Vétérama de Mannheim

Vétérama de Mannheim

 

Par Patrick Barrabès

Reproduction interdite sans l’accord de l’auteur                   Pour accéder au sommaire complet du blog, cliquer :  ICI

 

Patrick Barrabès, mon vieux complice, est un habitué de la bourse de Mannheim.

Cette année, il a réalisé tout un reportage constitué de portraits des « boursicoteurs ».

Et de cette atmosphère si particulière à ce rassemblement parmi les plus importants d’Europe.

livres-de-Patrick-Barrabès 

On connaît les nombreux livres de Patrick mais il faut savoir qu’en plus d’être historien de la marque Motobécane, il a plusieurs passions.

Pour la moto, bien entendu mais aussi pour la photographie qu’il pratique assidûment.

En regardant les photos de Barrabès qu’il a choisi de prendre en noir & blanc, on a l’impression de déambuler au travers des stands de Mannheim.

Parmi la foule des badauds et des collectionneurs..

Merci Patrick pour ce voyage en images.

La-marine-russe-!

La marine Russe 

 

VIREE en GERMANIE 

Vétérama de Mannheim

 

Mannheim-2018-24-copie

A Mannheim, l’improbable est toujours de sortie

L’été se termine.

Le disque dur, bourré de souvenir et la moto en pré-hibernation annoncent les prémices de la mauvaise saison.

  Mannheim-2018-2-

Solide, la mini !                                                                                                                                                                                      La passion n’a pas d’âge

 Halte les gars !

Si l’année « moto » a été géniale, elle n’est pas terminée pour autant.

Mannheim-2018-42-

La « Bicyclette qui roule toute seule » ?   On la retrouve aussi en Allemagne

La 69 S achetée, un peu cher il est vrai, a permis une saison de dingue !

Minot, quand le dernier cours achevé, le chemin du bahut dérivait par la vitrine de chez Boyer, sur les boulevards toulousain, je la bavais, cette Béhème !

Mannheim-2018-28-copie 

Où ai je mis la partie arrière ?

Jamais j’aurais imaginé qu’un jour, presque sexta , socialement … posé avec juste ce qu’il faut de tunes pour m’offrir quelques fantaisies, je pourrais m’arsouiller à Dijon…

Ou ailleurs comme j’aurais pu le faire à dix huit berges si les jobs d’été m’avaient offert  cet avion de chasse à la place de la 125 Tobec qui m’a appris à rouler droit.

cycle-Mannheim-2018- 

A dater au carbone 14 

J’avais vaguement entendu parler qu’outre Rhin, dans ces froides régions (pour nous méridionaux), se déroulait le deuxième week end d’octobre le Vétérama de Mannheim.

Vieux-motard-que-jamais

Un rassemblement « Kolossal », un Woodstock de la ferraille ou s’échangeaient, à grands coups de Deutsch Marks, bouts de mopeds, d’Herculès et même de Kalachnikov dans une ambiance du feu de Dieu !

Mannheim-2018-30 

Mannheim – Plusieurs hectares de bourse et à chacun sa combine pour porter les achats

Fallait absolument voir ça !

Sérénité

Réunion de trois ou quatre potes, accastillage d’un vieux fourgon Citroën et, en route pour l’aventure !

Mille deux cent soixante dix bornes plus loin, c’est l’entrée du Mannheim Mai Markt, (Marché de mai de Mannheim).

Traduire par 260.000 m² de terrain vague, et par  15.000 m² couverts longeant un aéroport.

Mannheim-2018-2-b-- 

Une bibine de plus ?   Je crois que j’ai un peu exagéré                                                                                        Quel ennui !  Trop longtemps que je le contemple ce V twin ! 

Portes d’un enfer mécanique ou d’un paradis du collectionneur ?

Je ne le sais pas encore.

 Mannheim-2018-74-

Tu as vendu la Harley ?

De longues files de véhicules patientent dans un ordre très germanique.

Remorques débordantes de motos, Opels Blitz transfuges de la dernière guerre ou Fords Transits déclassés de la Feuerwehrleute (pompiers locaux) attendent l’ouverture de la barrière conditionnée a la présentation du passe, précieux ausweis souvent acheté depuis l’année précédente.

Mannheim-2018-4-

Reflets intemporels

Si pneus, moteurs, accessoires ou parties cycles constituent l’essentiel des chargements, le « calage » est souvent réalisé par une quantité impressionnante de caisses remplies quant à elles du breuvage blond ou brun, à base de houblon, qui sera largement consommé pendant la bourse

Mannheim-2018-32- 

11000 euros la Husqui ! Le vendeur est un … Champion !

Nous passons l’octroi.

Plus d’un kilomètre pour rejoindre notre emplacement !

