Le circuit des Ardennes

Le circuit des Ardennes 1902/1904

 

Suivi de quelques images de Joan Segura sur le dernier GP 2019 avec la belle course de Quartararo

 

Par Charles Camberoque                                              

Pour accéder au sommaire complet du blog, cliquer :  ICI

 

                                                                  A Josiane et François Jolly

 

C’était il y a 117 ans !

Sur une idée du baron Pierre de Crawhez une grande course où participaient autos et motos avait été organisée par l’Automobile Club de Belgique.

Pierre de Crawhez s’était déjà illustré au cours de la course de Paris Madrid par des performances excellentes entre Paris et Bordeaux.

Le-Baron-Pierre-de-Crawhez-a-son-arrivee-a-Bastogne

La 1ere édition de cette course au départ de Bastogne fut un « gros succès » écrit la presse de l’époque.

 3-photos-du-Circuit-des-Ardennes-1903

En 1902, les 512 km du parcours sans neutralisation furent parcouru par Jarrot en 5h 53mn sur sa voiture de 70cv Panhard et Levassor !

Tout de même, une moyenne de 86 km 700 à l’heure ! 

Marius-Thé-Champ-du-monde-1903- 

J’ai trouvée ces photos dans des articles publiés dans des revues, sorte de L’Equipe de l’époque.

Elles étaient reliés dans un vieux bouquin qui réunissait plusieurs numéros sur 1903/1904.

On y trouve la photo de Marius Thé : Champion du monde ! (Ci dessus).

Y avait-il déjà un championnat du monde à moto ?

Ce n’est pourtant pas ce qu’on m’a toujours dit !

Durtal-sur-Clément

Quelle surprise de voir des images de course et des reportages aussi bien faits !

Alors qu’en ce temps-là les appareils photos n’étaient ni commodes, ni performants pour saisir les choses en mouvement.

Les obturateurs n’allaient pas plus vite que le 200 ème de seconde et je ne parle pas ni du poids des appareils, ni de leur viseur ! 

Dans cette revue tout est imprimé plutôt bien pour des images qui ont plus d’un siècle.

Spectateurs-circuit-ARD-1903- 

En 1903 le Circuit des Ardennes est tracé entre Bastogne, Longlier, Habay la Neuve et Arlon.

Dans la catégorie voitures et voitures légères on fait 6 tours soit 512 km.

Ce fut un triomphe !

Le public très nombreux est installé au long de la route.

Toutes les grandes marques sont présentes.

Teste-Vaiqueur-Paris-Toulouse-et-retour-sur-de-Dion-Bouton-avec-culasse-à-ailettes-de-bronze-1903- 

Le deuxième jour, mais au départ d’Arlon, les motos, motocycles (sortes de tricycles) et voiturettes courent sur une distance plus courte de 298 km. 

depart-circuit-des-ardennes-1903 

Bien que la distance pour les voitures ne soit pas comparable à des grandes courses comme Paris/Berlin, ou Paris/Vienne;

les journalistes qualifient cette épreuve de « course de grand fond ».

Comment-le-motocyclettiste-transporte-son-essence-en-course 

La distance est telle que les motocyclistes doivent emporter de l’essence dans des bidons sur leur dos et sur la moto.

Imaginez Zarco avec un bidon de 5 litres sur l’épaule !!!

De plus, en ce temps-là, on courrait avec une casquette ou un couvre chef au gout de chaque pilote.  

« C’est alors qu’on inventa un casque protecteur en cuir bouilli qu’introduisirent en France Walthour et Lawson. 

Trop lourd pour être pratique .. »

Casque-gonflable-1903 

Il fut remplacé par un casque de cuir léger dont la coiffe, qui forme chambre à air, se gonfle comme un pneumatique ordinaire d’une roue de bicyclette.

Notre photographie (ci dessus) représente Michaël, la tête couverte du dit casque, Cissac gonflant la coiffe pneumatique.

