Courses motos et autos début XXème Siècle

Courses motos et autos début XXème Siècle

 

Source essentielle : Glica.bnf/ Bibiliotheque Nationale de France 

Collection particulière : C Camberoque, Patrick Barrabès, Ramon Oliver Tio.

 

La plus part de ces photographies semblent correspondre au début du siècle dernier et plus précisément à la période de l’entre deux guerres.

La der des ders était passée et on croyait en un avenir radieux.

C’était un moment de calme après les horreurs de 14/18 et avant la tourmente de 39/45 qui semblait alors tellement inimaginable. 

Les progrès de la mécanique représentaient la modernité même, les déplacements individuels, la liberté d’aller où l’on voulait.

garage-auto-moto

Des garages proposaient des deux aux quatre roues, des vélos, des motos, des autos.

Mon grand père, après l’armistice s’était acheté une Ford T chez un vendeur qui devait ressembler à René Forgé, celui de la photo ci-dessus où l’on peut lire sur la devanture : Rabais de 50% pour les militaires.

On ne voit que deux motocyclettes sur cette image et un vélo en vitrine mais devant le magasin les conducteurs des autos sont tous là, tous moustachus à casquette, probablement invités pour être sur la photo.

73472579_2701802410046934_643161456971350016_n 2

Le propriétaire de cette belle 500cc a dû aller à coté, dans la librairie où on pouvait acheter la presse de l’époque, Le journal, Le petit Parisien, Les Echos de Paris, Le Figaro et aussi les cartes Tardie pour partir sur les routes avec la Terrot.

Pendant ce temps le photographe a pris cette image où Monsieur Emile Roque pose sous son béret avec sa femme devant la porte de leur magasin.

Ils y vendent de l’essence de la marque Standard et Esso, des huiles Mobiloil et Essolube.

On trouve ici des vélos pour femmes et Emile fait des réparations  

gafet-sur-moto-boutique-

Dans cette autre devanture d’atelier le patron et ses employés posent sérieusement sous leur casquette.

Seul un client plus chic à l’air de sourire.

On a autorisé le petit apprenti, le gaffet à monter tète nue sur une moto.

Il semble que dans ce petit garage on soit spécialiste des carburateurs moto et voiture, comme il est écrit de part et d’autre de la grande porte.

devanture-Marcel-Mounier-moto-FN-essence-1930- 4

1930 : C’était une époque où l’on prenait son temps pour discuter entre voisins.

Les photographes qui avaient des appareils imposants attiraient et captaient toute l’attention des passants.

Un cycliste faisait une halte pour discuter avec Marcel Mounier qui vendait dans sa boutique beaucoup de choses en commençant par les marques de moto FN et Monet Goyon. Un passant vêtu de blanc et en pantalon de golf s’appuie négligemment sur la moto qui est derrière lui.C’est probablement la sienne. Des affiches indiquent qu’on trouve ici des huiles Renault, Castrol et Mobiloil, des pneus Firestone mais aussi des carburateurs Amac.

Peut être aussi des biscuits Lefèvre-utile… pour les petites faim sur la route …

Plusieurs roues de voitures trainent devant la porte, ce qui signifie qu’en ce temps là les routes étaient mauvaises, les pneumatiques aussi et on y crevait souvent.

Harley-et-Terrot 5

On est en Amérique…Une frêle jeune femme se promène sur une grosse Harley Davidson.

Elle doit avoir du mal à mettre pied à terre tant elle est petite. 

Tandis que Monsieur Pallais, essayeur de chez Terrot s’appuie bien sur son pied.

Il nous rassure sur la solidité de cette moto française, une HSST 350cc…

Dans  « Les motos de chez nous »  Dominique Pascal précise que nous sommes en 1930

enfant-sur-petit-side- 6

Mais qui a gagné la coupe ? Les petits side-caristes, ou Couturier le mécanicien-pilote fier de ses enfants à qui il avait construit ce petit side.

équipe-Grand_prix_de_France-Agence_Rol 7

Deux amis membres d’une même équipe se préparent avec leur BSA pour un grand prix de France.

L’un semble agressif, dominateur, impatient, prêt à partir les lunettes sur la casquette installée à l’envers dans les sens du vent et l’autre plus cool et plus modeste.

Ils ont les deux mêmes motos et on ne distingue l’une de l’autre que par la couleur des pneus. Les uns sont noir les autres sont blancs !

3_10_26_Course_de_côte_automobile_Agence_Rol 8 

En octobre 1926 l’agence de photographies Rol envoie un de ses photographes sur une course de côte de voitures.

Côte-de-Château-Thierry 9 

Pendant l’année 1926 l’agence Rol couvre la course de côte de Château-Thierry.

Les photographes se placent non loin de l’arrivée et peuvent ainsi prendre les voitures à la fois de face en montant et de dos avant la ligne d’arrivée.

Parfois les pilotes sont accompagnés par un passager.

Le public endimanché et nombreux est en masse sur les bords de la rue car on est en ville.

Beaucoup ont un programme à la main qui doit donner l’ordre de passage des autos.

La rue n’est pas goudronnée et les voitures soulèvent des nuages de poussière.

Près de la ligne d’arrivée ou est indiqué le nom du journal qui doit sponsoriser l’épreuve: L’écho des sports, les spectateurs sont particulièrement agglutinés.

Il y en a tant que certains sont montés dans les arbres pour mieux voir ! 

 auto-sur-2-roues-peut-etre-virage-de-la-ferme 10

Ci dessus on dirait bien qu’on est sur un circuit. Peut être celui de Montlhéry !

Le virage me fait penser à celui de La ferme…

Pilote et passager semblent en mauvaise passe même s’ils prennent des postures de side-caristes !

 Georges_Delaunay_[n°39]_Isodi_[n°38]_[...]Agence_Rol_btv1b53036222p 11

Georges_Delaunay porte le n°39 et  Isodi le n°38.

Qui sont ils ?

C’est une photo de l’Agence Rol.

Le side n°127 est non identifié mais madame fait le singe avec le sourire !

Tout le monde est bien couvert sous manteaux et canadiennes. On imagine la fraicheur de ce petit matin brumeux. 

12-7-22_Grand_prix_des_moto Agence_Rol 4 12

Sur cette photo de l’Agence Rol, on est le 12 juillet 1922 à un Grand Prix mais lequel ?

Visiblement c’est un mécanicien qui est pris en photo sur la machine dont il doit être le préparateur.

Il est fier de poser et il appartient peut être à une équipe Italienne car la machine est une Garelli.  

12-7-22_[Grand_prix_des_motocyclettes_[...]Agence_Rol_btv1b53087414t 13 

Toujours à la même date que la photo précédente, en juillet 1922, voilà la photographie d’une équipe probablement d’usine car les motos semblent être les mêmes.

Derrière chaque pilote se tiennent les ingénieurs ou chefs d’atelier. Presque tout le monde est en costard cravate.

moto-au-stand 14

L’équipe des mécaniciens Alcyon est affairée à son stand placé comme les autres sur la ligne droite de ce circuit.

Des panneaux indiquent le nom des marques suivi de celui des pilotes.

Des tables en bois sont disposées avec dessous des roues stockées en cas de crevaison.

Dessus les outils bidons d’huile et essence.

Mais sur cette photo on dirait qu’un mécano verse un verre à un type coiffé d’un canotier, cigarette au bec et arborant un tricot avec Alcyon écrit en gros.

Ce doit être le patron… Il tend la main pour saisir le verre…

Le pilote ceinturé de chambres à air, les lunettes baissées sur le menton attend pendant qu’un mécanicien a l’air de s’afférer probablement sur la bougie.

Sur ses hauts talons, un commissaire en pantalon de golf et chaussettes montantes surveille les opérations.