Sans-titre-1 

Harley, Vincent ? Toute un histoire dans un reflet

 Si à cette heure encore matinale du vendredi la bourse n’a pas encore fait le plein, le spectacle est hallucinant Mannheim, c’est « un aérodrome » de stands regroupant environ 4000 motos et 500 autos à vendre.

 Mannheim-2018-123

Petit moped deviendra … Harley !

C’est une brocante géante pour qui recherche tout ce qui rejoint la locomotion … et autres plaisirs … !!!

Mannheim-2008-(276)

Pour qui vient de France, avec en point de repère nos bourses nationales, le choc est rude.

Mannheim-2018-10- 

                                                                                                                   La Stasi nous surveille !

Un seul des dix « carrés » qui partitionne le Vétérama représente à lui seul trois à quatre fois une « grosse » bourse comme celle de Monclar.

Mannheim-2018-3 

Si ces « tanks » pouvaient parler, que d’histoires ils nous raconteraient

Trois jours de bourse ! Le vendredi est réservé à l’installation et aux exposants.

Mannheim-2018-stand- 

Vous cherchez ?                                                                                               Nous l’avons !

C’est bien sur ce jour là que les « grosses pièces » changent de main.

Mannheim-2018-x-2

Humour ou réminiscence des vieilles sorcières du passé …

C’est ce jour là que nous pouvons parcourir les stands a peu prés sereinement, comparer les prix, qui finalement sont au même niveau que chez nous.

Mannheim-2018-64 

La Cène 

Internet et l’euro ont tout nivelé et c’est bien dommage. Allemagne oblige, les productions nationales sont majoritaires.

Un-ptit-coup-de-gaz-! 

Dépêchez vous, c’est le dernier !

DKW, Adler, Herculès ou Kreidler en veux-tu en voilà. Complètes ou en vrac, en épave ou état concours, il n’y a que l’embarra du choix.

Mannheim-2018-71

L’époque d’avant l’électronique ! 

Les stands qui proposent des refabrications sont légion.

De la R75 Africa Corps à la Mégola, aucun problème pour en reconstituer une « neuve ».

Mannheim-2018-76-copie 

 Steve McQueen à Mannheim ?

Seuls les cordons de votre bourse seront un frein à cette orgie mécanique.

Les productions des pays de l’Est : MZ, Jawa, Simson ou Traban sont devenues rares.

Mannheim-2018-106 

Causeries nocturnes

Un phénomène nouveau, l’Ostalgie, tend  à créer un nouvel engouement pour ces deux temps, pourtant rejetés après la chute du rideau de fer.

Mannheim-2018-150-copie 

La nuit tombe sur Mannheim. La majorité des stands, rendus borgnes par une bâche laissent filtrer des lueurs rougeoyantes.

Mannheim-2018-5 

Un français à Mannheim !       Qui va le trouver ?

Des centaines de braséros parfument l’air d’une odeur tenace de saucisses et d’oignions grillés tandis que sur l’allée centrale, les premiers « Burns » déchirent les oreilles avec le hurlement des moteurs poussés au rupteur.

Mannheim-2018-149-copie 

La ronde continue toute la nuit.   Une ambiance à vivre au moins une fois dans sa vie.

Inutile d’espérer dormir avant 4 h du mat’ !

Vibrations-musicales

Autant écouter les concerts de rock ou errer dans les stands d’outillage ou de matériel déclasses par la Bundeswehr, violement illuminés par le ronronnement des groupes électrogènes.

 Mannheim-2018-154

Jusqu’au bout de la nuit !

Voila, c’est cela Mannheim !  Il reste encore deux jours de bourse avant le départ de la dernière remorque.

Mannheim-2018-108 

Un samedi et un dimanche de marée humaine ou bikers, bobos, BCBG ou nostalgiques d’une époque teinte de vert de gris se mélangent dans un énorme melting pot, un océan humain dans une marée de pièces.

Mannheim-2018-158-copie 

 Le feu dans les braséros et dans nos cœurs

Voila pourquoi, par ces quelques lignes, et ces quelques clichés, j’ai essayé de vous faire partager cette ambiance, cette convivialité autour de cette bourse version plus ou le premier but n’est pas la recherche de pièces mais le souhait de passer un week end « hors du monde ».

Voila pourquoi, certainement, je serais à Mannheim l’an prochain.

Et vous ?

 

ceven-oil-2019


Archives pour la catégorie Bourses.

Salons et bourses de Pérols à Avignon

Salon et bourse de Pérols à Avignon.

Photos et texte de C Camberoque    Reproduction interdite sans l’accord de l’auteur                   pour accéder au sommaire complet du blog, cliquer :  ICI

Au mois de Mars j’ai visité la bourse de Pérols et le fameux salon d’Avignon.

Deux manifestations à l’opposée l’une de l’autre : Petite bourse à Pérols et énorme Salon d’Avignon.

Mon choix est fait :   » Small is beautiful  »  comme disent les amateurs de Triton et de haggis.

