Des affiches comme des tableaux

Des affiches comme des tableaux  

 

Pour accéder au sommaire de ce blog : http://charlescamberoque.unblog.fr/category/sommaire/

          

_C-Camberoque-et-affiches

Au grès de mes prospections dans l’histoire des sports mécaniques auto et moto, il m’arrive de faire diverses trouvailles qui m’enthousiasment.

Aujourd’hui je veux vous montrer quelques vieilles affiches qui me semblent très picturales, pleines de vie de mouvement et de couleurs.

Affiches-Catalogne-Copa-Catalunya-1908-401 

J’avais déjà écrit un article de ce blog où je présentais des simples et rustiques affiches de moto-cross de l’après guerre en France.

Voir :   http://charlescamberoque.unblog.fr/2010/12/18/vieilles-affiches-de-moto-cross/

Voici maintenant des images beaucoup plus sophistiquées imprimées en Espagne à partir du début du siècle dernier.

Affiches-Catalogne-Copa-Catalunya-1909-402 

Plusieurs de ces affiches sont extraites d’un magnifique livre publié en 1990 par le Reial Automobil Club de Catalunya. 

 Affiches-Copa-Tibidabo-1914-Catalogne

De tous temps l’Espagne et plus précisément la riche région de Barcelone ont été le siège de beaucoup d’industries.

Elles ont donné du travail à beaucoup de monde.

Notamment à  des designeurs et publicistes de grand talent comme Ramon Casas auteur de la photo ci dessus qui était un artiste passionné de sports mécaniques.

 Affiches-Catalogne-copa-cuesta-ordal-1918--403

Du fait de commander des affiches à des peintres le résultat est magnifique.

Imaginez  ces œuvres dans les grands formats pour lesquels elles étaient prévues…

La moindre de ces affiches est de nos jours soit introuvable, soit à des prix prohibitif, surtout s’il s’agit d’un tirage original d’époque.

Affiches-Catalogne-1919--404 

L’affiche ci dessus représente un moment d’une course sur le circuit de Terramar dont j’ai déjà parlé :

Voir   http://charlescamberoque.unblog.fr/2013/10/03/le-circuit-de-terramar/         

Et : http://charlescamberoque.unblog.fr/2016/06/30/terramar-photographie-par-lucien-roisin/

Malheureusement je n’en connais pas l’auteur et sa reproduction semble incomplète car recadrée.

Sur un bord de l’image peu visible, l’inscription  Barral Hermanos SA Barna,  est peut être le nom des publicistes qui l’ont réalisé.

Terramar-1923-- 

Au delà des reproductions de ces images toujours en réduction dans des livres ou sur le net.

Il faut voir les originaux en vrai pour les apprécier pleinement, ce qui arrive parfois dans des musées ou des expositions. 

Terramar-1923 

Pas de signature sur les précédentes mais le style du dessin et la position des voitures ressemble beaucoup à l’image suivante.

Peut être sont elles du même auteur ?

Affiche-gran-premi-penya-rhin-1921 

L’affiche ci dessus a été conçue par X A Garcia, une signature difficilement lisible mais que l’on retrouvera sur d’autres productions.

Les courses de voiturettes annoncées regroupaient des autos légères de petite cylindrée.

Cette catégorie internationale était très populaire dans les pays européens.

Affiches-Catalogne-penya-rhin-1923-405 

J-BW signe l’affiche ci dessus ou apparaît la « Penya Rhin » dont on fête les 100 ans cette année. 

La Penya Rhin était un groupe d’amateurs de sports mécaniques qui avaient l’habitude de se réunir dans un café de la place Catalunya.

Ce café Rhin, dont ils ont pris le nom se situait au n° 2 de cette place bien connue des Barcelonais. 

Affiches-Catalogne-penya-rhin--1925-406 

Dès lors la « Penya Rhin », traduire le Groupe Rhin, assurera la promotion des sports mécaniques en Catalogne.

Sur l’affiche ci dessus signée Mid, on annonce la course de côte de la Rabassada.

Elle se déroulait  sur la route d’une longue montée permettant de grimper au Mont Tibidabo qui domine Barcelone. 

Affiches-Catalogne-penya-rhin--1928-407 

Sur cette affiche il me semble reconnaître encore le style de X A Garcia avec cette voiture qui bondit dessinée de dessous, et le nez en avant!

