Moto de décoration

Moto de décoration

 

Texte de C Camberoque.  

Photos DR de : T Philippon, F Lacombe, Bern Fly,  C Camberoque.           

Reproduction interdite sans l’accord des auteurs.

Pour accéder au sommaire de ce blog : http://charlescamberoque.unblog.fr/category/sommaire/

Campet-DSC_4953

La photo ci dessus est prise dans le bureau de notre regretté Lucien Campet. Il gardait près de lui sa machine préférée  : Une Tribsa.

Cette image m’a donné l’idée de photographier des motos garées à l’intérieur des habitations.

 

En Espagne il y a une expression  pour désigner les toreros amateurs qui répètent les gestes de la corrida chez eux tout seuls dans leur maison : Torero de salon.

Pour la moto on pourrait croire que c’est un peu la même chose.

Je connais beaucoup de motards à commencer par moi, qui aiment avoir une machine près d’eux, dans leur bureau, ou salon pour pouvoir  la contempler à loisir.

Bien-sûr c’est vrai pour des motos de collection qu’on n’a pas envie de faire rouler souvent.

Mais elles sont à là portée du regard et elles nous rappellent des souvenirs, ou évoquent potentiellement des balades qu’on pourra faire… un jour…

 

Toutefois la photo ci dessous  est une des machines de Thierry Philippon garée dans sa bibliothèque en attendant que sa préparation soit entièrement terminée.

Après quoi on sait bien que lui, il va la sortir pour rouler !

 14 coté droit tube echap rallye philippon 

Dans beaucoup de cas la moto devient un élément de décoration, une présence sympathique et de toute beauté.

J’avais un copain qui vendait une 750 Honda. Un acheteur est venu la voir, il était très intéressé.

Il a pris les mesures très précisément, surtout la largeur car son projet était de la mettre dans son salon et il se demandait si elle passerait par la porte !

GUGGENHEIM-3-

Il y a déjà plus de vingt ans à New York le célèbre musée Guggenheim avait organisé une très grande exposition autour de l’esthétique de la moto.

Elles étaient présentées sur des socles comme des statues, comme des œuvres d’art !

L’expo connut un grand succès populaire et elle fut présentée au Guggenheim de Bilbao et un peu partout dans le monde. 

Aprillia-Philippe-Stark 

Ci dessus l’Aprillia d’après un dessin de Philippe Stark, grand designer français.

Même malgré celle là les plus sectaires des critiques d’art étaient outrés de voir des motos dans leur musée, mais quelques autres ont trouvé cela très intéressant et le public aussi. 

Dans Libération Patrick Sabatier écrivait :  

 « Profanation. Les puristes crient au sacrilège. Le critique Hilton Kramer a fustigé dans les colonnes du Wall Street Journal cette exposition qui n’est à ses yeux qu’«une manipulation dans le seul but d’attirer les foules et de gagner de l’argent».

Si tel était son objectif, le Guggenheim a gagné son pari. L’Art de la moto est d’ores et déjà l’exposition la plus populaire qu’ait organisée le musée en 61 ans d’existence…

MV-4-

… Le poète new-yorkais Frederick Seidel défend, lui, la valeur «artistique» de ce qu’on qualifie, souvent avec mépris, de design industriel.

Il célèbre les «artistes-ingénieurs», ces Léonard de Vinci du XXe siècle, comme Massimo Tamburini «sculpteur contemporain dont le médium se trouve être la moto» et qui travaille l’acier, le chrome et le caoutchouc.

Tamburini a créé la fabuleuse MV Agusta F4, une 750 cc construite cette année, et prêtée au Guggenheim par son propriétaire, le roi Juan Carlos d’Espagne. »

On se demande s’il est parti se réfugier en Arabie sur son MV ? 

L’article complet de Patrick Sabatier est à lire à : 

https://next.liberation.fr/culture/1998/08/14/guggenheim-vieux-motard-que-jamais-a-new-york-la-premiere-exposition-consacree-a-la-moto-attire-les-_244763

 guggenheim-4 

Un grand catalogue très beau et luxueux avait été édité qui valorisait nos chères bécanes.

Je regrette encore de ne pas l’avoir acheté à cause de son prix exorbitant car il est devenu introuvable et un livre prisé de collection. 

TZ-Jean-Louis 

A partir de là, beaucoup d’amateur de moto et d’art on osé exposer une de leurs  machines dans leur intérieur.

Chez l’ami Jean–Louis c’est une belle TZ qui a longtemps décoré le salon.

Moi-et-philippon--Moto-d'intérieur- 

Quand à moi, ma célèbre Ténor, couche au chaud dans mon bureau. 

Oui, je sais, j’aurais dû mettre un peu d’ordre quand Thierry Philippon est venu !