(Panses de brebis farcie, aucun rapport avec les 2 bourses, ni les mécaniques).

Bourse de Pérols 34 1

Pérols se trouve dans l’agglomération de Montpellier, entre mer et étangs.

L1090384

Par un matin frais mais au ciel bleu, le dimanche 3 mars 2019 les amateurs de motos anciennes convergeaient au pied du clocher de Pérols.

L1090336

La petite bourse de Pérols est bien sympathique et concerne avant tout de bien beaux cyclos et des machines antérieures aux années 90.

L1090332

Parmi les engins modernes exposés l’électrique est déjà là !

Le Citycoco, électrique semble être le fruit de l’accouplement d’une trottinette et d’un scooter.

Le prix a beau avoir l’air « contenu » je vous souhaite bien du plaisir sur ce monstre …

L1090337

Un jeune restaurateur, préparateur de machines montre ses créations dont un café racer qui me plais bien.

L1090375

Les sempiternels (mais plus pour longtemps…) retraités, sont là, à remuer leurs vieux souvenirs de jeunesse.

L1090340

Belle Honda bi-cylindres en V que mon ami et autrefois agent Honda, Philippe Reinaud, avait refusé de me vendre sous le prétexte que j’allais me tuer avec cette machine de folie.

Mais que je la regrette !!!

L1090342

D’autres Papis se souviennent de leur rêves de modestes petits Solex.

Bourse de Pérols 34

Tandis que les vrais motos du siècle dernier sont là … et comme neuves !

Bourse de Pérols 34  10

Indéniablement les cyclos sont le clou de la bourse de Pérols.

De très belles restaurations !

gitanetesti-perols-34

Splendide Gitane Testi qui ne laisse aucun visiteur indifférent.

Bourse de Pérols 34  13

Moi j’aime ces motos essentielles ou rien n’est superflu. Ceci dit le cadre semble un peu juste et le pneu avant un tantinet généreux.

Bourse de Pérols 34  14

Ahhh ! Les Malagues …

Bourse de Pérols 34  15

Incontournable 125 Magnat Debon.

Bourse de Pérols 34 16

A Pérols, entre l’église et la mairie, du plus récent au plus ancien…

Bourse de Pérols 34  17

Autre petit 50 cc à la taille plus fine que celle des sexagénaires comme moi qui viennent l’admirer.

Bourse de Pérols 34  18

On dirait une composition faite par un artiste contemporain à la gloire de Motobécane.

Ami Patrick Barrabès : Je l’ai prise pour toi cette photo !

Bourse de Pérols 34  19

Cette superbe T 500 Suzuki Cobra n’a connu qu’un seul propriétaire depuis sa sortie vers 1968.

Belle machine André et bravo pour l’entretien soigneux !

Je me souviens de la première fois ou je l’ai vue et entendue. C’était à Val d’Isère à la concentration des Chamois.

Bourse de Pérols 34  20

Un lecteur de Moto Revue se met au courant des « dernières nouvelles » tout en exposant une rare RD 250.

Bourse de Pérols 34  21

Et puis il y a les cagettes pleines de trésors …  pour celui qui sait les voir…

Rien n’échappe à l’oeil expert de  Dominique et Jean-Louis !

Bourse de Pérols 34  22

La Pigeot 175 aussi belle qu’au salon de la moto de 1952.

Bourse de Pérols 34  23

Midi ! Pendant que certains passent à table les autres rentrent à la maison.

Bourse de Pérols 34  24

A bientôt au Salon de la moto et auto d’Avignon…

 

Pub-bourse--gard

 

Avignon motor Festival

Un peu plus tard, le 23 Mars,  en Avignon nous avons eu droit à la bourse des villes, contrairement à Pérols où nous avions eu la bourse des champs !

Avignon-bourse-auto-moto-

En Avignon on parle Anglais, « Avignon motor Festival » et ça fait chic !

En Avignon on paye son entrée 14 euros pour la journée.

Pour acheter ce fichu billet on doit se remplir de patience.

Et en plus la queue est tout aussi longue pour entrer dans le Parc des expositions.

 

Tout y est gigantesque !

Bien…

Sans-titre-1

Une fois dans le temple du moteur il faut reconnaitre que c’est impressionnant.

Pour se repérer, une boussole me semble utile, ainsi qu’une ration de survie … car on pourrait s’y perdre.

Quoique il y a 26 stand de bouffe et de boissons parmi plus d’une douzaine de hangar d’exposition, de Hall d’exposition (pardon c’est écrit en anglais)

américains-en-guerre-avignon

Heureusement que les Américains qui sont toujours en guerre quelque part, sont déjà arrivés et nous protègent !!!

avignon-bourse-2

 Sous des parasols des marchands de pièces présentent quelques belles pièces… mais pas tant que ça tout de même.