Comme sur la photo suivante à la droite, un photographe sur le bord de la piste règle ses appareils

12-7-22_[Grand_prix_des_motocyclettes_[...]Agence_Rol_btv1b530869702 15

La piste en terre explique pourquoi ces coureurs de vitesse soient aussi macules de terre que des pilotes de moto-cross.

photo-luis-ramon-MARIN 16 

La plus belles photos que j’ai trouvé est celle de Luis Ramón Marín, un photographe espagnol (1884-1944) très éclectique qui a laissé de nombreuses photos de la guerre d’Espagne, d’avions,  de voitures et motos entre autres.

Luis Ramón Marín est considéré comme un des premiers reporter photographe d’Espagne et un des meilleurs !

Ses images de la guerre d’Espagne sont restées clandestines pendant près de 60 ans et après la guerre il n’a pas pu reprendre son travail de reporter.

Ce qui veut dire qu’il n’état pas du côté de Franco…

Sur la photo ci dessus on ressent toute l’atmosphère  d’un jour de course, la fumée des motos mais aussi le bruit des moteurs.

La tension des pilotes avant le départ, la poussière de la piste et un spectateur tout endimanché.

Tout est là ! 

12-7-22_Grand_prix_des_moto Agence_Rol 2 17

Quelques minutes avant le départ les motos sont presque toutes prêtes, les pilotes parlent avec les officiels et le public ne veut pas en perdre une miette.

Sur les premières places de la grille de départ ce doit être les 500 et un peu plus loin les 350 car elles couraient ensemble.

C’est un jour gris, sans trop de vent, sûrement une fin d’hiver car beaucoup sont sous leur couvre-chef et emmitouflés dans leurs manteaux.

A l’arrière plan on voit bien les stands avec des réclames pour dynamos, magnétos, carburateurs et les célèbres Rudge.

Cette belle photo en plongée laisse voir beaucoup de choses.

12-7-22_Grand_prix_des_moto Agence_Rol 18 

Une autre course et une autre mise en grille surement  sur un autre circuit qui semble bien un circuit routier quoique on puisse distinguer sur le fond une passerelle.

Mais en ce temps là on installait des passerelles provisoires.

On est toujours en 1922. Il me semble reconnaître une Rudge, une Peugeot, peut être bien une Terrot … qui saura identifier ces bécanes ? 

Ce qui est étonnant c’est la grande largeur des guidons qui sont plats ou recourbés vers le bas.

Tous les pilotes ne portent pas de casque. Certains se contentent d’une casquette avec des lunettes.

24-7-21_Le_Mans_départ_des_[...]Agence_Rol_btv1b53068065j 19 

L’Agence Rol couvrait bien les courses de moto et l’image ci dessus  est identifié : on est au Mans en 1921.

On dirait que le départ se précise ou vient d’être donné à l’instant de la photo.

Certains ont l’air de pousser.

Au Mans en 21 il y avait déjà des tribunes ou flottaient des drapeaux Français.

_Peugeot-Grand-prix-du-Moto-Club-de-Lyon-en-22 20 

Cette photographie fait tout mon bonheur et je ne peux pas me lasser de la regarder y compris à la loupe.

Une brève légende nous dit qu’on est à Lyon pour le grand prix organisé par le Moto Club.

La moto qui passe sur l’ombre portée d’un arbre est une Peugeot et si son pilote porte des lunettes il n’est coiffé que d’un béret.

Mais le plus extraordinaire ce sont les spectateurs derrière la barrière en bois.

Ce doit être l’été, les femmes sont en robes légères et portent des grands chapeaux pour se protéger du soleil.

On a sorti de la maison les chaises d‘un horrible style Henri II, à la mode en ce temps là.

Sur la gauche on voit deux bonhommes chapeautés en bras de chemise qui tiennent dans leurs mains ce qui doit être la liste des coureurs engagés qu’ils ont l’air de consulter.

Et puis derrière, la maison, volets fermés pour que ne rentre pas la poussière bien sûr, et le pied de vigne bien taillée qui monte sur le mur !

Promesse de bons raisins en fin d’été. Mais vu les feuilles, je dirais qu’on est au printemps.

25-8-12_Fontainebleau_Grand_prix_de_[...]Agence_Rol_btv1b69211499 21

On pourrait être en 1912 … C’est le Grand Prix de Fontainebleau. Est-ce son clocher qui domine cette rue ?

Il n’y a pas foule, pilote et moto passent devant le magasin de Vins et Liqueurs, plutôt pépère. 

On voit une réclame qui précise : Ecuries, remises Garages Autos.

Et si les deux spectateurs à gauche ont l’air blasés la marchande de vin à un geste qui traduit une certaine stupeur !!!

FB_IMG_1588405284651  22 

Ramon Oliver Tio, qui est un grand spécialiste du TT, dit que cette photo coloriée est prise à Kate Cottage avant Creg Ny Baa,  un virage sur le parcours de la fantastique course de l’Ile de Man.

Et on a là l’image d’un coureur qui « envoie »…  

Ce n’est pas comme à Fontainebleau. Voyez la différence de style de pilotage qui rend ici les spectateurs joyeux.

 Tourit-Trophy- 23

 Sur ces deux autres photos on voit les coureurs qui passent devant les foules de spectateurs.

L’enthousiasme était aussi grand au début du siècle dernier que de nos jours.

Merci Ramon d’avoir trouvé et diffusé ces magnifiques images.

Miquel-Simo 24

Et puis toujours au TT mais beaucoup plus tard, voilà Miquel Simo sur sa 250 Terrot, le grand pilote espagnol, qui y a gagné plusieurs courses mais qui s’y est aussi malheureusement blessé.

Voyez ses bottes et son casque que vous pourrez reconnaître en photos dans l’article que j’avais écris sur lui.

Voir à :

http://charlescamberoque.unblog.fr/2011/11/30/miquel-simo-un-constructeur-et-pilote-oublie/

12-7-22_Grand_prix_des_motocyclettes_Agence_Rol 4 25

Le pilote 41 franchit la ligne d’arrivée sous le drapeau d’un commissaire et le regard des spectateurs dans les tribunes.

 12-7-22 Grand_prix_des_moto Agence_Rol 3 26

Que la victoire est belle ! 

12-7-22_[Grand_prix_des_motocyclettes_[...]Agence_Rol_btv1b530869687 27

Le vainqueur est porté en triomphe !

Mécanos, commissaires, avec un brassard sur leur manche, public, tout le monde est content et souriant… et même un de ceux qui sont sur la photo précédente, une bouteille dans les mains vient déjà de servir au héro du jour une coupe de champagne.  

Ce doit être une grande victoire !

vitesse- 28

Autres épreuves, les courses de vitesse pure. (Le pilote de la Vélocette ressemble à un des Moneret…) Qui le confirmera ?

Ce pilote est particulièrement bien équipé d’un cuir  qui contraste avec les accoutrements bien peu aérodynamiques de beaucoup de coureurs sur circuit de ce temps là.

La machine est équipée d’un tout petit réservoir caractéristique des machines de record de vitesse. Le moteur est superbe.

Sur l’autre photo on a un exemple de la position en limande. 

Ce pilote là est en chaussures de ville et on dirait qu’il n’a pas de gants.

Il a l’air de porter un simple pull et des bandes de tissus ou de caoutchouc lui serrent le pantalon au niveau des cuisses et mollets, surement pour être plus aérodynamique…la moto n’est pas équipée de frein avant.

18-6-22_[arrivée_de]_Paris_-_[...]Agence_Rol_btv1b530842052 29

Autre photo d’arrivée d’une épreuve  sur route.

La légende ne précise que juin 1922 et  « Arrivée de Paris … » on ne saura pas où !

En ce temps là il y avait des Paris Bordeaux, Paris Madrid, Paris Berlin voitures et motos particulièrement redoutables et qui furent interdits par la suite.