A droite le génial inventeur de ce nouvel accessoire. »

Demester-vainqueur-moto-circuit-ardennes-1903 

Demester s’apprête à partir sur sa Griffon pour  arriver vainqueur de cette course.

Remarquez la casquette et le foulard qui la maintient en place.

 Ecurie-Griffon1903

L’écurie Griffon avec ses pilotes : Demester, Bonnevie et Champoiseau.

Leurs mécaniciens et machines, posent pour la photo.

 _2-photos-M-Fournier-et-Rigal-1903

La plupart du temps les pilotes n’avaient pas la moindre protection en cas de chute.

Maurice-Fournier-a-108-km-heure 

Maurice Fournier pris en course et pleine vitesse ! 

Sans casque ni blouson ou autre protection ! 

 Voiturette-DARRACQ-munie-de-piles-Hydra

Autre surprise une « voiturette Darracq munie de piles Hydra ».

voiture-electrique-1093- 

Donc au début du siècle dernier, il y a plus de 117 ans des voitures électriques, existaient déjà et participaient à des courses.

On se demande bien pourquoi cette technologie a été oubliée pour ne repartir que de nos jours…

 Circuit-des-Ardennes-1903-a- 

Sur les photographies, ci dessus, prises à Bastogne on peut apprécier les trajectoires et la posture des pilotes et du passager qui donnent une idée de la vitesse.

Girardot le N° 12 finira 2ème

Le fameux baron Pierre de Crawhez en est à son cinquième passage.

Le Blon, N°26, vire à toute allure sur sa Serpollet. 

 Wagner-sur-voiturette-Darracq

Les photographies de l’époque en pleine vitesse sont rares à cause des appareils photos dont l’obturateur ne permettait pas d’arrêter le mouvement.

Ci dessus Wagner est saisi sur sa voiturette Darracq de 20cv.

Baras-Vainqueur-Voitures-légères-avec-piles-Hydra-Circ-des-Ardennes-1903- 

Parfois comme la photo de ci dessus le photographe avait recours à de la retouche pour améliorer la nettetée et l’atmosphère.

Circuit-des-Ardennes-1903-b- 

Outre l’information sportive sur les sports mécaniques, le charme de ces photos réside dans le fait qu’on ressent toute une époque qui transparait dans ces images.

Regardez bien les routes, les villes, les spectateurs agglutinés sur le passage des bolides.

Les visages ravis à l’arrivée, tout est passionnant dans ces photos et on ne peut que saluer la qualitée de la vision des photographes de cette génération.

Malgré leurs appareil rudimentaires. 

D'-Aubignosc-dans-sa-plus-grande-vitesse1903 

 D’ Aubignosc, à fond sur les longues lignes droites du côté de Longlier ou d’Habay la Neuve.  

 De-Rougemont-Mercédes-4-cyl-1903-

Autre rare image de vitesse, probablement un peu retouchée, celle ci-dessus de De Rougemont et son copilote sur Mercedes 4 cylindres 4 places équipée de pneus Michelin.

La presse de l’époque donnait la marque de la voiture mais aussi celui des pneus.

Ou encore le nom de fabrique de ce qu’ils appelaient « les piles pour les voiturettes électriques ».

virage-de-Denis-sur-sa-voiturette-Circuit-des-ARD-1903 

Denis à l’approche d’un virage bordé par le public.

Journu-sur-la-route-des-ardennes-photo-C-Ruchert 

La poussière soulevée par la voiture de Journu semble nous dire que les routes n’étaient pas goudronnées…

 Demester-sur-Griffon-Vainqueur-Circ-Ard-1903

Demester pose pour la postérité après un parcours « fort dur ».

On imagine qu’il s’est fait une beauté pour être présentable devant le photographe.

Se serait-il douté que 117 ans après nous regarderions cette photographie ? 

Il aura parcouru les 272 km en moins de 5 heures. Une moyenne de presque 55 km/h.

