Tonio au Népal à moto

Tonio au Népal à moto

 

Photos et collection de photos de Tonio Guadagno, texte de C Camberoque                                     Reproduction interdite sans accord de l’auteur

 

Tonio-Guadagno

Mon ami Tonio rêvait depuis longtemps de partir faire un raid à moto dans des pays lointains.

Ayant découvert les expéditions en Asie organisées par Vintage Rides au Népal et précisément dans la région du Mustang,

Tonio s’est rapidement décidé pour rejoindre les guides de ces voyages au départ de Katmandou.

Etats-Himalaya

Wikipedia nous dit au sujet du Mustang qu’il ne faut pas confondre cette région népalaise avec le nom d’un cheval ou d’une voiture américaine :

« Le Mustang, du tibétain Mun Tang signifiant « plaine fertile » ou Royaume de Lo est un ancien royaume de l’Himalaya aujourd’hui situé dans le Nord-Est du Népal.

Le territoire historique correspond aux deux-tiers nord du district de Mustang, un des 75 districts népalais et fut longtemps interdit d’accès aux étrangers.

Aujourd’hui les autorités népalaises autorisent l’entrée de quelques centaines de visiteurs par an ».

P1060158

Qui dit voyage à moto en Asie dit, bien-entendu, Royal Enfield !

Ce sont ces machines toutes dans un état neuf qui sont fournies aux raideurs.

Ravi Nayak sera le guide, l’accompagnateur de la demi douzaine de participants.

Sans-titre-1

Les bagages suivront dans un 4×4 avec un mécanicien et toute l’assistance nécessaire.

P1060001

Au départ Tonio était un peu inquiet par la conduite à gauche, mais pour un vieux motard comme lui tout cela ne pose finalement pas de problème.

Et puis tu sais, me dit il, quand tu es de Naples et que tu as appris à conduire dans cette ville, tu n’as plus peur de rien ! 

P1050984

Tonio, comme beaucoup de motards a commencé sur des 125 Suzuk et Yam.

Puis il est passé successivement à plusieurs 500 XT.

Pour continuer actuellement sur une Triumph Tiger 955, tout en roulant aussi sur une BMW R75 qui va sur ses 46 ans.

P1060047

Je m’attendais à plus de difficultés au niveau des pistes.

Mais pour un motard de longue date comme moi ce n’était pas difficile, bien que certains du groupe aient eu du mal, surtout dans certains passages délicats.

P1050981

Le voyage est agrémenté par toutes sortes de visites entre les magnifiques temples Bouddhistes et Hindouistes.

 Le groupe a pu voir d’impressionnantes scènes de crémation sur le bord du fleuve.

cremation-

Dans les villes et villages traversés la population est très aimable et accueillante.

Des gens serviables et agréables.

P1060135

 Et puis, de temps en temps, on croise des vaches sacrées que l’on ne doit absolument pas déranger.

foot-et-vaches-sacrées

Faire un match de foot avec les vaches qui ont décidé de traverser le terrain … c’est un drôle de sport !!!

P1060397

On roule sur toute sortes de routes et de pistes parfois en bon état et de temps en temps complètement défoncées et boueuses.

Sur les nationales la vitesse est limitée à 80 et à 40 en ville.

On ne peut pas rouler vite car on n’est pas à l’abri de se trouver face à un camion dépassant un bus lui même doublé par une moto.

P1060107

Au départ le paysage est parfois proche de la jungle. On est dans la fameuse plaine fertile.

En latitude le Mustang correspond au niveau du Maroc.

Dans la réserve de Chitwan , on ne croise pas que des vaches mais aussi des rhinos, des crocos, des léopards, des éléphants …

… et les plus chanceux rencontreront peut être un tigre royal du Bengale.

P1060084

Pour participer à cette randonnée à moto il y a deux saisons possibles, Avril et Mai, puis d’Octobre à Novembre.

Les périodes de mousson et l’hiver rendent routes et pistes impraticables.

itineraire-raid-mustang

L’itinéraire est constitué d’une boucle avec départ et arrivée à Katmandou, ville mythique. 

P1060042

Au total un circuit de 12 journées de 6/8 heures de moto par jour dans des régions reculées essentiellement.

La moyenne horaire est faible ce qui explique l’ important nombre d’heures sur les motos.

singes-temple

Les singes… qui ne sont pas que dans les side-cars, ne sont pas sacrés, même s’ils traversent les temples !!!

P1060044

Tout au long de la route l’armée et la police contrôlent régulièrement les voyageurs mais il n’y a pas de problème si les papiers sont en règle.

Il faut prévoir avant le départ de France un permis de conduire International. 

temples-2

Le klaxon est un accessoire indispensable dont il faut se servir sans arrêt, il signifie attention ! Je suis là,  j’arrive,  je passe !

De toute façon les piétons sont prioritaires.

Ils te regardent droit dans les yeux et tu dois t’arrêter, car eux ne s’arrêtent pas !