L1090431

 Un autre belle journée en perspective dans les Cévennes est annoncée.

jg-voiture-course--avignon

 Une JG Spécial Sport fabriquée par Jean Gali.

Elle a l’air de sortir de la grange et nous fait rêver. 

carroserie-alu-Avignon-

Un carrossier qui travaille à l’ancienne. Magnifique !

moteur-bugatti-avignon

 Et ce moteur n’est il pas somptueux ?  

bugatti-avignon-

 Le détail du frein à câble et de de la roue est tout aussi beau. 

simulateur-de-conduite-avignon-

Tandis que certains travaillent la trajectoire sur un simulateur de conduite, les autres tchatchent avec enthousiasme.

Avignon--1090432

Belle machine sur une base de 650 Yamaha. J’en ai eu une mais le modèle d’époque n’était pas aussi superbe, une copie des Bonnevilles

Comme quoi on peut faire du beau avec du vieux banal.

motos-course-avignon-

Quelques machines de courses dont une ayant été celle d’un pilote-ministre … élu de la République.

midual-

 Sur le stand Midual, ils disent : 

Chez Midual, nous aimons le métal, les cuirs et les instruments à aiguilles. 

Mais l’état d’esprit Midual, c’est aussi une indépendance de point de vue, qui a conduit la marque à ne pas suivre les sentiers battus, à innover sans cesse.

Le résultat est à la hauteur des ambitions. 

Espérons que les Midual marchent aussi bien qu’elles sont belles…

 

 

 

Bourse et piste de Moussoulens

Bourse et piste de Moussoulens

 

Texte et photos de C Camberoque              Reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur                     Pour accéder au sommaire complet du blog, cliquer :  ICI

 

 

Depuis quelques années Bernard Vives organise pour le 14 Juillet une sympatique bourse moto et auto, chez lui, à Moussoulens.

Ce petit village déjà bien connu pour un marché de la truffe se trouve entre Toulouse et Carcassonne, dans l’Aude.

Bernard-Vives-Moussoulens

Bernard Vives est connu dans toutes les bourses de France et de Navarre avec ses propres stands toujours bien fournis.

On peut y trouver beaucoup de choses dont de belles machines à restaurer.

bourse-moussoulens-2018-7

Cette année, à la bourse de Moussoulens j’ai relevé  plusieurs pièces intéressantes.

bourse-moussoulens-2018-14

Faisons un petit tour photographique dans la bourse 2018.

bourse-moussoulens-2018-16

Des plaques émaillées d’époque et de plusieurs marques portent la patine du temps qui est un plus, bien intéressant, par rapport aux plaques modernes et rutilantes.

bourse-moussoulens-2018-13

Choix de mobs chaudron avec ou sans moteur.

Une invitation à la flânerie comme dans l’émission de Tv : Détours de mob.

bourse-moussoulens-2018-2

 Place aux petites cylindrées avec un beau Solex complet et en état de marche.

bourse-moussoulens-2018-3

 Oh ! Une DS télécommandée de la marque Norev ! J’avais la même !  200 euros ! Je rêve !

bourse-moussoulens-2018-5

 Des populaires d’après guerre. Des machines courantes dans l’Aude agricole et de la petite viticulture.

bourse-moussoulens-2018-8

 Bien restaurée, une Favor  de 1928 prête à partir.

bourse-moussoulens-2018-9

Favor, une marque Française de Chamalière, à côté de Clermont Ferrand qui a produit des motos de 1921 à 1959.

bourse-moussoulens-2018-11

La petite Terrot, visiblement une motorette de 1910,  était dans une cantine, en vrac mais avec deux moteurs Zedel.

Etait-elle complète ? 

bourse-moussoulens-2018-10

 Sur le même stand une Bianchi Bianchina, petite 125  italienne mytique de toute aussi belle allure que la Favor mais sans la selle.

bourse-moussoulens-2018-12

 Une 203 incomplète … mais qui repartira bientôt !

bourse-moussoulens-2018-4

Midi approchant, un connaisseur fait goûter les fritons de canard de chez Bareil, boucher à Alzonne, non loin de là..

bourse-moussoulens-2018-6

 Elle sont pas belles les autos à pédale ?

bourse-moussoulens-2018-17

 Après la dégustation de fritons de canard… on passe aux choses sérieuses. Bon appétit !

capteurs-moussoulens-2018-21-

Un jeune avocat récemment diplômé veille sur la bonne marche des affaires ! A vendre, comme le motoculteur.

bourse-moussoulens-2018-19

 Une 175 Motobec toute bien peinte. Peut être un peu trop… 2200 euros.

bourse-moussoulens-2018-15

Profitant de mon passage à Moussoulens, nous avons encore évoqué avec Bernard un (déjà) vieux projet qui reste peut être encore à réaliser :

Non loin de chez lui Bernard m’avait signalé une piste d’aviation en bêton surprenante, perdue en pleine garrigue.