Il sera suivi à 1 mn par 2 motos belges, Red Star et l’Antoine

Momo-sur-Peugeot-circuit-ARD-298-km-en-5h-29mn 

Momo arrivera plus tard sur sa Peugeot.

 P-de-Crawhez--Panhard-et-Levassor-1903-det-

En 1903 le baron Pierre de Crawhez  sur sa Panhard et Levassort, remporte l’épreuve qu’il a créé et organisée.

La presse écrit : 

« La performance du baron est remarquable car il a parcouru les 510 km en 5h 52 mn 7 s, menant sa voiture avec une audace qui n’excluait pas la prudence » 

Circuit-des-ardennes1903- 

Le Blon et Girardot que nous avons vus plus haut en pleine courbe font l’admiration du public sur la ligne d’arrivée.

Voitures-Pipe-3-parties-3-arrivées-circ-ard-1903 

Ne sont elles pas belles ces trois voitures ?

« Trois Pipa parties, trois Pipas arrivées ! »

 

Georges Prade, le journaliste qui a écrit, il y a plus d’un siècle l’article d’où sont tirées toutes ces informations conclura par cette phrase : 

« La consécration de la motocyclette vient de nous donner une fois de plus des preuves de son endurance et de sa régularité »

 

 

 

Petit supplément contemporain à cette page pour célébrer la belle course de Fabio Quartararo au Grand Prix de Catalogne.

 

Joan Segura était à Montmelo pour ce Grand Prix qui a été passionnant.

Il était dans les tribunes G qui semble un très bon endroit pour voir la course.

M-Marquez-Montmelo-2019-

Tout d’abord honneur au vainqueur Marc Marquez qui a fait une course en solitaire, loin devant pendant l’essentiel de la course.

Petrucci-Rins-Quartararo-Miller-Montmelo-2019

Grosse bagarre entre ces quatre furieux qui ont rendu la course palpitante.

quartararo-montmelo-2019

Et enfin Fabio s’empare de la deuxième place devant Petrucci.

Merci Joan pour tes photos.


Archive pour juin, 2019

Le circuit des Ardennes

Le circuit des Ardennes 1902/1904

 

Suivi de quelques images de Joan Segura sur le dernier GP 2019 avec la belle course de Quartararo

 

Par Charles Camberoque                                              

Pour accéder au sommaire complet du blog, cliquer :  ICI

 

                                                                  A Josiane et François Jolly

 

C’était il y a 117 ans !

Sur une idée du baron Pierre de Crawhez une grande course où participaient autos et motos avait été organisée par l’Automobile Club de Belgique.

Pierre de Crawhez s’était déjà illustré au cours de la course de Paris Madrid par des performances excellentes entre Paris et Bordeaux.

Le-Baron-Pierre-de-Crawhez-a-son-arrivee-a-Bastogne

La 1ere édition de cette course au départ de Bastogne fut un « gros succès » écrit la presse de l’époque.

 3-photos-du-Circuit-des-Ardennes-1903

En 1902, les 512 km du parcours sans neutralisation furent parcouru par Jarrot en 5h 53mn sur sa voiture de 70cv Panhard et Levassor !

Tout de même, une moyenne de 86 km 700 à l’heure ! 

Marius-Thé-Champ-du-monde-1903- 

J’ai trouvée ces photos dans des articles publiés dans des revues, sorte de L’Equipe de l’époque.

Elles étaient reliés dans un vieux bouquin qui réunissait plusieurs numéros sur 1903/1904.

On y trouve la photo de Marius Thé : Champion du monde ! (Ci dessus).

Y avait-il déjà un championnat du monde à moto ?

Ce n’est pourtant pas ce qu’on m’a toujours dit !

Durtal-sur-Clément

Quelle surprise de voir des images de course et des reportages aussi bien faits !

Alors qu’en ce temps-là les appareils photos n’étaient ni commodes, ni performants pour saisir les choses en mouvement.

Les obturateurs n’allaient pas plus vite que le 200 ème de seconde et je ne parle pas ni du poids des appareils, ni de leur viseur ! 