P1060130

La première partie du voyage dans le Népal rural contraste avec la suite en altitude dans les paysages montagneux de l’Himalaya.

Les arrêts se font dans les éco-lodges où l’on se prend en photo à chaque arrivée et avant le départ.

P1060452

Begnas Lake offre un magnifique paysage.

P1060496

Le petit déjeuner est servi sur la terrasse. Magnifique !

P1060054

 Vers Pokhara on est déjà à 800 m d’altitude et le lac Phewa est le deuxième grand lac du pays

P1060116

Les familles cultivent des rizières à proximité de leurs maisons.

P1060185

Les arrêts dans des gargotes sur le bord des routes sont pittoresques. A l’ombre le coq surveille !

P1060186

Les motos sont garées entre les poulaillers et le linge qui sèche.

P1060190

Grand travaux, puis parfois gros embouteillages sur des pistes qui grimpent et très souvent en chantier.

P1060203

Les choses sérieuses commencent.

La vallée est de plus en plus étroite. 

P1060492

De magnifiques petits hôtels où l’accueil est toujours chaleureux et accompagné d’un thé de bienvenue, brûlant.

Après plusieurs heures de moto voilà qui est bien réconfortant.

 P1060495

Et puis plus loin, le lendemain, en altitude la piste devient plus pentue et caillouteuse.

piste-autos-et-motos

Sur ces pistes de terre, à l’arrêt, il est prudent de caler une grosse pierre plate sous la béquille latérale. 

P1060288

Le bois pour l’hiver est rangé sur les toits terrasses pour le faire sécher, puis pour l’avoir à proximité des maisons dès que la neige arrive.

P1060309

 Les pistes sont tantôt poussiéreuses ou plutôt caillouteuses, comme il se doit … 

P1060305

 Imaginez ces rivières et fleuves lorsque la fonte de neiges les remplit d’eau…

P1060387

Même si en cette saison le niveau est bas … il va falloir traverser !

P1060389

Heureusement que le guide est là pour indiquer les bons passages. 

P1060261

 Tonio s’en sort bien.

traversee-rivière-

Dans ces traversées on a vite fait de caler coincé par un rocher invisible sous l’eau, puis de chuter … dans le frais torrent !

P1060039

Le soir, à l’arrivée, les raiders découvrent le dernier modèle de Royal Enfield justement nommée Himalaya.

P1060224

 Cette machine est aujourd’hui importée en France.

Pour l’avoir vue de près, je dois dire qu’elle a une sacrée gueule. Et un prix très intéressant.

P1060230

Travaux, embouteillages, files d’attente, une caractéristique des routes de montagne de toute cette région que les usagers prennent avec philosophie.

P1060242

 Les Royal Enfield remplissent très bien leur fonction.

P1060331

A Mutktinath, on est déjà à plus de 3700m d’altitude !

Un arrêt s’impose dans le célèbre temple dédié à Vishnu où les hindous affluent au printemps et à l’automne de toute l’Inde et le Népal.

arret-piste

 La piste de plus en plus étroite remonte le long de la rivière Kali Gandaki…

P1060373

Les premiers sommets enneigés des Annapurnas apparaissent à plus de 8000 mètres d’altitude.

P1060322

Tonio s’est rapidement fait un nouvel ami !

P1060356

 » Que la montagne est belle … »

chevres-sur-passerelle-

 Les chèvres du Mustang ont la patte sûre et apprécient les passerelles qui sont de sacrés raccourcis si on n’a pas le vertige.

P1060254

Nous n’avons pas souffert du froid.

montagne-et-religion-

Même si à l’auberge de Jharkot nous avons pris notre repas dans la cuisine, la pièce la plus chauffée, où nous avons soupé les pieds sur un braséro

La montagne porte les marques des religions présentes dans cette grandiose nature.

P1060352

Dans le village médiéval bouddhiste de Jharkot un agriculteur promène son buffle. 

P1060317

Jharkkot sur un éperon rocheux avec pour décor les sommets les plus hauts du monde.

P1060395

 La transparence de l’air est étonnante à de telles altitudes.

P1060490

Au retour, de nombreux passages sont délicats car embouteillés et très boueux.

P1060507

Les roues seront pratiquement bloquées par cette terre glaise particulièrement collante.

Aux étapes, le mécanicien nettoie les machines au jet.

P1060505

En conclusion, Tonio s’avère bien content de cette splendide virée.

Bon rapport qualité prix !!!

Des paysages inoubliables et somptueux.

Plus on monte dans l’Himalaya, plus l’hébergement est typique et spartiate.

Mais les rencontres sont toujours sympas.

Vraiment un beau voyage à recommander aux amis motards.