Sur cette image tout est fascinant le décor de cette ville mystérieuse avec des gens au balcon, la gueule des spectateurs  qui cette fois ne rigolent pas contrairement aux deux pilotes qui ont l’air ravi.

Ils ont des chambre à air autour du cou preuve encore combien les routes non goudronnées devaient être sujet à multiples crevaisons.

Le coureur de gauche a un bidon accroché à sa ceinture mais on ne sait pas si le liquide est pour la moto ou son pilote ?

Les bécanes sont des BSA elles se ressemblent beaucoup ce qui doit vouloir dire que c’est la même équipe.

Derrière la moto de gauche on voit un homme sous un béret noir qui prend des notes sur un calepin. Il a la posture typique du journaliste au travail.

Circuit_de_l'Eure_motocyclettes___[...]Agence_de_btv1b9020820c 30 

Sur le circuit de l’Eure, en rase campagne un pilote pose avec sa machine, twin en V avec une fourche avant plus sophistiquée que sur les autres motos. Patrick Barrabès identifie le modèle Paris Nice de chez Peugeot.

Ce qui signifie que l’on était avant la première guerre de 14/18.  

On peut également constater qu’il y a encore des pédales sur cet engin. Tandis que la transmission est par courroie.

4 spectateurs regardent dont un petit enfant qui jette aussi un œil craintif en se cachant derrière les jambes probablement de son père.

On ne saura pas s’il était intimidé par le photographe ou apeuré par la moto.

Moi quand j’avais son âge j’étais terrifié par le bruit des moteurs de motos qui me faisait partir en courant. Qui l’eu cru ?

entre-tubes-Dollar 

Et puis j’ai gardé le plus sympa pour la fin.

Casquette, foulard au coup et cigarette au bec, on sent ce type aux yeux rieurs,  marrant, décontracté et sûr de lui.

La Dollar, machine française malgré son nom est magnifique.

Un instant d’éternité !


Archives pour la catégorie Autos

Autos à Montlhéry vers 1970

Autos à Montlhéry en 1970…

ou 1971…

 

 Photos et texte de Charles Camberoque

   C-Camberoque-Auto-Monlhéry-1970 1

 

Dans cet article chaque photo a son numéro pour que vous puissiez envoyer vos commentaires et informations.

Ils seront les bien venus car ma mémoire de cette journée est défaillante…

 

Ce devait être vers la fin de l’hiver 1970… ou peut être 71.

Je vivais alors à Paris et la tribu des frères Lalande m’avait adopté.

Patrick avait participé brillamment à la Coupe Gordini où à la saison dernière il avait terminé 3ème. 

P-Lalande-sur-Echappement-1970  affiche-Montlhéry-1971- 

Cette année là, Patrick Lalande  courrait dans l’écurie Castrol sur une Formule France.

Je ne sais plus s’il avait le N° 52 ou 48 car il me semble qu’ils étaient 2 pilotes dans cette  équipe. 

Depuis  j’ai perdu de vue la famille Lalande et s’il me lisent ici j’aimerais bien qu’ils me contactent pour avoir des nouvelles d’eux.

Auto-Monlhéry-1970227

 2

Nous étions sorti de Paris pour aller voir des courses à Montlhéry.

Montlhéry était en ce temps là un circuit important en France où se courait le Bol d’or depuis sa reprise et toutes autres sortes de courses d’auto et moto.

 Auto-Monlhéry-1970223

3

Rappelons pour les plus jeunes que  l’autodrome de Linas-Montlhéry est un vieux circuit, construit en 1924 et  ayant accueilli des courses automobiles, motocyclistes et cyclistes.

Beaucoup d’usines venaient y faire des essais. Thierry Philippon qui travaillait chez Peugeot Prototypes y était chez lui.

Peugeot avait à Montlhéry, bureaux et ateliers.

Situé dans l’Essonne, actuellement la banlieue de Paris, il a reçu le label « Patrimoine du xxᵉ siècle »

Je m’y étais rendu en 2012 pour les journées Terrot voir : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Autodrome_de_Linas-Montlhéry#/media/Fichier:Circuit_(ébauche).svg

  Auto-Monlhéry-1970224

4

L’anneau de vitesse relevé dans les deux courbes de l’ovale est la caractéristique la plus spectaculaire de Montlhéry, il date de 1924 et mesure 2,5 km. 

Le grand circuit routier construit en 1925 offre un parcours de 6,5 km et était constitué de 13 virages dont une partie utilisé pour y courir la fameuse course de La côte Lapize. 

 Auto-Monlhéry-1970229

Le circuit actuellement utilisé fait 3,405 Km.

Il comprend la moitié de l’anneau avec ses deux chicanes et une partie routière constituée des virages, des deux ponts, celui de la Ferme et l’épingle du Faye. 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Autodrome_de_Linas-Montlhéry – /media/Fichier:Circuit_(ébauche).svg

Benoit-Montlhéry--2012-0942 

6

L’ensemble des photos présenté ici sont prises sur ces 3 derniers virages.

Mais sur la photo ci dessus on me voit avec ma Terrot Ténor à l’entrée de la chicane Est et avec en arrière plan le devers de l’anneau.

Au passage pour les amateurs de photographie, on peut voir le bon technologique qualitatif entre les photos argentiques de l’époque et les numérique de nos jours.

http://charlescamberoque.unblog.fr/2012/06/28/la-tenor-…-ca-y-est/

Auto-Monlhéry-1970239

7

Qui peut me dire quel pilote de cette écurie Castrol était Patrick Lalande, le 48 ou bien le 52 ?

Auto-Monlhéry-1970230 

8

Dans le virage de la Ferme une Escort MK1 Mexico , suivi d’une 911.

Auto-Monlhéry-1970238

 9

Une CG prête à lever la patte.

Les CG étaient des voitures montées entre 1966 et 1974.

Messieurs Chappe et Gesselin qui utilisaient pour cela beaucoup d’éléments empruntés aux Simca 1000.

Auto-Monlhéry-1970222 

10

Le virage de la Ferme succède à celui des Deux ponts.

Cette délicieuse courbe se prend  tout en accélération, suivant la puissance des moteurs.

Auto-Monlhéry-1970236 

11

Un régal  des yeux et des oreilles !

Après s’être débarrassé du paquet du départ, les deux Porsche passaient en glissade et en force.

Ferrari-512-S--Monlhéry-1970 

12

Bien entendu ce jour là il y avait plusieurs catégories en piste.

Dans l’une d’elles une il y avait une Ferrari…

Ou fausse Ferrari, car à cette époque il y aurait eu des fabrications de copies de la célèbre marque.

Qui peut en dire plus ?

C’est Christophe Bogula qui nous écrit que:

« Cette Ferrari est en fait une Lola, assez courante à l’époque ».

Merci Christophe pour cette correction.

 

Auto-Monlhéry-1970223 

13

Des le départ, les Monoplaces se suivent en paquet et on peut apprécier leur trajectoire sur la photo ci dessus.

Entre 1968 et 1971 une nouvelle catégorie a vu le jour : La Formule France, constituée de monoplace de 500/600kg.

Ces autos simples, accessibles et performantes devaient favoriser les sensations de pilotage. 

Ce qui devrait permettre  aux meilleurs pilotes d’accéder à la Formule 3

Auto-Monlhéry-1970228 

 14

Dès 1968 il y aura le Critérium de Formule France. Ce championnat sera repris en 1971 par la Régie Renault et il s’appellera alors Formule Renault.

Auto-Monlhéry-1970235

15

Le freinage de l’épingle du Faye était intéressant car on y arrivait fort depuis le virage de la Ferme.

Auto-Monlhéry-1970226 

16

Une petite pluie avait rendu la piste  délicate d’ou une sortie large de la voiture  16.