Nous avions évoqué la possibilité d’y organiser un rassemblement de motos de courses anciennes qui pourraient venir y faire un petit run, une démonstration en tournant sur cet espace.

En effet, cette piste totalement abandonnée dans la garrige mesurait plus de 1500 mètres de long sur une quarantaine de mètres de large.

A chaque extrémité il y a un grand dégagement de plus de 100 mètres de circonférence où les avions qui avaient atterri, pouvaient faire le demi tour pour décoller dans l’autre sens.

L1040472

Un espace idéal  pour y tracer un petit circuit comme les short circuits anglais de l’après-guerre qui étaient tracés sur d’anciennes pistes d’aviation.

1-bourse-et-piste-avion-moussoulens

Hélas, la municipalité du village en a récupéré une bonne moitié pour y implanter une de ces fermes solaires remplies de capteurs sur une grande surface.

2-capteurs-solaires-piste-avion-moussoulens

Le rêve de short circuit s’envole de la piste …

capteurs-moussoulens-2018-20-

C’est bien dommage mais j’ai encore quelque espoir car il reste toujours une bonne partie de cette piste. 

Construite il y a une cinquantaine d’années, elle servait à l’armée pour y faire des manoeuvres et pour atterrir avec des avions militaires.

L’armée qui sait faire bien les choses, l’avait construite tellement soigneusement qu’elle a résisté au temps et se trouve dans un bon état surprenant.

L1040496

De plus il faut dire que cet ancien aérodrome est bien planqué dans la garrigue, tant et si bien que même lorsqu’on connait son existence, il n’est pas évident de la retrouver car aucun chemin n’y mène.

Pendant longtemps, après l’abandon par l’armée, cette piste était très visible vue du ciel. (En cherchant sur Google Earth vous pourrez la voir).

Elle servait comme un repère aux avions et annonçait l’aérodromme de Carcassonne, à une dizaine de km plus à l’est.

Le même aérodromme de Salvaza autour duquel tournaient les motos sur le fameux Circuit Oublié dont je raconte l’histoire dans mon livre éponyme.

L1040483

D’où l’idée géniale de Bernard Vives d’organiser sur la piste de Moussoulens un rassemblement de motos de courses anciennes, en souvenir des GP de Carcassonne.

Puisque à Carcassonne personne n’a compris combien une telle manifestation pourrait avoir d’intérêt sur le plan historique mais aussi économique.

Elle pourrait attirer pas mal de spectateurs et changerait des sempiternelles histoires de châteaux-forts et de cathares, pour proposer autre chose aux visiteurs d’un jour.

piste-et-capteurs-moussoulens2018-

L’idée est tout de même à ne pas abandonner car la moitié de l’espace libre de la piste semble encore offrir des possibilités pour faire rouler quelques machines d’époque …

Montclar de Quercy : LA BOURSE !

Montclar de Quercy : LA bourse !

 

 Photographies et texte de  Patrick Barrabès et Charles Camberoque                    Reproduction interdite sans l’accord de l’auteur

 

Dans les vallonnements du Quercy, près d’un petit lac,  voici  Montclar sur son promontoire avec sa fameuse bourse.

Depuis longtemps mes amis m’en parlaient.

Jean Louis Barthez m’avait proposé d’y aller avec lui à plusieurs reprises.

Mais c’est finalement cette année  avec Patrick Barrabès que je m’y suis rendu.

pano-2-Montclar-de-Quercy-L1070483

Cette manifestation est organisée par les Motocyclettes anciennes de Monclar-de-Quercy

montclar-de-quercy-bourse-moto-38

Cette année 2017, les 28 et 29 octobre, on en est à la 33ème édition !

montclar-de-quercy-bourse-moto-15

La bourse s’étend sur plus de 2,5 ha de l’esplanade et sous le couvert d’une salle polyvalente  ainsi que d’un hangar.

 Plus de 200 exposants se partagent cet espace.

Montclar-de-Quercy-pano

 15 000 visiteurs sont attendus en  2017.

montclar-de-quercy-bourse-moto-37

Il me semble que les motos très anciennes ne sont pas aussi nombreuses qu’on pourrait le souhaiter.

montclar-de-quercy-bourse-moto-32

Par contre beaucoup d’accessoires précieux qu’il est bon de trouver ici et de ramener avec soi dans sa province reculée.

Alors il faut en profiter !

montclar-de-quercy-bourse-moto-27

A l’heure du déjeuner on dégage une table pour les nourritures terrestres … et les divers breuvages…

montclar-de-quercy-bourse-moto-36

Avec Patrick nous présentons nos productions .

Patrick Barrabès, historien, grand érudit de la marque  Motobécane, commente ses nombreux livres qui sont tous là.