 

Et pour les amoureux des Royal Enfield ne manquez pas d’aller voir les pages sur la :

Royal Enfield 535 Continental GT

P1060421

 

 

 

 

 

 

 

 

rencontres-motobec-portugal-


Archives pour la catégorie Ballade

En route pour le cassoulet …

En route pour le cassoulet …

 

Photographies et texte de Charles Camberoque                                                 Reproduction interdite sans l’accord de l’auteur 

 

L’Association Audoise des Amateurs d’Automobile Anciennes, Club des 5 A, qui regroupe également les motos, organise des  super ballades tout au long de l’année.

Cet hiver la dernière virée de l’année était prévue pour rejoindre un « cassoulet de tradition » fumant sur la bonne table de Jean Pierre Foli.

.ballade-hiver-Club-5-A-1

Au lever du jour, le rendez vous habituel était fixé comme d’habitude au café Le Dôme.

J’ai une pensée émue pour Jean Lapasset qui était présent en Janvier 2012, lorsque j’avais déjà fait un reportage sur une sortie d’alors…

ballade-hiver-Club-5-A-2

Alain Fumanal et Régis Périch, organisateurs du parcours, enregistraient les inscriptions au repas de midi et distribuaient le tracé du parcours.

Les deux compères avaient établi un circuit autour de Carcassonne particulièrement sympa.

Les départementales ainsi que les très, très petites routes étaient privilégiées et dénotaient d’une sacré connaissance de la région.

Car même moi,  je n’ai jamais parcouru la plupart de ces routes.

ballade-hiver-Club-5-A-6

Dans la première partie de la balade, il est à noter que les participants passaient par la côte de Roullens dont je vous ai parlé récemment de la course qui s’y déroulait au siècle dernier !

Il y a déjà plusieurs décennies en arrière ! 

 Voir : La côte oubliée de Roullens

ballade-hiver-Club-5-A-5

Après avoir traversé le petit massif de la Malepère et s’être réchauffé d’un café bien chaud à une halte comme on sait bien les organiser au club des 5 A.

On reprenait la  direction de Carcassonne par la plaine. 

Et il faut être du coin pour trouver des passages aussi beaux. 

Comme cette très petite route qui passe sur le pont qui enjambe le Canal du Midi , après Herminis.

ballade-hiver-Club-5-A-4 

Ce ne sera finalement qu’un trop plein d’huile qui en refoulant fait fumer la Gnome Rhône d’Alain Fumanal

ballade-hiver-Club-5-A-3 

Ce matin il fait particulièrement froid sur Carcassonne et il vaut mieux bien ajuster ses gants et vêtements !

r-perich-Griffon-9-

La jolie Griffon de Régis Périch.

 ballade-hiver-Club-5-A-7

 Le groupe démarre constitué de motos de tous âges.

r-perich-et-la-Griffon-8-

Dès les premiers rayons de soleil c’est le bonheur … et …

Road-Tripes

… en route … pour le road trip … cassoulet !

Merci pour cette affiche vue chez  Monsieur Combes, mon boucher, qui me fournit en bon produit pour faire mon cassoulet, dont j’ai déjà donné la recette dans ce blog.

Voir : Recette du cassoulet Camberoque

side-car-motosacoche

Périch fait le singe …  et profite du side de Cano.

Mais qu’il est beau le side-car  Motosacoche de Cano !

peugeot-1929peugeot-1929-113

 Belle Peugeot de 1929.

ballade-hiver-Club-5-A-15

 A côté des avant guerre des machines plus récentes de petites et plus grosses cylindrées roulent ensemble.

ballade-hiver-Club-5-A-16

L’important c’est de participer quelque soit l’âge de la machine et de son pilote.

Vénérables motos de collection ou pétochons sympathiques roulent avec des japonaises.

Tout ce petit monde partage la route … puis le cassoulet, dans l’amitié du vieux club des 5A.

ballade-hiver-Club-5-A-17

 

A voir également :

Sortie d’hiver du club des 5 A  (Janvier 2012)

La côte oubliée de Roullens   (Juillet 2017)

 

article-Moto-Légende

 

pub-verte-

Les motos anciennes du Roussillon

Les motos anciennes du Roussillon :

Un club bien vivant,

Un club de bons vivants !

 

Photos d’Alain Levillain

Les motos anciennes du Roussillon dans Ballade canigou

 Il est en Roussillon un moto club qui regroupe les amateurs de motos anciennes.

Oui ! c’est un club bien vivant et qui semble être aussi un club de bons vivants !

sortie les-motos-anciennes-du-roussillon dans Ballade

Régulièrement je reçois des photos des sorties et activités du club qui me sont comptées par Alain Levillain qui est un des membres, bien actif, de cette association.

J’avais déjà parlé du frère d’Alain qui organise avec son club la bourse de Woincourt dans le Grand Nord ! 

Voir : http://charlescamberoque.unblog.fr/?p=2138

Quant à Alain, il nous a raconté le rassemblement de Canet en Roussillon auquel participe chaque mois le club des Motos Anciennes du Roussillon.

