En 2011 j’avais fait plusieurs pages dans ce blog sur ce rassemblement.

Malgré cela je n’étais pas au courant, d’ou ma surprise, n’ayant pas reçu des nouvelles des organisateurs.  

 

Voir : Retour au Mont Ventoux 2011   et  Side-car et kart à Malaucène 2011

 

Donc, profitant de cet arrêt forcé, tout de même bien agréable pour moi, je décidais illico d’aller prendre quelques photos de l’arrivée,

en haut de la côte de Malaucène. 

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic
© C Camberoque

 La partie haute de cette côte est intéressante car plus rapide que les premiers virages du bas ou les pilotes ne sont pas aussi chauds que leur machine.

La preuve cette photo ou trois pilotes se sont rattrapés. Si l’on en croit l’ordre de départ : Alain Armeni sur sa Godier Genoud semble s’être fait rejoindre par la Laverda de Christian Suhr tandis que les deux premiers sont talonnés par la petite Honda RS de Claude Volet. Comme quoi les grosses bécanes lourdes même avec des chevaux ne sont pas des plus efficaces dans se genre de virolo. Bon, bien entendu le pilote n’y est pas pour rien et n’oublions pas que ce n’est pas une course, mais une simple montée.

 

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Ventoux Classic
© C Camberoque

 Beau passage de Michel Panfil sur une bécane comme je les aime, une 650 Honda café-racérisée.

Superbe travail. Cela me donne des envies, moi qui ai une 500 Honda XLR inutilisée,mais qui pourrait me permettre une telle transformation.

Ceci dit l’ailettage du cylindre me semble bien généreux pour un simple 650…Si vous en savez plus … Dites moi !

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Beaucoup de motos me font rêver, mais alors, les Bultaco beaucoup plus que toutes les autres.

Quand je vois une Metralla, des dernières qui soient sortie de l’usine, je rentre en transes !

D’autant plus que celle d’Alain Cacchioli qui était inscrite en 350 à Malaucène, est une machine rare.

Je croyais que l’usine n’avait construit que quelques prototypes dans cette cylindrée de 350 !

Dans tous les cas, 250 ou 350, elle était superbe cette Bul !

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

A  proximité du parc des participants (puisqu’il n’y a pas de coureurs ici!) on fait les vérifications techniques.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic

© C Camberoque

 Oui !  La TZ de François Coste sonne bien ! Et elle est belle !!!

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Quelque chose me dit que cette rare Jawa et la sublime Norton ne vont pas tarder à se retrouver en photo dans notre hebdo préféré …

Trouvez l’indice…

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

Ce que j’aime à Malaucène se sont ces machines coursifiées. Elles le sont parfois sur des bases d’engin assez modeste, comme certaines petites cylindrées ou d’autres sans grande valeur, mais transformées par des mécaniciens de talent elles se métamorphosent en de véritables merveilles.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Mais alors cette Honda rouge et la Norton verte sont pour moi comparables à de gros bijoux, des œuvres d’art qui n’ont rien à voir avec les « autres motos », celles que nous ventent et vendent à longueur de colonne la plus part des magazines, supports publicitaires.

Ces  machines, ces œuvres là, sont en plus, mobiles ! Mais oui, elle roulent ! Ce ne sont pas des motos de salon et leurs pilotes se livrent à de véritables chorégraphies en les balançant de courbes en courbe, en équilibre sur le fil de la trajectoire.

Rien n’est plus beau !

Ce n’est pas étonnant que le Gugenheim, le plus grand musée d’art contemporain de la planète ait consacré aux motos une grande exposition en présentant les bécanes sur des socles, comme des sculptures.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Tous les éléments pour un moment de bonheur sont là : cuir, casque, gants, moto… et attendent le « maître de cérémonie ».

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Un couple d’organisateurs ouvre le bal. Et ils envoient les bougres !

Admirez le style   »descente au prochain arrêt »,  du second.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

Une Suzuki équipée d’une caméra filme sa montée. Cet équipement semble devenu indispensable pour apprendre et réviser les trajectoires en attendant le prochain passage.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Chacun fonce à sa main finalement sans soucis pour un chrono et un classement qui viendrait imposer sa dictature.

Cela engendre une certaine philosophie : le simple bonheur de rouler sur sa belle machine et de balancer de courbe en courbe.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Henri Gallo monte tranquille sur sa belle Triumph T 140, probablement un des derniers modèles si j’en juge par le disque à l’avant.

 Jacques  Parodi a un pilotage nettement plus incisif sur sa tout aussi belle Norton Weslake. 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Tous les styles sont là, du genre classique type gendarmerie à celui qui rend hommage à Pasolini.

Peu de référence cependant à celui de Marquezlorenzopedrozarossi.

Quoique, j’ai pas tout vu…

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Erreur de direction ?

 On trialise ?

 Non, panne de batterie ! 

 

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

Encore une bonne surprise pour moi que la rencontre fortuite avec Christian Heckmann (2 fois vainqueur du GP du Maroc en 500 dans les années 60/70)

dont j’ai déjà parlé dans ce blog à l’occasion des articles sur la moto au Maroc et  Moto Légende à Dijon.

Voir :  La moto au Maroc: c’est Melhaoui !

et : Les coupes Moto Légende 2010 : Atmosphère

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Superbe Barigo  en action, pilotée par Laurent Negra.

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Joli passage de Jordane Negra sur une Honda RS.

Après le père le fils. La moto en famille, ça c’est beau !

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Les Yamaha TDR de Fabrice Duffault et Jean-Claude Lagier semblent particulièrement bien adapté a ce type de route.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 En haut de la côte on attend sagement pour la descente… et puis une autre montée.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Shandra Ariel balance sa 1000 Kawa ZR avec un plaisir évident…

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

… tout comme David Gardon sur sa Yam SZR

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 En montant plus tranquillement, un organisateur surveille la route et la bonne fin de la dernière séance avant midi.

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque 

 Redescente vers la source de Grozeau l’apéro et un bon repas au vin rosé de Provence.

Non ! Pas trop de vin de Provence…

… il y aura encore plusieurs montées dans l’après midi.

 

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic
© C Camberoque

 Et puis c’est repartit pour un petit concert joué en 6 cylindres par Hervé Genty sur Benelli 900 Sei,

accompagné par Marc Ducloy  qui interprète une belle  remontée sur sa Ducati 900 SS. La référence à Verdi est évidente, c’est beau comme de l’opéra !

Un bonheur pour les oreilles !

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Beau passage pour Jean Pierre Saligne qui cherche la route avec son genoux gauche. Il y a encore un peu de marge…

 

 Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Si l’on en croit encore les numéros de départ, Laurent Gaudillat et sa Honda Bol d’Or met les gaz dans les derniers mètres car il vient de rattraper et dépasser Gilles Bourjaillat qui semble tout dépité sur sa Le Mans.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 J’ai passé un bon moment. Je regagne ma voiture en me disant que peut être l’an prochain…

…avec ma petite Benelli coursifiée… je reviendrai…

mais pas pour faire des photos !

 

pub-livre circuit-oublie

 

3-motoclassica-barcelona

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"