Velo-P-Barrabès

Patrick présente aussi pour le plaisir des moteurs rares pris dans sa collection de prototypes.

montclar-de-quercy-bourse-moto-33

Je présente mon livre, Le circuit oublié,  sur les grand prix moto à Carcassonne dans les années 30.

1er-de-couv-circuit-oublié

Le circuit oublié que vous pouvez toujours me commander directement et pour 39 euros plus frais de port.

Il en reste encore …

montclar-de-quercy-bourse-moto-25

Des vendeurs et des acheteurs viennent à Montclar de très loin. Des Catalans, des Portuguais, des Anglais…etc…

Un Espagnol propose des Ducati Mototrans fabriquées en Catalogne  et une Bultaco Metralla avec un kit América.

Elle est bien belle… mais certains détails ne me semblent pas d’origine. J’en ai eu une autrefois …

montclar-de-quercy-bourse-moto-26   montclar-de-quercy-bourse-moto-31

Dans les bourses on risque de trouver son bonheur…

… mais incomplet parfois …

montclar-de-quercy-bourse-moto-20

 Oh la belle Ducati !

Merde ! Il manque le moteur !

montclar-de-quercy-bourse-moto-35

Ah la Puch est superbe … mais il faudra pousser pour la rentrer à la maison !!!

montclar-de-quercy-bourse-moto-34

Patrick retrouve des amis portugais,  Antonio et ses compatriotes sont les fondateurs du Motobécane  Clube de Portugal.

montclar-de-quercy-bourse-moto-24

 Un side en osier, ça c’est classe !

montclar-de-quercy-bourse-moto-23

Je regrette un peu que sur les bourses on ne croise essentiellement que des passionnés aussi vieux que les machines.

 

Monclar du Quercy  33 fois sur le métier … 

 

Vu par  Patrick BARRABES   

10 novembre. Cet automne 2017, ce « printemps de l’hiver » cher à Toulouse-Lautrec n’en finit pas d’étirer ses journées sous le souffle tiède d’un vent d’Autan qui étouffe les premières velléités de gelées.

Pour la trente troisième fois,exposants et visiteurs convergent vers le bourg du Tarn et Garonne par un maillage de petites routes serpentant entre vignes et forets peintes aux couleurs de l’automne.

Nombre de visiteurs, profitant de la douceur du climat ont fait le déplacement en moto, il suffisait de traverser les parkings, musée vivant ou Peugeot ou Guzzi des années 30 côtoyaient Honda, BFG ou Triumph des années 60 / 80 pour s’en convaincre.

montclar-de-quercy-bourse-moto-21

Rendez-vous devenu traditionnel, la bourse de Monclar a pris, au fil des ans, le leadership des réunions méridionales de fin d’année.

Un peu plus d’une centaine d’exposants envahissent le foirail, proposant une grande variété de modèles et de pièces.

Comme partout, le « plastique » monte en régime, représentant près de 30 % du parc.

Ne voyez pas dans ce terme un sens péjoratif.

montclar-de-quercy-bourse-moto-10

Si les motos post 75/80 ne sont pas la tasse de thé … au jasmin de tout le monde, cette évolution est inéluctable.

Collectionneurs au début des années 70, nous recherchions, trente ans en arrière, les motos qui avaient fait vibrer notre jeunesse.

Aujourd’hui, rétrograder de 30 ans, c’est revenir en 1980.

Attention toutefois aux … dérives.

Une Suzuki vieille de trois ans vue au coin d’un stand avait plutôt sa place … sur le Bon Coin !

montclar-de-quercy-bourse-moto-22

En Classiques, un grand choix de pièces et de motos attend les visiteurs.

Ferrailles bien mures recelant les quelques morceaux recherchés depuis si longtemps, pièces d’exception venues du fond des âges comme cette Ebé des années vingt ou ce bien désirable grand bi extrait du fond des ages, on les retrouve au fil des allées, confortant s’il en est besoin la réputation de qualité de la bourse de Monclar.

montclar-de-quercy-bourse-moto-14

De nombreuses 125 et 175 issues des années cinquante, en parfait état ou suffisamment complètes pour mener à bien une restauration sont proposées à des prix parfois raisonnables.

De nombreux professionnels proposent des re-fabrications toujours plus nombreuses, généralement des pièces d’usure.

Aucune excuse pour ne pas redémarrer dans de bonnes conditions la moto du Grand Père.

montclar-de-quercy-bourse-moto-8 

Comme toujours à Monclar, la bourse s’articule autour d’une exposition.

Articulée autour des motos du Club. Peugeot, Motobécane et vieux vélos étaient là pour donner au public une image de la locomotion à deux roues dans les années d’avant-guerre.

montclar-de-quercy-bourse-moto-13 

Depuis sa création en 1984, cette organisation des « Motocyclettes Anciennes de Monclar » a su, malgré son importance croissante, rester la bourse ou convivialité et amitié prédominent.

montclar-de-quercy-bourse-moto-29

C’est aussi un lieu de rencontre.