Affiches-Catalogne-penya-rhin-1930--416 

La Penya Rhin introduira en Espagne les Grand Prix de Formule 1, tandis que toute sortes d’épreuves seront organisées jusqu’en 1954 par ce club, à Terramar, Montjuich, Pedralbes…etc… 

4-une-de-Vanguardia-- 

Toutes les épreuves attirent un public énorme.

Elles bénéficient d’une couverture presse exceptionnelle de La Vanguardia.

Le toujours grand journal de Barcelone, qui relate les courses dans le détail.

affiche-1929- 

D’autres courses seront organisées dont celles du Real Automovil Club de Catalogne dont je n’ai trouvé qu’une réclame bien banale.

Affiches-Catalogne-penya-terramar-1932---409 

Parmi les affiches que je trouve superbes et très proches de la peinture au sens artistique du terme.

Celle de 1932 de la Penya Terramar est splendide.

Elle est conçue, dessinée et peinte par Rano qui indique que moto et autos courraient les mêmes épreuves.

affiche-gp-de-barcelone-1933- 

Marti Bas exprime la vitesse des motos et side-cars qui courraient en 1933 sur le beau circuit urbain de Montjuïc au Grand Prix de Barcelone.

montjuic-gp-1934-_04b 

En 1934 le même Marti Bas est reconnaissable avec ses effets graphiques qui continuent d’exprimer, cette année aussi, la vitesse.

montjuic-1935 

Tandis qu’en 1935 Marti Bas propose un dessin tout à fait différent.

Il  n’est pas sans évoquer quelque peut la silhouette des chars d’assaut de la guerre d’Espagne qui sont à la veille de ravager terriblement le pays.

Coïncidence ou allusion volontaire ?

Affiches-Catalogne-penya-rhin-1936-408 

L’affiche du 7 Juin 1936 sera elle aussi remarquable par cette interprétation graphique de la puissance et de la rapidité de la voiture.

Tazio Nuvolari sur Alfa Romeo gagnera la course et si en France on avait une expression qui disait tu te prend pour Fangio, en Catalogne on dira ne fais pas le Nuvolari !

Un mois plus tard la guerre éclatera pour durer de 1936 à 1939. 

Affiches-Catalogne-penya-rhin-1946-410 

Cadena Portal (si c’est le nom du graphiste ou de l’atelier qui a produit cette image) reprendra la réalisation d’affiches après 10 ans d’interruption des compétitions pour cause de guerre.

Contrairement aux autres réclames celle-ci est toute en tristesse.

Le visage du pilote est tragique et les couleurs  sinistres.

La Penya Rhin est toujours organisatrice mais son nom ne s’écrit plus en catalan mais en castillan. PENYA devient PEÑA.

Le Général Franco a gagné la guerre et impose sa langue !

Affiches-Catalogne-penya-rhin-1948  411 

En 1948, depuis l’année précédente on a quitté le circuit de Montjuïc pour celui de Pedralbes.

On peut voir le tracé de ce circuit sur une couverture de La Vanguardia, ci dessus, plus haut et à droite.

On peut constater que l’affiche est redevenue colorée joyeuse et dynamique.

La Peña Rhin, même avec la tilde sur le n, est toujours organisatrice.

Affiches-Catalogne-penya-rhin--1950--412 Pendant plusieurs saisons X A Garcia signe une série d’affiches pleine de chaleur colorée.

On imagine devant ces véritables tableaux jusqu’au bruit des moteurs qui passent en vitesse

Affiches-Catalogne-penya-rhin--1951--413 

X A Garcia note sur l’affiche que la course compte pour le championnat du monde.

En 1951 comme l’année d’avant ce sera le célèbre Alberto Ascari qui gagnera  sur une Ferrari.

Affiches-Catalogne-penya-rhin-1953--414

En 1953 toujours une belle affiche de X A Garcia.

Mais c’est la fin des courses organisées par la Penya Rhin.

affiche-1966 

Du côté de l’Aragon les graphistes travaillent avec autant de talent pour annoncer les courses de moto à Zaragosse en 55.

L’accumulation du dessin des motos simplement en noir et blanc évoque magnifiquement encore leur vitesse. 