Voir : http://charlescamberoque.unblog.fr/?p=2330

huitres-5

Alain Levillain se souvient : « Samedi 7 Avril : La météo nous avait annoncée de la pluie, mais c’est sous un beau soleil que nous avons fait notre sortie « Huitres » sur les belles routes de l’arrière pays en passant par Vingrau, Tuchan, le Château d’Aguilar, que personne ne connaissait !

Nous sommes redescendu par Embres, St Jean de Barrou, Feuilla, Treilles (beau village) pour finir à Leucate au Parc à huîtres ou nous attendaient quelques belles, bien charnues que nous avons dégusté avec plaisir !!!

Encore une belle journée ! »

moto-ancienne-du-roussillon

Le club organise toutes sortes de balades dont une sortie pour les petites cylindrées.

La prochaine : Le 13 Mai sera la 6e Ballade des Petits Cubes. Déjà 6 ans !!

sournia-2010-39

« Nous prendrons le pique-nique en commun. Cette balade, permettra un brassage des générations et une ouverture vers d’autres type de machines, chacune ayant ses attraits et son charme ».

sournia-2010-3

Cette année 2012, la sortie sera effectuée  avec le Club Solex de Bompas « Els Amics Del Solex ».

Départ et arrivée commune avec deux itinéraires différents ce qui permettra aux moins rapides de se joindre aux Solexs, s’ils le souhaitent.

Sur les photos, la sortie de Sournia avait eu lieu à la fin de l’hiver 2010.

sournia-2010-5

Après une nuit plus courte, pour cause de changement d’ horaire ; Merci Giscard 1er !!!

30 ans après, il continue à nous les gonfler !  Se souvient Alain.

moto-anciennes-roussillon-1

Départ pour une soixantaine de kilomètres en cyclo dans la montagne.

Très bel itinéraire que Jean nous a préparé.

sournia-2010-23

Une superbe journée avec un beau soleil…

sournia-2010-28

Cette année, un bon repas préparé par Claudie : 2 entrées, 2 plats fromage et dessert !!  Ouf !!

sournia-2010-30

 

Et ce n’est pas tout, car le club des Motos Anciennes du Roussillon, regroupe aussi des motards généreux qui n’hésitent pas à participer à des opérations caritatives, comme récemment une sortie au profit de la ligue contre le cancer.

sortie-cancer-1

Ce grand rassemblement a réuni le 1er Mai plus de 700 motos

et plus de 8000 € ont été récoltés pour la lutte contre le cancer.

sortie-cancer

Des machines de toutes générations étaient présentes…

sortie-cancer-10

… ainsi que des participants de tout âge 

et même la gent canine était mobilisée pour un défilé qui partait de Saint Estève pour finir à Saint Cyprien

ou un apéritif était offert par la Mairie.

sortie-cancer-7

La côte Catalane présente un climat propice aux sorties hivernales.

sortie-cancer-9

On peut y croiser de bien belles restaurations comme cette 350 Terrot HML de 1934.

petochons-quillan-24

Moto Anciennes du Roussillon a participé également pour le Lundi de Pâques à la sortie des « Pétochons »

à Quillan organisée par les Diablocs6temps.

quillan

 Les bénéfices sont reversés au profit du petit Aubin 3 ans atteint d’une maladie génétique.

quillan-4

Il y avait environ 150 participants.

Une belle balade de 80 kms en même temps qu’une bonne action.

petochons-quillan-17

 

Un autre Dimanche, belle balade de René.

Il nous a amené sur les beaux paysages de l’arrière-pays…

4motoanciennes-roussillon

… en passant par le Col de la Bataille, Bélesta, Montalba, Arboussols, Marquixanes.

rene-18

Pour revenir par Boulternère, St Féliu et au resto à Baho.

rene-21

Nous avons échappé à la pluie,

mais pas au vent et au froid !

On a même vu quelques flocons!

rene-23

Les optimistes peu vêtus ont eu l’onglet !

Presque une hivernale.

rene-22

Un beau parcours qui nous laissera des souvenirs !

Sortie d’hiver du club des 5 A

Sortie d’hiver du club des 5 A

 

 

Texte et photos Charles Camberoque

 

Sortie d'hiver du club des 5 A dans Ballade 1copyright-camberoque-aaaaa

 

Au bas du   Boulevard Barbès,

à Carcassonne,  il y a un virage à 90° que j’ai toujours aimé : « Le virage du Bastion ».

Au siècle dernier lorsque nous faisions les Grand Prix des Boulevards…

( voir article : Grand Prix des boulevards  GP des boulevards  )

… Nous aimions débouler dans cette courbe pour y balancer comme des malades en prenant une trajectoire tendue, sous le regard ébahi ou horrifié des clients du Café du Dôme attablés sur la terrasse qui est justement sur l’extérieur de cette courbe.