Son importante fréquentation fait que l’on y retrouve l’ami Limougeaud, les portugais venus de leur lointaine contrée pour compléter une collection de Mobylettes ou l’anonyme qui partage la même passion que vous et va vous initier, au fil d’une conversation au « petit truc » qui va permettre à votre moto de tourner rond et pourquoi pas, de venir à Monclar par la route lors de la prochaine édition. 

  Patrick BARRABES        Montclar de Quercy 2017

 

 

portugais-de-montclar

Sur le coup de midi nos amis portugais nous invitent à déjeuner.

Il faut dire qu’a Montclar on peut louer de très jolis gîtes avec terrasse qui domine le lac … et la bourse.

repas-portugais-a-montclar-de-quercy

Antonio et Albino nous racontent leur projet de musée de la moto qu’ils sont entrain de construire au Portugal.

Bien entendu les Motobécanes auront une place de choix puisqu’ils sont également les fondateurs du « Motobécane Clube de Portugal ».

Le repas est une spécialité portugaise que nous arrosons avec du Vino Verde sublime et aussi un rouge portugais délicieux. 

Après un verre de Porto et un bon café nous redescendons vers la bourse…

montclar-de-quercy-bourse-moto-19

 Le Country était un petit engin proche des VTT et destiné au tout terrain avec un petit moteur de 50cc comme les anciens BMA.

Il n’avait pas connu un grand succès à l’époque.

Mais actuellement cela pourrait représenter une alternative possible au VTT électriques qui sont écologiques, certes …

… mais qui nécessitent d’être branchés sur une centrale atomique !

Un petit moteur qui consomme presque rien et qui pollue peu  me semble intéressant.

montclar-de-quercy-bourse-moto-18

Belle réalisation que cette Noname qui ne peut tout de même pas cacher ses origines.

montclar-de-quercy-bourse-moto-17

 Gigantesque moto de cross ?  Ou petite Ninja ?

Ha ! Mais les bottes nous donnent une idée de l’échelle !!!

J’adore ces assemblages hétéroclites et parfois curieux.

montclar-de-quercy-bourse-moto-28

Patrick et Antonio ramènent leurs trouvailles. Antonio est équipé d’un « charriot de courses » spécial bourses de motos !

montclar-de-quercy-bourse-moto-30

 Certains vendeurs qui sont arrivés très tôt ne reculent pas devant un petit roupillon sur leur stand  …

montclar-de-quercy-bourse-moto-11

montclar-de-quercy-bourse-moto-7

A Montclar on trouve des deux et quatre roues même sans moteur …

montclar-de-quercy-bourse-moto-9

… et aussi des moteurs sans les roues !

montclar-de-quercy-bourse-moto-6

montclar-de-quercy-bourse-moto-5

 

montclar-de-quercy-bourse-moto-4   montclar-de-quercy-bourse-moto-2

Ma machine préférée sur la bourse,  était cette petite 175 Bultaco, un assemblage très réussi, très soigné par Pierre Dhers, le Tarnais de Freeride  Motos.

montclar-de-quercy-bourse-moto-1

 J’ai toujours aimé les petites machines mais hélas sans pouvoir y caser ma grande et grosse carcasse.

Quel dommage !

montclar-de-quercy-bourse-moto-3

Le side d’osier est rapidement parti.

J’imagine que se faire trimbaler dans cet espèce de panier de ménagère doit être délicieux.

En roulant avec le bruit de l’osier on doit se sentir devenir courgette ou poireau !   

montclar-de-quercy-bourse-moto-0

A l’année prochaine, à  Montclar de Quercy !

montclar-de-quercy-bourse-moto-12

 

 

 

Salon moto à Palaja, Aude

Salon de la moto à Palaja dans l’Aude

 

Texte et photos C Camberoque                  Reproduction interdite sans l’accord de l’auteur

 

salon-palaja-aude

Depuis déjà 9 ans un salon de la moto a lieu dans le village de Palaja, dans la communauté d’agglomération de Carcassonne.

salon-moto-palaja-aude-5

Actions caritatives, musique par le groupe des Phacochères de Montréal… expo de bécanes neuves, fritures et boissons sont proposées.

salon-moto-palaja-aude-4

Les motards arrivent de toute la région sur de gentilles motos bien civilisées… on ne sait jamais…la gendarmerie est aussi là …

salon-moto-palaja-aude-3

Des stands et motos de différentes marques sont présentées dans le complexe sportif.

salon-moto-palaja-aude-2

 Les marques habituelles sont bien là et sans grosses surprises.