Mais enfin cela ne nous a pas empêché d’enjamber la Terrot … sans aller bien loin !

 atelier de T Chalmé © Camberoque

Chez Thierry Chalmé grand amateur et spécialiste des Japauto, on rêve en regardant ses belles machines depuis un canapé en face d’un petit bar et parmi toutes ses belles motos.

Un lieu magique !

a-Boutique-Camurac-Sport-L1110983

On m’a raconté qu’un homme d’affaires très connu en France pour ses occupations dans la haute couture avait une énorme collection de bécanes.

Elle était rangée dans son hôtel particulier … mais au quatrième étage !

Autant dire qu’il ne les sortait jamais et les gardait vraiment que pour lui et pour les contempler.

1-ere-moto-Simó 

A Barcelone, Dulcis Simó, fille du grand pilote et premier constructeur de moto en Espagne: Miquel Simó.

Elle a dans son appartement des motos de son père.

Devant la cheminée, la première, un vélo qu’il avait équipée un moteur DKW et avec laquelle il avait gagné ses premières courses alors qu’il n’avait pas 17 ans.

salon-moto-M-Simo-

La seconde machine, près d’une fenêtre  est entièrement de la conception de Miquel. C’est la Simó 148.

Miquel avait gagné avec elle plusieurs courses dont une sur le circuit de Terramar en 1924.    

 1 cote droit rallye philippon

Devant la bibliothèque de Thierry Philippon la Rallye qu’il a modernisée divinement bien y est restée pour le plaisir de ses yeux, au fur et à mesure qu’il la faisait évoluer.

 François-Lacombe-La-Motorette-@terrot-@1909-en-place-dans-le-salon

Pour François Lacombe c’est une Motorette Terrot de 1909 qui est en place dans son salon. Magnifique !

moto-de-décoration-CHC_0491 

Dans un hôtel chic de Cadaques en Catalogne deux mini bikes sont installés sur les rebords de fenêtres décorées de vitraux modernes.

Cela me fait penser aux années 60 pendant lesquelles ce petit port a connu ses heures de gloire avec toute la jet-set de l’époque.

 moto-d'intérieur-L1050337

A Carcassonne dans le bureau de Monsieur Gleizes trône la belle restauration d’une Stylson de 1924 à moteur Jap.

Elle est tout à fait bien venue sous une affiche des Grand Prix de Carcassonne tirée de mon livre sur ce sujet.

Moto-Guzzi-Musée-SF-2019

Et puis en Espagne j’ai rencontré une petite Guzzi  Hispania fabriquée là bas vers les années 50.

La Cardellino 65cc était très populaire et me fait immanquablement penser au père de mon ami Jose.

On dirait que son propriétaire va arriver pour partir en voyage sac à dos et à l’abri de la pluie sous son poncho de toile cirée. 

Terrot-Ténor-interieur-bibli-

Là, il y a un peu de lecture !

Seul manque le motard.

Le cuir, les gants, le casque, presque tout ce qu’il faut est prêt… mis à part les lunettes.

 Photo-Bern-Fly-

Bern Fly a une grande cuisine !

Et une belle Suzuki 550 3 cylindres deux temps !

J’ai trouvé bien intéressante sa photo publiée sur Facebook.

Yves-Compan-CHC_9844 

Une petite moto légère, ce que ça a de bien, c’est que ça s’accroche facilement au mur comme une photo dans un petit cadre.

 Yves-companCHC_984

J’ai gardé la plus belle pour la fin : cette Motobécane Super culasse !

C’est celle d’Yves Compan grand  collectionneur et restaurateur de motos. 

Elle est tout à fait en harmonie avec le tableau qui est accroché au dessus dans la salle à manger.

Motobécane-Superculasse-enfant-!!!-----!!! 

Sur la plage de Palavas un jour de grand vent les cerf-volant ne pouvaient pas voler.

Mais les roues de ce qui semble bien ressembler à une Motobécane Super Culasse pouvaient tourner !

 

Ce qui me fait penser à mon ami Patrick Barrabès et ses Motobec.

 motos-et-avion-

Patrick a installé une partie de ses trésors dans son musée personnel .

Et bien au chaud à côté du radiateur la moto de course de Claude Thomas. 

Thomas était un pilote de renom dans les années 50/60.

Il pilotait pour l’usine cette 175 Motobécane Z Spéciale qui est une véritable bombe.

 

 

sculpture-Debru-1

Mais si vous avez un jardin vous pouvez acheter à Monsieur Debru de Saint Afrique une de ces sculptures de fer et de boulons.

motarde-impossible-2  motarde-impossible-sculpture-de-debru-

 

On peut voir ces surprenantes sculptures dans le parc du splendide château de Lagarde en Ariège où a lieu régulièrement une concentration motocycliste.

 

 

 

 

 


cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"