Epingle-du-faye-autos-montlhery-1970-

 17

D’autres autos étaient parties dans des figures plus ou moins maitrisées. 

Et encore je vous épargne des  images de concurrents se retrouvant en sens contraire à la piste.

Auto-Monlhéry-1970231

 18

Les Monoplaces au châssis tubulaire étaient munies des moteurs 1300 de R8 Gordini développant 105 cv.

Puis en 1972 le moteur sera celui des R16 TS.

Plus tard la Formule évoluera encore avec l’adoption du moteur plus performant des Suzuki Hayabusa qui développait 180cv. 

 fr-de-jean-louis- 

19

Depuis quelques temps, l’ami Jean-Louis a entrepris de restaurer, entre autres trouvailles, une petite monoplace qui assurément va être très belle…

Voir à : 

http://charlescamberoque.unblog.fr/2014/12/01/la-f3-de-jean-louis/

Le Critérium des Cévennes 2019

Le 61ème Critérium des Cévennes 2019

 

Texte et photos de C Camberoque.            Reproduction interdite sans l’accord de l’auteur.                          

A lire et regarder sur un grand écran d’ordinateur        Pour accéder au sommaire complet du blog, cliquer :  ICI

 

Pour moi comme pour beaucoup le Critérium des Cévennes est une grande épreuve mythique. 

Critérium-des-Cévennes-2019-©-Camberoque-3-a-Bonato-Boulloud-Citroen-C3-R5-Vainqueur-2019

Entre chien et loup: Yoann Bonato et Benoit Boulloud sur Citroen C3 R5 numéro 2 Vainqueurs du Critérium des Cévennes 2019

J’avais entendu parler du Critérium depuis longtemps lorsque enfin j’ai pu y venir avec le club auto de Carcassonne qui y avait engagé plusieurs voitures.

C’était à la fin des années 60 et je n’avais pas encore mon permis de conduire. 

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  Mondardier--1-L1110013 

Bertrand Viallet et Philippe Verpoorten dans l’épingle de Montdardier.

Pour l’adolescent que j’étais, passer une nuit dehors avec les copains, loin des parents était une véritable petite aventure.

Cette sortie représentait un moment merveilleux.

Nous passions la soirée  sous les étoiles dans une spéciale à festoyer autour d’un feu de camp tandis que les bolides ponctuaient régulièrement le temps.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Porsche-Almeras-Mondardier--L1100928

 Jean François Mourgues sur Porsche Alméras

Vers 1968, ayant enfin le permis de conduire, j’avais  emprunté la 4 L de ma mère et nous étions venus plus officiellement, car sous prétexte d’assistance.

Pour cela nous avions eu une plaque que j’avais collée sur le capot à l’avant de la voiture.

Cette plaque avec marqué en gros : Assistance, Critérium des Cévennes,  fit ma fierté de longs mois durant.

Elle se décollait un peu mais je la conservais religieusement.

Un jour ou on avait apporté la  bagnole à nettoyer, cela se faisait à la main en ce temps là, le pompiste laveur de voiture avait consciencieusement décollé ma plaque d’assistance pour que ce soit plus propre ! Je l’aurais bouffé ce brave homme. Quelle colère !

Adieu mon prestige d’Assistant  aux Cévennes ! 

 

Retour au Critérium

 ©-Camberoque-VIP-Criterium-cevennes-H

Et puis la vie réserve d’agréables surprises :

Quarante ans après, je suis invité comme VIP par les organisateurs de l’épreuve et Jean Paul Bonnecaze, l’un d’eux qui est mon éditeur édité : Le circuit Oublié.

Jean Paul Bonnecaze a également publié plusieurs livres.

Tous des ouvrages de référence sur le Critérium des Cévennes et aussi sur la vie des Cévennes.

jp-bonnecaze-et-ses-livres-2-

 

Mon ami et éditeur Jean Paul Bonnecaze dans son bureau

Actuellement Jean Paul Bonnecaze toujours plein de bonnes idées est parti sur un nouveau projet numérique tout à fait novateur :

En devenant membre de Soutien Rallye Team, moyennant la somme de 20 petits euros …

Vous recevrez par e mail des reportages de qualité éditoriale et vous bénéficiez également d’autres avantages …

A voir sur :  www.groupelaclastre.fr

2-PRESENTATION-S.R.T.-210X297-NN

 

Je reviens donc au Critérium dans cette montagne cévenole qui ressemble à une île en pleine terre occitane.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque cadière-L1100874 

Jean Paul Bonnecaze surprit, célébrant le culte au Critérium des Cévennes devant la Mitsubishi Lancer Evo 9 de Fabrice Morel et Damien Turquet. 

En 2019 l’ASA de l’Hérault aidée par las ASA voisines et beaucoup d’amateurs éclairés en sont à plus de 61 éditions du célèbre Critérium.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque carte-parcours-cevennes-2019 

Le Critérium est une véritable institution animée pendant les 3 jours de la course par 500 bénévoles !

Entre les pilotes, les co-pilotes et les commissaires de course, il y a plus de 700 participants, sans compter les assistances, et les familles de tout ce petit monde dont beaucoup viennent de la France entière.

Quant au public qui se rassemble tout au long des épreuves spéciales, il est difficile de savoir de combien d’individus il est composé.

Plusieurs catégories de voitures offrent plusieurs classements, mais le plus important restera le classement final scratch.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque N-8-CP-La-Cadière-DSC_0036 

La Skoda Fabia de Patrick Robillard et Guilhem Zazurca.

Les organisateurs ont commandé deux audits à des sociétés spécialisées dans ce genre de calcul pour savoir quelles sont les retombées financières sur la région.

Il s’avère donc que Le Critérium génère plus de 4 750 000 Euros qu’il rapporte en trois jours, de façon directe et indirecte aux Cévennes et aux Cévenols.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  Sans-titre-1

Geoffrey Burnens et Didier Tempier (81) Jean Philippe et Sébastien Malet se casquent soigneusement, ça va gigoter dans La Cadière !

On comprend alors que tout le monde, citoyens et élus participent avec enthousiasme à cette fabuleuse organisation.

Après avoir fait dans la foulée, le bilan de ces trois journées 2019, un mois après l’épreuve tout les organisateurs se remettront au travail pour préparer la suivante édition.

Avant cela le lendemain même après la course tout le monde part le long des routes pour nettoyer les déchets, toutes les ordures, laissés par le public.

« On ne doit voir aucune trace du passage de la course dans cette belle nature »

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque N-78-BMW-attente-DSC_0089

Luc Sébastien copilote de  Lionel Nicolas va s’installer dans la BMW 318 TI.

 Un des bénévoles rencontré sur le bord d’une spéciale me disait :

« Cela fait ma 31 ème année ou je viens sur ce parcours.

J’ai vu des pilotes mythiques comme Andruet, Jean Ragnotti, les frères Almeras, Bernard Béguin aux 5 victoires, Darniche, Michelle Mouton et tant d’autres…

Cette année nous avons du très beau temps c’est de la chance après les intempéries des jours d’avant.

D’ailleurs nous avons failli annuler l’épreuve après cet épisode cévenol et toutes les inondations. »

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Peugeot-N-84--DSC_0100 

Thierry Tondut et Fabrice Roeckel arrivent à la Cadière sur leur 206.

Mais le meilleurs épisode cévenol cela reste encore, années après années le Critérium des Cévennes lui même.

Cette course, cette histoire de passion et sa passionnante histoire dont chaque année apporte un épisode supplémentaire. 

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  SC_0010 

Didier Vaquer et Sébastien Marty

Rarement la géographie d’un territoire a offert un aussi bel écrin pour un Rallye automobile.