Il n’y avait pas beaucoup de circulation en ce temps-là et l’on pouvait se permettre ce genre de fantaisies, bien que ce ne fut pas très malin… je vous l’accorde.

 

 

copyright-camberoquePCC5222 sortie-dhiver-du-club-des-5-a dans Ballade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce dimanche 15 Janvier, je retrouve au Dôme les copains du club des 5A.

Sur le coup de 9 h du matin se réchauffent devant un petit café, avant de partir pour une balade dans les Corbières.

Dehors il gèle, mais le soleil se lève. Il fera beau !

 

cyclo-copyright-camberoque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les amateurs de cyclisme, de vaillants quinquagénaires, se préparent eux aussi pour une petite randonnée matinale.

Ils semblent avoir une tendresse toute particulière pour les plus anciennes des machines à moteur.

Sans-titre-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souvenirs … souvenir…

Sans-titre-1

Cette sortie d’Hiver est la première de l’année, organisée par le club juste avant la fameuse bourse de Bram qui comme tous les ans aura lieu les 21 et 22 Janvier.

 

copyright-camberoque-d%C3%A9tail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La balade matinale regroupe un petit comité qui n’a pas peur du froid.

Comme toujours à Carcassonne quelques belles motos classiques.

D’autres plus modernes prennent aussi le départ.

 

carte-sortie-5A976

Sur les très belles AJS,Triumph, Terrot, pour les plus anciennes toutes restaurées très justement, la promenade va emmener le groupe dans les contreforts des Corbières jusqu’à Mayronnes, ou un solide petit déjeuner sera pris autour de grillades de saucisses avant une redescente par le col de la route du Mas des Cours.

Un joli virolo en perspective… 

 

copyright-camberoque52238

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Départ pour une petite centaine de kilomètres , et la saucisse était bonne, me dit on…

Hélas, je n’ai pas pu partir avec eux à mon grand regret.

start-copyright-camberoque

 

N’oubliez pas !

Ce samedi 21 et dimanche 22 janvier, la bourse de Bram vous attend.

Elle marque dans la convivialité, comme chaque année, le début de la saison des bourses.

Qu’on se le dise…

bram-bourse-20121

 

 

copyright-camberoque-52240

Les motos de Pékin

Les motos de Pékin

Texte et photos de Charles Camberoque

Pour des raisons professionnelles j’ai passé ce mois de juillet en Chine, à Pékin.

J’y ai présenté une exposition de mes photos de Chine et d’Europe que vous pouvez voir à l’adresse suivante sur le net:

http://2010camberoqueenchine.unblog.fr/

Bien entendu, j’en ai profité pour photographier des motos, ou plutôt les deux roues (utilitaires) que j’ai croisé.

1.gif

 Et s’il y a toujours pas mal de vélos, point de moto hormis des petites cylindrées.

Les 125 apparaissent alors comme des gros cubes.

Toutefois, moins de bicyclettes qu’il y a encore une dizaine d’année, mais beaucoup plus de voitures qui rendent la circulation totalement infernale.

2.gif 

On croise également des espèces de tricycles, genre caisse à savon qui sont des taxis pas cher, ou plusieurs personnes se serrent à l’arrière. J’en ai vu jusqu’à 4 cachés derrière les petits rideaux des fenêtres. Le tout offre la possibilité d’être bien fermé pour contrer les rigueurs de l’hiver pékinois qui est très froid.

2petittricycle.gif

Le moteur et l’avant de la machine sont tirés d’une moto de 125 et la puissance semble bien faible lorsque la charge est à son maximum …mais ça roule et les passagers sont contents.

4.gif

Dans cette circulation chaotique, moi,  je me demande quelles sont les règles du code de la route à Pékin ?

Peut-être qu’il n’y en a pas… C’est dire !

Lorsqu’on est comme passager dans le flot des voitures, on se rassure en pensant que finalement il n’y a quasiment pas d’accidents. À tel point qu’un froissage de carrosserie peut faire l’objet d’un reportage sur les journaux télévisés de TV Pékin. Étonnant non ?

Comme quoi la réglementation n’apporte peut-être pas tant d’avantages que ce qu’on pourrait penser.

Motos de Pékin en Chine 

 Et on se faufile dans le moindre espace. Et on klaxonne.  Et on avance au travers d’embouteillages à la taille de cette ville et de cet immense pays. Le tout en parlant négligemment dans le téléphone mobile.

L’occidental au long nez que je suis, sur son siège parfois à l’avant, serre les fesses…mais ça passe.

Motos de Pékin en Chine

Sur les anciens tricycles triporteurs, on a installé des petits moteurs soit thermiques soit électriques. Et vous avouerez qu’en face du Mac Do sous un platane (appelé en Chinois l’arbre français) c’est bien commode ce plateau de triporteur… pour faire la sieste !

Motos de Pékin en Chine 

Des espèces de vélos électrique entre mobylettes et bicyclette ont fait leur apparition et filent sans un bruit, comme beaucoup de scooters marchant aussi à l’électricité.