En 1960 Mike Hailwood était venu courir et gagner en 125. Il reviendra en 1961 en 500 sur une Norton.

gp-zaragoza-affiche-1950 

Sur la belle image ci dessus on peut voir la silhouette de la cathédrale de Zaragoza.

L’Espagne réactionnaire d’après la guerre est obligatoirement religieuse et il n’y a pas de séparation entre l’église et l’état !

Le nom du parc où se déroulent les courses porte le nom d’un terrible général Franquiste.

Les mains de fer de Franco et du clergé sont partout … même sur les courses de motos ! 

 Sans-titre-1

A Barcelone on revient au magnifique circuit de Montjuïc  dès les années 70.

Voir : http://charlescamberoque.unblog.fr/2013/09/02/expo-le-circuit-de-montjuic/

L’affiche dont le nom de l’auteur est illisible est toujours une belle peinture mais qui maintenant imite bêtement la photographie.

Je regrette toutes les magiques suggestions qu’il y avait dans les images des débuts du siècle et pourtant je suis photographe !

Mais des photographies réalistes peintes à la main ne me semblent pas très pertinentes !!!

24-h-1977-affiche 

Par contre l’affiche des courses de moto de 1977 est toujours un exercice de style splendide, démonstration de ce que j’écrivais précédemment.

On imagine les machines perçant de leurs phares la nuit chaude de juillet à Barcelone.

Malheureusement je ne sais pas qui en est l’auteur. Qui le sait ?

Voir : http://charlescamberoque.unblog.fr/2013/10/19/impressions-latines-24-heures-de-montjuich-1977/ 

Et :     http://charlescamberoque.unblog.fr/2014/05/21/montjuic-revival-2012/

affiches-gnome-r-michelin 

En France nous avons eu quelques affichistes de génie.  

Le Bibendum de Michelin plein d’humour n’est pas ordinaire. 

Quant à la pub pour les Gnome Rhône je la trouve tout simplement géniale.

Belle idée de représenter une moto de face dans la nuit avec un motard les mains sur un immense guidon.

affiche-Géo-Ham 

Geo Ham restera  le plus grand et son affiche pour Dunlop un pur chef d’œuvre avec ce motard qui part en roulant dans la neige ou est imprimée la trace de ses pneus.

On entend le bruit de la neige qui crisse sous les roues.

On ressent la fraicheur de l’air sur le vissage.

Affiche_24h_mans_1925 

Pour les 24 heures du Mans de 1925 on avait créé également une belle image qui évoque bien les voitures filant dans la nuit.

affiche-albi-52 

Toni Bernat signera l’affiche des courses d’Albi de 1952.

Là aussi, comme à Zaragoza la cathédrale d’Albi figure à l’horizon.

La simplicité de cette image, sans tous les logos et autres inscriptions qui sont souvent trop présents, est particulièrement percutante.

Salvaza-1951 

Pour la reprise des grand prix de Carcassonne après la guerre en 1951, P Picaud crée cette image emblématique où les motos donnent l’illusion de sortir de la fameuse cité alors que le circuit était à plusieurs kilomètres de là.

Après l’interruption due au conflit la volonté de relancer les courses dans l’Aude sera un échec et la dernière affiche du dernier grand prix de Carcassonne.

affiche-patrimoine-2019091 

De 1951 à 2019 soit un demi siècle plus tard, une nouvelle affiche est éditée à Carcassonne.

C’est pour les Journées du Patrimoine où j’évoquerai les Grand Prix des années 30 qui sont aussi notre patrimoine.

Mais au paravant j’avais amené, sur ma Terrot Ténor et  non sans une grande émotion, un important groupe de motard faire 3 tours de l’ancien circuit de Salvaza : Le circuit oublié.

Voir : http://charlescamberoque.unblog.fr/2019/09/30/le-circuit-oublie-aux-journees-du-patrimoine/ 

Commande-Circuit-oublié-

 

Vous avez apprécié ce blog ? 

Vous devriez aimer mon livre:  Le circuit oublié …

couv-livre-camberoque

Une histoire passionnante, très documenté et avec de nombreux rebondissements.

Livre : 176 pages / 300 illustrations

Vous pouvez le commander en m’écrivant sur ce blog à la rubrique COMMENTAIRES

 

 

 


Un commentaire

Répondre

Vous devez etre logué pour commenter.

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"