 

Des invités prestigieux présent sur le Critérium

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Jean-Vinatier-Ganges-L1100906

Pour 2019 Jean Vinatier que l’on surnommait autrefois Jeannot L’Alpin suite à ses victoires dans les Alpes a été invité à revenir dans les Cévennes.

Jean François Jacob, son co-pilote l’accompagne fidèlement.

Ils avaient  remportés l’épreuve en 1967, 1968 et 1969. 

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Vinatier_(pilote_automobile)

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Jean-Paul-et-les-autres-5-photos- 

Le soir à l’apéro sous la protection de Marianne, J Vinatier, JF Jacob et JM Almeras commentent leurs « futures courses ». 

Jean Paul Bonnecaze fait une génuflexion photographique devant les bolides.

Philippe Gey patient chasseur d’images se poste stratégiquement pour tirer quelques autos dans une des dernières épingles du village de Montdardier.

Nous passons à table avec Jean Louis Besnard et François Wales le nouveau directeur de Peugeot Sport présent sur le Critérium cette année.

 

Beau temps sur La Cadière

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque L1100896

A La Cadière, Benjamin Cardenas et Valentin Auge attendent pour prendre le départ de la spéciale.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque La-Cadière-CT-L1100869

La WV Polo GTI de William Wagner et Kevin Millet. 

Au contrôle de passage installé dans le village de La Cadière, sur la place devant l’église, c’est la grosse animation.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque La-Cadière-CP-

En début de chaque série, des pilotes ouvreurs viennent pour rouler dans les conditions de course.

Cela leur permet d’informer les coéquipiers de leur écurie sur l’état de la route.

En Cévennes cela peut changer rapidement, humidité sur les passages à l’ombre, feuilles, terre … etc.

Suivant les années on a vu sur ce parcours du brouillard et parfois du verglas.

En fonction de l’adhérence il faut alors prendre la décision de monter des pneumatiques différents.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque CT-Cadière-L1100877

Le commissaire en discussion avec Michel Maiffret co pilote de Jean Michel Charlet.

Tout le village vient voir passer les voitures.

Même les grand-mères y vont de leurs commentaires qui ma fois sont plutôt … pertinents :

Elles se souviennent d’avoir cru voir passer Jean Louis Trintignant amateur lui aussi de pilotage comme Maurice. 

Mais leur préféré reste Auriol !

Didier Auriol qui tout jeunot avait participé pour la première fois au Critérium en 1980 sur une modeste Opel.

Grace à son opiniatreté, Auriol ne gagnera dans les Cévennes que 7 ans après, faisant par la suite une splendide moisson de Championnats du Monde. 

 Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque

Alexandre Vida et Hugo Louvel au volant.

Bien au delà d’un simple rallye automobile, bien au delà d’une course mythique, le Critérium des Cévennes un phénomène de société.

Il rassemble la population de toute une large région qui a intégré depuis longtemps cette épreuve dans son patrimoine et son inconscient collectif.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque -6-portraits-au-départ-

Tandis qu’ils passent devant nous on n’ose pas trop parler aux pilotes.

Ils semblent tous bien concentrés et pourtant les échanges de regards de complicité avec les spectateurs semblent dire combien ils apprécient cette ambiance.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque La-Cadière-CT-2-L1100859 

 Dominique Carmille et Anne Marie Pomares au contrôle de passage de La Cadière.

Au Critérium dans chaque journée, dans chaque spéciale il y a des temps forts et des temps faibles.

Cela évoque pour moi comme un grand opéra ou les longueurs font d’autant plus apprécier les moments puissants.

Parfois les temps d’attente entre deux concurrents semblent long, on s’impatiente, on s’inquiète.

Que font ils ? Une touchette ? Une pane ? Une sortie de route ?

Puis parfois une voiture arrive suivie de près par une autre.

Là, c’est dangereux pour les spectateurs distraits.

Et puis de temps en temps voilà un passage au pilotage sublime, alors on ne regrette pas d’être venu et de voir ça !

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque N-34-CP-La-CadièreDSC_0075 

L’oeil de Romain Garel coéquipier de Damien Mattei sur 208 VTI.

Le Critériun des Cévennes me fait aussi penser à une autre course mythique qu’est, en moto, le Tourist Trophy.

Le TT se déroule sur les routes de l’ile de Man, traversant également villes et villages. 

D’ailleurs il est à noter la présence en 1979 de Frédéric Schlessinger autrefois pilote moto, puis concessionnaire Kawasaki.

On se souvient bien de sa boutique, Scratch moto à Montpellier puis de son étonnant parcours. 

Fred avait tenté cette rude course mais sans passer la ligne d’arrivée car son Opel Kaddet ne le lui avait pas permis.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  citroen-rouge--CT-La-Cadière-DSC_0041 

La Citroën C3 de Nicolas Pougnant et David Valencia redémarre.

J’aime l’idée de courir sur des routes ordinaires, qui ne sont pas équipées comme des pistes des circuits réservés.

Le danger est constamment présent et les pilotes toujours sur un fil, à la limite

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque attente-CT-La-cadière-DSC_0012 

De toute façon, faut pas trainer !  

A titre indicatif, les véhicules historiques comme l’Opel Ascona d’Alain et Céline Ritou devront parcourir cette spéciale de La Cadière à Sumène à la vitesse moyenne de 53 km/h.

Ce qui veut dire qu’il faudra piloter ses « vieilles voitures » vite, bien.

Sans sortie de route car les voitures de collection comme les autos de courses coûtent des fortunes.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque attente-depart-cadière-L1100894 

Quelques embouteillages avant le départ de La Cadière 

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque   départ-ES-La-Cadière-DSC_0034 

La foule des spectateurs est dense tout au long du parcours, comme sur toutes les spéciales. 

 

Ça glisse à Montdardier

 Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  opel--Mondardier--L1110012

Jean Philippe Le Cam et Sébastien Sullam  sur Opel, traversent Montdardier où se trouve une épingle très spectaculaire.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  Mondardier--L1100926 

Avant le virage serré de Montdardier, gros freinage pour Jean François Mourgues et sa Porche Carrera RS préparée chez Alméras. Impressionnant ! 

Les spectateurs ne s’y trompent pas et lèvent le pouce ! 

Mourgues et Giraudet s’envolent vers la victoire du groupe VHC (Véhicule Historique de Compétition)

 Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Mondardier---L1100955

Quant on a la chance d’avoir un jardin qui donne sur la route et à un endroit stratégique on y reçoit tous les amis.

Dès le matin c’est café, croissants puis grillades et vin rouge et châtaignes dans une atmosphère de fête sympathique.

Gilbert Ponzevera et Mathieu Descarne sur leur 911 SC n’ont pas le temps de s’arrêter…

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  Mondardier--L1110006 

Tiens ! Voilà une Porsche 914 c’est Benoit Rousselot et Jean-René Villani.

Elle me rappelle quelques tours du circuit Bugatti que j’avais fait avec un modèle semblable…il y a trop longtemps.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Mondardier--L1100958 

Avec ce souffle, ce ronflement puissant si caractéristique des Porsches, Didier Vaquer et  Sébastien Marty passent en finesse.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Mondardier--L1100969 

Ces Escort RS nous ont fait rêver aussi, Fabrice Vayssettes et Sophie Queyrel soignent la trajectoire. 

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  Mondardier--L1110022 

Tout en passant, Dominique et Daniel Arlery nous offrent une belle figure acrobatique qui aurait pu se terminer moins bien…

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Mondardier--L1100975 

Sous les yeux des riverains aux fenêtres et balcons Fréderic Dupuy et Roger Moury filent vers l’arrivée dans leur 205 GTI. 

 

Le soir tombe sur la dernière spéciale.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque 3-Critérium des Cévennes 2019  ©-Camberoque- 

Entre Saint Bresson et Mondardier, nous sommes en attente dans les bois de la spéciale numéro 6 : Le Vigan/Pommiers, 22,5 km. 