Une belle pékinoise à la mode, équipée d’une visière protège-visage  et chaussée de tongs assorties, roule sur son scooter tandis qu’un petit chien garde férocement la machine électrique de son maître.

Motos de Pékin en Chine 

Les motos sont limitées à 125. La police est équipée avec des 250. Il sont forts et rapides les policiers !

Parfois on croise des sides déjà anciens, copies chinoise des modèles soviétiques, eux même copies des machines allemandes. Beaucoup de scooters électriques et thermiques.

Au fait: Il y aussi des radars en Chine, des caméras et une vitesse limitée à 80 sur les périfs de la ville.

Motos de Pékin en Chine 

Je n’ai vu rouler en un mois, dans Pékin qu’une grosse Yam FJ. Etrange ? Peut-être une hallucination !

L’explication m’a été donnée par un de mes amis chinois : Dans les années 80, ou le gouvernement avait encore une certaine autorité, une expérience fut faite et l’on autorisa à 200 motards d’avoir des machines et de rouler avec dans Pékin.

Bilan 10 ans après : Il n’y  avait plus aucun survivant !

Ils s’étaient tous tués dans cette furieuse et mortelle circulation ou les voitures changent constamment de file et cela sans crier gare ni utiliser les clignoteur.

Alors, il fut décidé qu’il n’était ni sage, ni possible, de rouler à moto dans Pékin.

La moto y fut interdite, ce qui devrait épargner des vies  humaines.

Motos de Pékin en Chine

Le paradoxe est la présence des petites cylindrées, mais il faut croire que les automobilistes en ont l’habitude et que, du fait de leur vitesse plutôt lente, le problème n’est pas le même que s’il y avait des motos rapides dans le gros bordel de cette circulation.

Motos de Pékin en Chine 

Personnellement je ne suis pas assez gonflé et n’oserais, ni n’aimerais pas rouler à moto dans cette ville.

Pourtant les deux roues à moteur pourraient être une alternative bien commode pour contrer les encombrements. Il faut dire aussi que les distances dans cette ville sont énormes et qu’a vélo le moindre déplacement devient une véritable épreuve sportive.

Motos de Pékin en Chine 

Les Chinois sont pragmatiques et les engins électriques constituent effectivement une option intéressante car peu dangereuse et pas polluante avec en prime l’absence de pollution sonore.

Je vous conseille d’aller faire un tour sur le site de la marque qui est sur la plaque du scoot, ci dessus : China Electric Vehicle Union ( WWW.DDCLM.COM) pour voir les photos des machines électriques proposées.

Motos de Pékin en Chine 

Dans l’hôtel, ou je logeais des maquettes de motos décorent certaines salles, prouvant que le mythe de la moto fonctionne puisque les machines sont utilisées là, comme un objet d’art.

Motos de Pékin en Chine

Dans le métro de Pékin fleurissent des pubs pour des vespas. `

Les choses risquent fort d’évoluer à l’avenir, poussées par une société qui veut faire comme le modèle Occidentalo-Américain.

Motos de Pékin en Chine

Les 125 sont plus équipées comme des Harley que des cafés racer.

J’en ai même vu une qui portait sur le réservoir ; écrit en belles lettres de feu, le nom usurpé de la célèbre marque américaine.

Motos de Pékin en Chine

 Et les motard pékinois sur leur vélomoteurs se la jouent comme des biker made in US même si le casque est peu conforme et les santiags ont laissé la place à des pieds nus, plus aérées.

 Motos de Pékin en Chine

La Chine est bien éveillée et n’a pas fini de nous surprendre.

Et d’ailleurs il n’était pas malin de laisser entendre qu’elle était endormie, encore une réflexion d’un occidental prétentieux. Enfin, passons car cela demanderait de plus amples développements…

Motos de Pékin en Chine 

Des chantiers partout. Destruction des célèbres hutong pékinois (ensemble de maisons basses au rues tortueuses et étroites), hélas, pour la construction d’immeubles de plus de trente étages et des boutiques luxueuses. La pression immobilière est énorme dans le centre de Beijing. Et les promoteurs sont capable de tout.

Écrans géants, voitures, ordinateurs, téléphone mobile et petites motos…

Toute la Chine est bien grande. Elle ne s’arrête pas aux portes de Pékin ou de Shanghai et tout le peuple chinois est loin de partager les richesses de la modernité. Des petits malin font fortune tandis que d’autres restent des prolétaires. L’écart entre super nantis et pauvres se creuse. Certains roulent en Ferrari et d’autres sur des vélos électriques tout de même bien contents de n’avoir plus à pédaler… comme autrefois…

Bref vous l’aurez compris la Chine est un pays qui me fascine et sur lequel je travaille, photographiquement parlant, depuis près de trente ans.

Motos de Pékin en Chine 

Et la Ténor dans tout ça, me direz vous ?