Dans cette revue tout est imprimé plutôt bien pour des images qui ont plus d’un siècle.

Spectateurs-circuit-ARD-1903- 

En 1903 le Circuit des Ardennes est tracé entre Bastogne, Longlier, Habay la Neuve et Arlon.

Dans la catégorie voitures et voitures légères on fait 6 tours soit 512 km.

Ce fut un triomphe !

Le public très nombreux est installé au long de la route.

Toutes les grandes marques sont présentes.

Teste-Vaiqueur-Paris-Toulouse-et-retour-sur-de-Dion-Bouton-avec-culasse-à-ailettes-de-bronze-1903- 

Le deuxième jour, mais au départ d’Arlon, les motos, motocycles (sortes de tricycles) et voiturettes courent sur une distance plus courte de 298 km. 

depart-circuit-des-ardennes-1903 

Bien que la distance pour les voitures ne soit pas comparable à des grandes courses comme Paris/Berlin, ou Paris/Vienne;

les journalistes qualifient cette épreuve de « course de grand fond ».

Comment-le-motocyclettiste-transporte-son-essence-en-course 

La distance est telle que les motocyclistes doivent emporter de l’essence dans des bidons sur leur dos et sur la moto.

Imaginez Zarco avec un bidon de 5 litres sur l’épaule !!!

De plus, en ce temps-là, on courrait avec une casquette ou un couvre chef au gout de chaque pilote.  

« C’est alors qu’on inventa un casque protecteur en cuir bouilli qu’introduisirent en France Walthour et Lawson. 

Trop lourd pour être pratique .. »

Casque-gonflable-1903 

Il fut remplacé par un casque de cuir léger dont la coiffe, qui forme chambre à air, se gonfle comme un pneumatique ordinaire d’une roue de bicyclette.

Notre photographie (ci dessus) représente Michaël, la tête couverte du dit casque, Cissac gonflant la coiffe pneumatique.

A droite le génial inventeur de ce nouvel accessoire. »

Demester-vainqueur-moto-circuit-ardennes-1903 

Demester s’apprête à partir sur sa Griffon pour  arriver vainqueur de cette course.

Remarquez la casquette et le foulard qui la maintient en place.

 Ecurie-Griffon1903

L’écurie Griffon avec ses pilotes : Demester, Bonnevie et Champoiseau.

Leurs mécaniciens et machines, posent pour la photo.

 _2-photos-M-Fournier-et-Rigal-1903

La plupart du temps les pilotes n’avaient pas la moindre protection en cas de chute.

Maurice-Fournier-a-108-km-heure 

Maurice Fournier pris en course et pleine vitesse ! 

Sans casque ni blouson ou autre protection ! 

 Voiturette-DARRACQ-munie-de-piles-Hydra

Autre surprise une « voiturette Darracq munie de piles Hydra ».

voiture-electrique-1093- 

Donc au début du siècle dernier, il y a plus de 117 ans des voitures électriques, existaient déjà et participaient à des courses.

On se demande bien pourquoi cette technologie a été oubliée pour ne repartir que de nos jours…

 Circuit-des-Ardennes-1903-a- 

Sur les photographies, ci dessus, prises à Bastogne on peut apprécier les trajectoires et la posture des pilotes et du passager qui donnent une idée de la vitesse.

Girardot le N° 12 finira 2ème

Le fameux baron Pierre de Crawhez en est à son cinquième passage.

Le Blon, N°26, vire à toute allure sur sa Serpollet. 

 Wagner-sur-voiturette-Darracq

Les photographies de l’époque en pleine vitesse sont rares à cause des appareils photos dont l’obturateur ne permettait pas d’arrêter le mouvement.

Ci dessus Wagner est saisi sur sa voiturette Darracq de 20cv.

Baras-Vainqueur-Voitures-légères-avec-piles-Hydra-Circ-des-Ardennes-1903- 

Parfois comme la photo de ci dessus le photographe avait recours à de la retouche pour améliorer la nettetée et l’atmosphère.