Critérium-des-Cévennes-2019-©-Camberoque-Y-Rossel-B-Fulcrand-Citoen-C3-R5-Cham-Fr-rallye-2019 

Les Champions de France des Rallyes 2019, Y Rossel et B Fulcrand sur leur Citoen-C3-R5 nous font un passage magistral malgré la route humide, à cet endroit-là.

Avec les feuilles d’automne cela donne un mélange quelque peu piégeux.

A l’issue de cette course Yohan Rossel et Benoit Fulcrand sur Citoen-C3-R5 seront 2ème mais sacrés comme les nouveaux Champion de France des rallyes pour 2019.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque nuit-1L1110236 

Grégory Fontalba et  Stéphan Hermet sur Renault Clio passent devant une joyeuse bande de copains installés à ce point stratégique depuis le jeudi.

Ils nous invitent gentiment sous leur tente à boire un coup de Clinton et à manger un morceau de Pélardon.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  nuit-tombe-mondardier-©-camberoque 

Yoann Bonato et  Benjamin Boulloud sur Citroën                                                             Cédric Robert et Matthieu Duval sur Citroën.

Beaucoup de spectateurs arrivent de bien loin.

Beaucoup s’installent la veille pour être au plus près du passage des voitures.

Ils campent, font des feux de camps, mangent des marrons chauds tout en picolant et en attendant ils commentent les passages avec admiration. 

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Peugeot-24-Mondardier-L1110210 

 Jean-Baptiste Franceschi et Anthony Gorguilo sur Peugeot

En Espagne on a un mot qui est intraduisible en français: le duende. 

Le duende désigne plusieurs choses, mais surtout ces moments magiques ou dans le flamenco comme dans la corrida on assiste, tout à coup et très rarement, à un passage particulièrement magique : Le chant d’un beau couplet, une passe du taureau particulièrement subtile.  

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  6-autos-de-nuit 

On peut dire aussi que certains pilotes automobiles ont le duende.

Un talent de pilotage tel que lorsqu’ils arrivent ils ont une façon d’aborder et passer les virages comme très peu d’autres.

On le sent tout de suite… C’est ça avoir le duende !

Et tout le monde ne l’a pas.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque citroen -N-18-Mondardier-L1110190 

Très tôt en novembre, lorsque la nuit tombe sur les Cévennes la route est plus glissante surtout dans les parties au nord qui brillent d’humidité.            

Cédric Robert et Mathien Duval ont allumé touts leur phares. 

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque fumigéne-2-L1110219 

Xavier Quinzac et Jean François De Montredon passent sur leur Peugeot 208 VTI.

Les fanatiques d’automobiles sont toujours enthousiastes et en profitent pour allumer des fumigènes, ce qui est sympa …

Si la fumée ne va pas sur le passage des pilotes comme un soudain brouillard.

Attention !

Cela ne me semble pas une bonne chose tout de même. 

 

Regroupement sur le parc fermé de Ganges

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Ganges-4-

A la fin de la première journée un regroupement était prévu sur la place de la mairie à Ganges.

Maria et Jean Paul Bonnecaze installent leur barnum où ils proposeront leurs nombreuses publications, les précédents livres sur le Critérium et leur futur projet …

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Porsche-203-N-203-Ganges-_0103 

En rentrant sur le parc fermé de Ganges, la Porsche 911 SC de Gilbert Ponzevera et Mathieu Descarne passe au pesage suivant le règlement. 

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Porsche-201-Ganges-DSC_0104 

Jean Francois Mourgues et Denis Giraudet posent en descendant de leur belle Porsche 911 Carrera.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Ganges-L1100915 

La remarquable décoration de la voiture de Mourgues est réalisée, dessinée et peinte par Cédric Austruy qui a créé Stick Auto, atelier de peinture et déco à Pignan.

Il travaille notamment pour les 15 autos de la Porche Cup du team Alméras. C’est un beau travail !

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Ganges-L1100899 

Quand le soir tombe sur le parc fermé on pense qu’une bonne nuit de repos sera bien venue car les routes des Cévennes ne sont pas reposantes.

Pour piloter là dessus il faut une sacré pêche… même avec des voitures historiques.

Philippe Mermet et Gérard Clerton ont bien rangé leur petite Alpine.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque Place-de-Ganges-L1100905 

Des concurrents arriveront bien tard à Ganges.

La Talbot Samba 6RB de Pierre Bochud et Jean Claude Passaquin se range à côte de la Ferrari 308 GTB de Pascal Brunel et Agnès Lemerle.

Les lumières de la nuit tombante et celles des voitures rendent la place encore plus belle.

 

Epreuve spéciale sur le circuit de Kartix.

Non loin de Ganges le circuit de Kartix accueille le Critérium des Cévennes, depuis quelques années déjà.

Ce circuit a été créé dans les années 80 par des passionnés de moto et de karting.

Il avait bénéficié pour son inauguration de la présence comme invité d’honneur de Dominique Sarron.

Les organisateurs d’alors avaient prêté un kart à Sarron pour qu’il participe à une course, alors qu’il n’avait jamais piloté de karting.

Et Dominique Sarron avait tout de même terminé second à quelques centièmes du premier ! Comme quoi, le talent … 

© CamberoqueJ-Zarco-Kartix-oct-2019- 

Quant à moi je ne pensais pas revenir si rapidement sur le circuit Kartix.

Car j’y étais la semaine dernière et où j’avais photographié l’entrainement impressionnant de Joan Zarco qui a ses habitudes ici.

J’ai été très impressionné par sa régularité et son rythme très élevé !

Il l’a gardé pendant toute l’heure où je l’ai admiré balancer, glisser, pirouetter, danser sur ce tourniquet.

Il tournait dans le sens inverse où tournent aujourd’hui les autos.

Un vrai bonheur !

 Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque -Kartix-BMW-228-L1110038

L’épreuve spéciale N°7 de 1,450 Km est tracée sur le circuit de Kartix  modifié pour l’occasion.

Gerald Jandard qui a pour équipier Gilles Roux engage sa BMW 325 I dans la dernière courbe.

lCritérium des Cévennes 2019 © Camberoque  Depart-Kartix--opel-N-241-L1110047 

Le départ va être donné pour l’Opel Kadet GTE de Pierre et Guillaume Rambour.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  kartix-1L1110061 

Raphaël Astier et Frédéric Vauclare vont croiser les lignes d’arrivée sur leur Hyundai i 20

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque  Kartix-1-©-C-Camberoque 

La Skoda de Mathieu Arzeno et Romain Roche laisse voir les résultats d’une petite touchette

Gérald Blanco et Frédéric Rubio  lèvent presque la roue arrière gauche de leur Clio.

Critérium des Cévennes 2019 © Camberoque kartix-enfants-L1110080 

Et pendant que les parents s’amusent dehors les enfants lisent bien sagement…ou jouent sur leur téléphone mobile.

Critérium-des-Cévennes-2019-©-Camberoque-3-a-Bonato-Boulloud-Citroen-C3-R5-Vainqueur-2019 

Hommage aux vainqueurs 2019, 1er scratch, Yohan Bonato et Benjamin Boulloud sans oublier leur Citroen-C3-R5 numéro 2, voiture qui est aux 1er et 2 ème place du classement final des modernes.

Bravo les mecs, vous avez un sacré duende !

 

 

Liste engagés VH 

https://www.newsclassicracing.com/IMG/pdf/a5b043_7247c01efe304779820cf098a696a669.pdf

 

Liste des engagés VHC et VHRS

https://www.rallye-sport.fr/liste-des-engages-criterium-des-cevennes-2019/

 

A-Vendre-ma-FJ-1200-1986-

Maserati et Vortex à Alès

Maserati et Vortex à Alès

 

Photographies et texte de Charles Camberoque                               Pour accéder au sommaire complet du blog, cliquer :  ICI   

Reproduction interdite sans accord de l’auteur 

 maserati-circuit-ales-stands

Je ne m’étais encore jamais rendu au Pôle Mécanique d’Alès dans le Gard.