Elle avance, ça avance…

… et elle est d’un rouge !

Pour voir les photos de l’exposition de Charles Camberoque:

 » Photographies d’Europe et de Chine »

présentées l’été dernier à Pékin en Chine

vous pouvez aller à :

 http://2010camberoqueenchine.unblog.fr/

 

3° TOUR DU LANGUEDOC – ROUSSILLON

 

TOUR   DU   LANGUEDOC  ROUSSILLON. Motos anciennes.

 

30 et 31 Mai 2009

Photographies : © Charles Camberoque

Reproduction interdite.

photo©c camberoque tour du Languedoc

Sur la route de Saissac

     Le Languedoc Roussillon est une région  ou rouler à moto en toute saison est un bonheur à cause du climat, bien qu’il puisse parfois nous réserver de sérieux orages…Mais également  grâce à la géographie qui offre une diversité de paysages, donc de routes variées qui sont particulièrement agréables pour des motards.

briefing.gif


 Cette année, la Section Moto du Club des 5A, en collaboration avec les Motos Anciennes en Roussillon, organisaient Samedi 30 et Dimanche 31 Mai 2009 une étape Audoise pour deux journées de balade dans le paysage verdoyant de ce printemps.

 

cc93001.gif  cc93014.gif

 Une vaillante Terrot, une de mes  préférées, une des plus belles !

 

cc93013.gif

 Les dernières instructions de Didier Cluscard avant le départ…

cc93095.gif    cc93102.gif

Monsieur Pedesseau et sa Guzzi à l’étonnante modernité, à Saissac.               Ha! Les gestes tendres d’un vieux couple de motards...

cc93017.gif    cc93008.gif

Jean Lapasset et Gérard Alvaro …   

cc93019a1.gif

Et en route pour l’aventure…

photo©c camberoque tour du Languedoc       brocantebeauvais09.gif

Une très belle AJS de 1961 ! Une préparation-restauration superbe, et qui va entretenir mes rêves!!!

 

photo©c camberoque tour du Languedoc

Le premier jour, samedi 30, une belle boucle de près de 200 kms a amené les participants (qui étaient en nombre volontairement limités, une quarantaine de machines) de Carcassonne à Arques, de la Montagne Noire aux Corbières, en passant par l’Ariège, le Lauraguais et le Razès, sous un soleil digne de l’été.

photo©c camberoque tour du Languedoc  photo©c camberoque tour du Languedoc

 Premier regroupement au carrefour de Bezons

 

photo©c camberoque tour du Languedoc    photo©c camberoque tour du Languedoc

Sur la route en direction de Moussoulens

photo©c camberoque tour du Languedoc   photo©c camberoque tour du Languedoc

 

photo©c camberoque tour du Languedoc  photo©c camberoque tour du Languedoc

Arrivée à la Pause de Saissac

 

photo©c camberoque tour du Languedoc

 La célèbre Harley hollandaise qui a participé au dernier tour de France du GAVAP, avec le village de Saissac en fond.

 

photo©c camberoque tour du Languedoc    photo©c camberoque tour du Languedoc

Dans les Corbières ça balance ferme pour les Magnat Debon, Peugeot, Alcyon et les bien belles Puch…

photo©c camberoque tour du Languedoc

Gérard Alvaro n’était pas le dernier à user ses bottes et ses pneus sur les côtés…

photo©c camberoque tour du Languedoc

La photo numérique permet bien des fantaisies : cherchez l’erreur !

photo©c camberoque tour du Languedoc   cc93136.gif

Vieilles machines et vieux coureurs cyclistes bien content de gravir encore les cols !

 photo©c camberoque tour du Languedoc   photo©c camberoque tour du Languedoc

Une AJS faisait de la belle musique!

Tandis que la plus petite du tour, la vaillante 125 Monet Goyon, de Thibaut Hocquerelle grimpait allègrement.
photo©c camberoque tour du Languedoc   photo©c camberoque tour du Languedoc

 Fin de la première journée à Arques

… Malheureusement le ciel va se couvrir …

 

cc93150.gif

… Le lendemain, Dimanche 31, après être descendu des hauteurs des Corbières sur le Minervois,

sous une pluie battante, les participants ont traversé le Cabardès pour retourner sur Carcassonne

après une boucle d’une centaine de kilomètres bien arrosés (et à l’eau) malgré les bons vins locaux ! 

photo©c camberoque tour du Languedoc   photo©c camberoque tour du Languedoc

Le dimanche, au premier regroupement, heureusement que Josette et toute l’équipe de l’assistance sont là avec du café chaud.

Un petit défilé de vêtements de pluie: Mode « Tour 2009″ est improvisé…

photo©c camberoque tour du Languedoc

Un équipage de Soviets, égaré depuis la chute de l’Union Soviétique, arrivait enfin !

On leur apprenait que leur Camarade Staline était mort.