Circuit-des-Ardennes-1903-b- 

Outre l’information sportive sur les sports mécaniques, le charme de ces photos réside dans le fait qu’on ressent toute une époque qui transparait dans ces images.

Regardez bien les routes, les villes, les spectateurs agglutinés sur le passage des bolides.

Les visages ravis à l’arrivée, tout est passionnant dans ces photos et on ne peut que saluer la qualitée de la vision des photographes de cette génération.

Malgré leurs appareil rudimentaires. 

D'-Aubignosc-dans-sa-plus-grande-vitesse1903 

 D’ Aubignosc, à fond sur les longues lignes droites du côté de Longlier ou d’Habay la Neuve.  

 De-Rougemont-Mercédes-4-cyl-1903-

Autre rare image de vitesse, probablement un peu retouchée, celle ci-dessus de De Rougemont et son copilote sur Mercedes 4 cylindres 4 places équipée de pneus Michelin.

La presse de l’époque donnait la marque de la voiture mais aussi celui des pneus.

Ou encore le nom de fabrique de ce qu’ils appelaient « les piles pour les voiturettes électriques ».

virage-de-Denis-sur-sa-voiturette-Circuit-des-ARD-1903 

Denis à l’approche d’un virage bordé par le public.

Journu-sur-la-route-des-ardennes-photo-C-Ruchert 

La poussière soulevée par la voiture de Journu semble nous dire que les routes n’étaient pas goudronnées…

 Demester-sur-Griffon-Vainqueur-Circ-Ard-1903

Demester pose pour la postérité après un parcours « fort dur ».

On imagine qu’il s’est fait une beauté pour être présentable devant le photographe.

Se serait-il douté que 117 ans après nous regarderions cette photographie ? 

Il aura parcouru les 272 km en moins de 5 heures. Une moyenne de presque 55 km/h.

Il sera suivi à 1 mn par 2 motos belges, Red Star et l’Antoine

Momo-sur-Peugeot-circuit-ARD-298-km-en-5h-29mn 

Momo arrivera plus tard sur sa Peugeot.

 P-de-Crawhez--Panhard-et-Levassor-1903-det-

En 1903 le baron Pierre de Crawhez  sur sa Panhard et Levassort, remporte l’épreuve qu’il a créé et organisée.

La presse écrit : 

« La performance du baron est remarquable car il a parcouru les 510 km en 5h 52 mn 7 s, menant sa voiture avec une audace qui n’excluait pas la prudence » 

Circuit-des-ardennes1903- 

Le Blon et Girardot que nous avons vus plus haut en pleine courbe font l’admiration du public sur la ligne d’arrivée.

Voitures-Pipe-3-parties-3-arrivées-circ-ard-1903 

Ne sont elles pas belles ces trois voitures ?

« Trois Pipa parties, trois Pipas arrivées ! »

 

Georges Prade, le journaliste qui a écrit, il y a plus d’un siècle l’article d’où sont tirées toutes ces informations conclura par cette phrase : 

« La consécration de la motocyclette vient de nous donner une fois de plus des preuves de son endurance et de sa régularité »

 

 

 

Petit supplément contemporain à cette page pour célébrer la belle course de Fabio Quartararo au Grand Prix de Catalogne.

 

Joan Segura était à Montmelo pour ce Grand Prix qui a été passionnant.

Il était dans les tribunes G qui semble un très bon endroit pour voir la course.

M-Marquez-Montmelo-2019-

Tout d’abord honneur au vainqueur Marc Marquez qui a fait une course en solitaire, loin devant pendant l’essentiel de la course.

Petrucci-Rins-Quartararo-Miller-Montmelo-2019

Grosse bagarre entre ces quatre furieux qui ont rendu la course palpitante.

quartararo-montmelo-2019

Et enfin Fabio s’empare de la deuxième place devant Petrucci.

Merci Joan pour tes photos.

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"