Quelle ne fut pas ma surprise en arrivant dans ces installations.  Magnifique !

C’est un très beau circuit !

Il faudra que je revienne faire un reportage sur ce Pôle Mécanique d’Alès.

garage-maserati-L1080009 

Même s’il n’est pas très long ce tracé est tout à fait dans la tradition des mythiques shorts circuits anglais.

olivier-gomez-et-maserati 

Jean-Marc Gomez m’avait invité à venir voir ses fils qui testaient leurs voitures dont ils sont les constructeurs, les Vortex.

J’ai souvent parlé de Jean-Marc qui bichonne ma Benelli. Voir :

L’atelier de Jean Marc Gomez

Projet Benelli 250 2c, le moteur

Ma Benelli : le remontage avance

pere-et-fils-L1080028 

Arnaud et Olivier étaient également à Alès pour s’entrainer sur la Maserati qu’ils vont piloter cette année pour le team GP 34 by Gemo Motorsport.

Jean -Marc, paternel,  aide Olivier à se préparer pour entrer en piste…

maserati-calles-garage-

Belle et grosse voiture qui était dans le garage des stands à mon arrivée.

J’ai pu admirer sa décoration originale et colorée d’influence très Bd.

maserati-plein- 

Les préparateurs du team Gp 34 et  Gilles Chatelain, le boss… s’activaient autour du monstre de 450 cv.

maserati-prete-L1080040 

La Maserati c’est un moteur atmosphérique V8 de 5,2 litres placé à l’avant et en propulsion.

 olivier--maserati-DSC_0232

Sitôt installé dans l’auto, Olivier se concentre… on le voit dans son oeil ! Photo ci-dessus.

olivier-au-volant-maserati-L1080037

Par rapport aux Vortex la voiture semble énorme.

Elle pourrait emporter 3 passagers en plus du pilote !!!  Une auto familiale quoi !!!

maserati-DSC_0258 

Et je vous dis pas la symphonie du gros V8 : Sublime !

Un ronflement sourd profond et harmonieux.

 maserati-DSC_0239

Le bruit de V8 me rappelle celui de certaines voitures que mon père avait dans mon enfance.

Même si elles ne faisaient pas 450 chevaux !

A l’oreille on suit la voiture pendant tout son parcours…

maserati-photo-copyright-c-camberoque

… et à Alès elle ne tarde pas à repasser devant vous.

plan-virages-circuit-DSC_0018 

Le circuit est un superbe tourniquet. Il offre la possibilité de tourner dans les deux sens.

En moto Johan Zarco y tourne en 1’14″60, dans le sens classique des aiguilles d’une montre.

stand-DSC_0003 

Olivier et Arnaud Gomez vont avoir le plaisir de courir ensemble sur la Maserati, dans les épreuves du Championnat de France FFSA GT4.

maseratie-roue-DSC_0013 

Après quelques tours Olivier rentre au stand pour l’installation de nouveaux pneus

 maserati-pneus-DSC_0019

La Maserati possède un système de 4 vérins pneumatiques qui permettent de la surélever instantanément pour intervenir sur les roues.

On gagne parfois, aussi, dans les stands !

datas-L1080016 

Les datas rassemblés dans un ordinateur sont immédiatement consultés et analysés.

maserati-stand-pneus-  

Les épreuves du Championnat de France FFSA GT sont courues par des autos de Grand Tourisme qui peuvent être conduites successivement par 2 pilotes.

 maserati-photo-copyright-camberoque

 Cette catégorie a été créée en 2006 par le SRO Motorsports Group.

famille--maserati- 

A chaque épreuve, deux courses de 60 minutes seront parcourues avec un arrêt au stand obligatoire et changement éventuel de pilote.

maserati-photo-copyright-CCamberoque 

Prochaine course à Nogaro pour les fameuses Coupes de Pâques.

Un évènement sportif sur le Circuit Paul Armagnac, les 30, 31 Mars, 1er et 2 Avril 2018.

L1080076 

Je vous ai déjà présenté l’atelier des frères Gomez dans ce blog le 28 Mars 2016 :

 Vortex SAS, un constructeur bien d’ici !

Rappelez vous en 2009, ils avaient obtenu le titre tant envié de constructeur.

Depuis ils ont aménagé un plus grand atelier. Je vous le montrerai prochainement…

Vortex-stand-Ales 

Sur les Vortex, qui ont l’air petites par rapport à la monstrueuse Maserati de Grand Tourisme, les moteurs utilisés sont tout aussi puissants.

La Vortex N° 26, ci dessus et dessous, est équipée d’un 6,2 litres de 500 cv

vortex-26-DSC_0203 

C’est le moteur de la mythique Chevrolet Corvette.

Et sur ce châssis qui n’est pas bien lourd, ça pousse !!!

vortex-en-2-images- 

Je tiens à préciser que la photo ci dessus est un montage numérique puisque la même voiture figure 2 fois sur sa trajectoire.

Vortex-2-Ales- 

Quant aux  autres Vortex  elles sont animées par le vaillant moteur de la 350 Z de Nissan : 3,5 litres et 300 CV… tout de même !

 vortex-26-DSC_0022

Le châssis est compact, la voiture est ramassée et donne une impression de puissance et d’agilité.

virage-10-vortex-ales 

Les Vortex sont encore dans une robe blanche immaculée.

Les pubs et autres noms de sponsors n’ont pas envahi les carrosseries

2-vortex-x-4

Beau passage dans le virage N° 10 avec dépassement !

200cv de plus … ça aide !

le-chrono-L1080055 

Dès le retour aux stand on commente les chronos. Gilles Chatelain est attentif.

maserati-DSC0026 

Les impressions et remarques d’Olivier sont écoutées par tout le team GP34

olivier-commente-L1080060 

 

Rendez vous à Nogaro aux Coupes de Pâques, les 30, 31 Mars, 1er et 2 Avril 2018.

 

En voiture pour les Cévennes

En voiture pour les Cévennes

Photos  de Charles Camberoque     Reproduction interdite

Dans le sud de la France, il faut bien reconnaître que nous avons quelques épreuves mythiques et le Critérium des Cévennes en est une. Je crois même me souvenir que la première fois où j’ai mis les pieds à Montpellier et dans les Cévennes, c’était pour faire l’assistance pendant cette course à des amis de l’ASA de l’Aude qui venaient y courir. (Dont J Lapasset voir déjà dans ce blog à la page du 20 avril 2009)

C’était le temps des R8 Gordini, les filles étaient toutes amoureuses d’Andruet et les nuits étaient chaudes, dans les spéciales et les bords des routes… malgré le temps de novembre.

Cevennes Classic 2009   Cevennes Classic 2009

Cevennes Classic 2009   Cevennes Classic 2009

La nuit dernière depuis Ganges partait le Cévennes Classic. Plus de 100 voitures étaient engagées.

Cevennes Classic 2009  Cevennes Classic 2009

Cevennes Classic 2009  Cevennes Classic 2009

C’était assez émouvant de voir d’anciens pilotes sur leurs anciennes autos

 et toujours heureux comme des gosses, attendre impatiemment le départ.