Ils cherchaient depuis la dernière guerre à relier le désert mais ils n’ont trouvé que le dessert, arrivant toutefois à temps pour le repas de midi!

 

photo©c camberoque tour du Languedoc  photo©c camberoque tour du Languedoc       

photo©c camberoque tour du Languedoc  photo©c camberoque tour du Languedoc  

photo©c camberoque tour du Languedoc

 

photo©c camberoque tour du Languedoc  photo©c camberoque tour du Languedoc  photo©c camberoque tour du Languedoc  photo©c camberoque tour du Languedoc

Mouillés mais contents !

L’année prochaine j’espère que je serai au départ du tour du Languedoc Roussillon 2010

et avec ma 125 Terrot Ténor enfin terminée…

 

Et pour ceux qui le souhaiteraient, je vous propose des agrandissements numériques haute définition, tirés par mes soins sur du papier de qualité, garantit longue conservation. Vous pouvez les commander en me contactant sur ce blog.

 

Les photos publiées sur ce blog sont de Charles Camberoque .

Les droits sont réservés et leur reproduction est interdite sans l’ accord de l’auteur .

 

Les motos de Cuba

Les motos de Cuba

 

L’ami Jean-Louis est allé se promener à la découverte de Cuba.

On en connait quelques spécialités… dont les fameux murs peint, le cacao, les révolutionnaires barbus, la musique de Compay Segundo et Ibrahim Ferrer, sans oublier les vieilles voitures américaines…

Mais il en a ramené, en plus de quelques cigares, quelque photographies de machines tout aussi intéressantes qu’il nous offre avec sa troublante réflexion sur les paradoxes cubains.

img6802b.gif   img6898b1.gif

 

CUBA

 

Texte et photos de Jean-Louis Barthez

La vie est faite de paradoxes. En pleine crise financière internationale, j’ai pu me rendre à Cuba en fin d’année 2008. Ironie de l’histoire, le régime Castriste ne subit pas cette crise. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle est présente depuis près de 50 ans ! Cliché me direz vous… et bien non ! Paradoxe !

dscn2418b1.gif

Comment ne pas s’interroger sur ce système … ?  Comment accorder du crédit à cette société que le régime oligarque impose à la population … ?  Comment imaginer un futur alors que depuis des décennies ce régime va d’échecs en échecs et dont on sait depuis longtemps qu’il n’est pas la panacée universelle ?

Il n’y a pas de société « idéale » ou de  solution toute faite, mais le paradoxe se trouve dans la générosité de ce peuple qui n’a rien ou si peu et dont la richesse culturelle est inversement proportionnelle à sa pauvreté matérielle.

ruemusique.gif    rue.gif

Dans ces temps de fureur, de vitesse, de peur, il existe un lieu ou l’absence forcée de mercantilisme  permet la réflexion. Paradoxe !

img6857.jpg

Ils sont pauvres, ils sont isolés, ils survivent sous le joug d’un régime aliénant, et pourtant chacun d’entre eux, et je l’ai vérifié à chaque contact, détient une part de bonheur simple. Paradoxe !

Ces photos ne sont pas pour moi seulement que des clichés, car tout le monde prend ce type de photo à Cuba et ce pourrait donc constituer qu’un cliché concernant cette île: Les vieilles voitures mythiques de Cuba … Mais je constate que ces engins motorisés sont partie prenante de la vie cubaine. Ya pas du tout de folklore! Elles sont pourries mais il n’y a pas d’autres moyens de locomotion ! Chaque véhicule à Cuba est une poubelle ambulante. Chaque moto ou side-car pollue plus que nos plus gros 4X4. La traversée de l’île la nuit est une partie de roulette russe. 


img6827b1.gif   dscn2419b1.gif

Chaque pièce mécanique est recyclée d’années en années, et certains moteurs ont des pistons en bois …

Et bien vous tomberez sous le charme de ces dangers ambulants. Paradoxe !

img6767b2.gif    img6891b.gif

Paradoxe des paradoxes cette société qui n’avance pas, voit la notre atteindre ses limites. Bien sur nous sommes dans un espace de liberté, mais que faisons nous de celle ci ? Paradoxe.

Au nom de ces paradoxes, précipitez vous à Cuba ! J’ai aimé cet endroit ou la seule publicité est celle de la révolution et des maximes de Fidel.

J’ai aimé ces sourires, ces sons, ces couleurs et ces hommes.

Jean-Louis

  vivajl.gif   img6861b1.gif

img6766b1.gif

 

Pendant ce temps, la restauration de ma 125 Terrot Ténor, sujet principal de ce blog, n’avance pas ?  Et oui !

Mais je vous répondrais, que comme je suis fauché en ce moment… elle attendra …

On devait apporter les pièces au peintre mais le payement de mes impôts et autres joyeuses taxes en a décidé autrement.

Et il eut été bien dommage de ce priver de ce petit voyage sous les Caraïbes avec Jean-Louis !


cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"