Cevennes Classic 2009  Cevennes Classic 2009

Cevennes Classic 2009   Cevennes Classic 2009

Certains revenaient sur les lieux de leurs exploits de jeunesse non pas sans une certaine nostalgie…

Cevennes Classic 2009    Cevennes Classic 2009

Cevennes Classic 2009

Mes deux amis Jean Louis : Alpine A 110 V6, auto rouge, écharpe rouge…lunettes rouges… la classe quoi! …

Cevennes Classic 2009   Cevennes Classic 2009

… Révisent fébrilement le road book… tout va bien,  jusque là…

Cevennes Classic 2009   Cevennes Classic 2009

… D’autres, et c’était encore plus touchant, concrétisaient enfin un rêve de jeunesse qu’ils avaient mit 30 ans à réaliser.

dsc4408.gif   Cevennes Classic 2009

Cevennes Classic 2009   Cevennes Classic 2009

Cevennes Classic 2009

 Et c’est parti pour une nuit de bonheur dans les virolos Cévenols…

Bonne nuit les petits…

Vous retrouverez des images de voitures anciennes du : 21° Tour de l’Aude. Auto ancienne.

Sur ce blog,  à  la page du  2009-07-17

Et pour renouer avec une vieille formule des débuts du blog:

Bon ! Je vous laisse, j’ai les restes de ma Ténor à astiquer…

Si j’y arrive pas…

la prochaine fois,

je vous donnerai probablement…

la recette du Cassoulet.

21° Tour de l’Aude. Auto ancienne.

 21° Tour de l’Aude des Automobiles Anciennes.

 

12 juillet 2009

 

Photographies  ©  Copyright : Charles Camberoque

Reproduction interdite.

tour de l'aude voitures anciennes 2009

Une fois n’est pas coutume, on verra  donc des quatre roues sur mon blog …

 

Montée-Fontiers

… Car  le tour de l’Aude des automobiles anciennes est un événement considérable concocté par nos amis du club des 5 A de Carcassonne qui ont organisé aussi cette année, en Mai2009, le Tour  des Moto  anciennes du Languedoc Roussillon. A voir sur ce même blog .

 

tour de l'aude voitures anciennes 2009    tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

Les 5 A : l’Association Audoise des Amateurs d’Automobiles Anciennes, présidés par Jean Lapasset, organisent depuis 21 ans un rassemblement et une virée fort sympathique qui a attiré cette année plus de 90 voitures de collection venues de presque toute l’Europe.

tour de l'aude voitures anciennes 2009   tour de l'aude voitures anciennes 2009   tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

Ce tour auto amène à Carcassonne des participants de qualité et de plusieurs pays. Si les Belges sont en nombre avec du matériel de grande classe, on peut y voir aussi des Suisses, des Anglais, des Hollandais toujours avec des machines rutilantes. À ma grande surprise : pas d’Espagnols alors qu’ils sont nos plus proches voisins.

 

tour de l'aude voitures anciennes 2009

tour de l'aude voitures anciennes 2009

21° Tour de l'Aude. Auto ancienne. dans Autos le-circuit-oublie-carcasson

souscription dans Circuits.

tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

Des voitures magnifiques, classées en 5 catégories par le club des 5A, comme il se doit !
Quelques « Ancêtres » comme la Renault Torpédo  40cv de 1908 qui fêtait ses 101 ans et qui est toujours alerte sur les routes des Corbières !

 

tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

Puis un groupe « Vintage » suivi des « Post vintage » qui regroupaient à eux deux des merveilles qui m’ont beaucoup enthousiasmé comme les Bugatti, Amilcar et une Peugeot 402 Darl’mat de toute beauté.

 

peugeot 402 darl'mat

 

Suivaient ensuite les séries « Années 40 » et « Années 50 ».

 

tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

Des organisateurs encadrant l’épreuve chevauchaient des motos anciennes ou suivaient sur des autos de collection tout aussi belles que celles des participants.

 

cc93467.gif      tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

Honneur à la splendide petite voiture Terrot de Monsieur Pedesseau, un des membres du club des 5A qui était aussi de sortie sur le tour moto avec une rare Moto Guzzi.

 

voiture terrot   guzzi Galletto

 

Signalons pour le Fan club de Guy Pedesseau,déjà en photo sur sa Guzzi Galletto dans les pages de ce blog sur le Tour Moto du Languedoc au mois de Mai dernier, qu’il figure  également dans les colonnes de La vie de La Moto du 9 juillet.

 

tour de l'aude voitures anciennes 2009   tour de l'aude voitures anciennes 2009   tour de l'aude voitures anciennes 2009

tour de l'aude voitures anciennes 2009

tour de l'aude voitures anciennes 2009   tour de l'aude voitures anciennes 2009

tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

Au total, 4 journées de balades, de fêtes et de joyeuses agapes qui a amené les participants à découvrir notre région par les petites routes  pour aller de monuments en bistrots, de places de villages en châteaux, de la mer à la montagne.

 

tour de l'aude voitures anciennes 2009    tour de l'aude voitures anciennes 2009

tour de l'aude voitures anciennes 2009    tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

Un vrai bonheur en ce mois de Juillet ou la nature est aussi belle que les voitures et ou l’accueil dans les villages traversés ressemble  parfois au parcours du tour de France. Des familles entières, au bord de la route où installées sur des chaises devant chez eux, saluent amicalement les  tacots qui passent en klaxonnant gaiement…

 

tour de l'aude voitures anciennes 2009   tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

… Tandis que les vieux bolides d’autrefois, véritables œuvres d’art roulantes sculptures auto-mobiles, se faufilent  dans les vieux bourgs écrasés de soleil en rugissant de plaisir pour le plus grand bonheur de tous.

 

tour de l'aude voitures anciennes 2009

tour de l'aude voitures anciennes 2009    tour de l'aude voitures anciennes 2009

 

Bon retour vers le monde moderne …

 

tour de l'aude voitures anciennes 2009   tour de l'aude voitures anciennes 2009

                                                       

….   et à l’année prochaine…

 

Les photos publiées sur ce blog sont de Charles Camberoque .

Les droits sont réservés et leur reproduction est interdite sans l’ accord de l’auteur .

 

Pour ceux qui le souhaiteraient, je vous propose des agrandissements numériques haute définition, tirés par mes soins sur du papier de qualité, garanti longue conservation.

Vous pouvez les commander en me contactant sur ce blog.

 

 

 

Pour lire les premières pages de ce blog vous pouvez aller cliquer dans le calendrier en bas à droite de l’écran.

Vous pouvez aussi cliquer sur les titres, dans le sommaire qui suit :
Sommaire de précédents articles:

13 mars 2008: Ma Ténor retrouvé 15 mars 2008 : Le Terrotiste motomaticien mathécycliste
2 avril 2008 :
GP des boulevards 3 avril 2008 : 1968, Terrotistes dans l’Aude
7 avril 2008 : Puchistes et Terrotistes 10 avril 2008 : La modernité des dernières Terrot,
14 avril 2008 : 30 ans plus tard : Ma Ténor. 26 avril 2008 : La Vie de La Moto
28 avril 2008 : L’achat de la Tenace, premiers travaux.
3 Mai 2008 : Y’en a un qui suit ! 4 mai 2008 : Rencontres sur le Web,
12 mai 2008 : Nogaro en Metralla 19 mai 2008 :
Le grand démontage a commencé
26 mai 2008 : La modernité des dernières Terrot (seconde partie)
4 juin 2008 : Sur La Minervoise. 2 juin 2008 : La modernité des Terrots III (encore)
15 juin 2008 : La bourse moto de Frontignan 24 juin 2008 : A poil !
1 juillet 2008 : La modernité des dernières Terrot (4) 9 juillet 2008 : L’école de pilotage Tony Smith
27 juillet 2008 :
Ah les vacances…
24 août 2008 : Démontage des amortos de la Terrot Ténor 25 août 2008: Des nouvelles de ce blog :
5 septembre : Bol d’Or 1969. Hommage à Jacques Potherat et Michel Rougerie 28 septembre : La bourse de Caveyrac

 

 

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"