L1030577

C’est neuf, c’est beau, ça vient de sortir…

 

Livre-Le-Circuit-oublié-dans-Moto-Magazine

 

 

 

salon-moto-palaja-aude-7

Mais pourquoi les scooters sont si sobres dans leur couleurs noires comme s’ils étaient destinés à escorter des corbillards ?

salon-moto-palaja-aude-6

 Au bling bling des machines de tourisme et autres américonades, je préfère les petites motos sportives en carénage et guidon bracelet.

rallye-gendarme-salon-moto-palaja-aude-

La gendarmerie étant présente sur cette manifestation, l’accent est mis sur la sécurité et la pédagogie.

L1030597

 C’est l’Escadron départemental de sécurité routière de l’Aude qui reçoit les motards.

rallye-moto-gendarmerie-aude-10

Un rallye est organisé par les gendarmes ainsi qu’un atelier de pilotage tracé pour tester la dextérité des motocyclistes présent sur le rallye.

rallye-salon-moto-palaja-aude-9salon-moto-palaja-aude-8L1030587

Sous l’oeil bienveillant des gendarmes les motocyclistes révisent  leur bonne conduite.

L1030589

 Tout le monde fait la queue pour expérimenter le plateau de maniabilité.

maniabilite-salon-palaja-14

Dans un genre un peu différent, un peu plus loin, les motos de stunt  font un raffut qui attire tout les spectateurs. 

stunt-salon-palaja-11

Les pneus fument en traçant des arabesque sur l’asphalte.

stunt-salon-palaja-13

Dérapages, roues avant, roues arrière, c’est le Team Simon MTZ qui assure la démonstrations de shunt …

… pour le plus grand plaisir des marchands de pneus…

stunt-salon-palaja-12

 

 

 

 

Béziers Libéré !

Béziers Libéré !

amerique-debarque-a-beziers

Béziers,

Béziers outragé !

Béziers brisé ! Béziers martyrisé !

Mais Béziers libéré !

armee-americaine-a-beziers 

Après l’Irak, l’ex Yougoslavie et l’Afghanistan, l’armée américaine vient de libérer Béziers…

On ne sait pas de quoi… mais les plus folles suppositions courent dans la ville…

Un militaire dont je tairais le nom avait dit devant Béziers « Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens »

C’était il y a bien longtemps et on dit que l’histoire ne se répète pas… mais enfin…

beziers-libere 

La population prise de folie a profité de son dimanche pour sortir dans les rues afin de célébrer les vainqueurs.

Et pourtant on avait prévu la tempête… du dessert dominical.

 

slalom-retrofolie-beziers 

 Oui !  Ben sûr, ce sont les Rétrofolie’s !

Une manifestation syncrétique essentiellement tournée sur les engins qui ont des roues… ou des pattes,

(il y avait des vrai faux soldats qui défilent dans tous les sens, des danseurs qui dansent,

et des sosies qui chantent en se déhanchant sur leurs jambes !?! !)

 retrofolies beziers 2014

Déjà le mercredi précédent on installait les stands.

J’amenais ma Terrot Ténor et un Bitza Motobécane de course des années 30/40, en cours de restauration,

prêté par l’ami Jean Louis Barthez.

stand-jpe-retrofolies-beziers 

Sur le stand des éditions JPè, les motos étaient les vedettes

puisque cette année le salon voulait présenter des motocyclettes.

Louable intention !

motobecanes-retrofolies-beziers 

Mais ce n’est pas tout, Jean Paul Bonnecaze présentait une exposition sur le Critérium des Cévennes

dont il est un des organisateurs historique.

musee-du-jouet-pezenas-a-retrofolies 

De plus Bonnecaze avait invité plusieurs autres amis à exposer des engins,

comme ceux du Musée du Jouet de Pézenas dont je vous ai déjà parlé sur ce blog.

Voir : Musée du jouet de Pézenas

 jouets-retrofolies-beziers

Des caisses à savon de course, particulièrement magnifiques étaient également présentées sur ce stand.

caisses-a-savon-de-retrofolies-beziers-2014 

Elles n’avaient de caisse à savon, que le nom tellement elles étaient sophistiquées !

la-bande-des-4-retrofolies 

Comme les trois mousquetaires qui étaient quatre,  nous formions la bande des quatre et étions trois ! 

Nous étions donc plusieurs aux côtés de Jean Paul et bien entendu nos bouquins étaient présentés.

retrofolies-beziers-2014 

Patrick Barrabès le « Dalaï Lama de la Motobécane », était venu avec ses livres et du beaux matériel,

du très beau matériel !  

Son ami Marc Descours avait lui aussi amené deux motos tout a fait uniques et exceptionnelles, comme celles de Patrick.

Voir dans la présentation de Retrofolie’s :  Après l’été, le temps des Rétrofolies …

patrick-barrabes-retrofolies-beziers 

Au sujet de la Motobécane B1V4 de 1946, au premier plan sur la photo précédente.

Patrick précise :

« Cet unique prototype, malgré un kilométrage conséquent, est en parfait état de marche…

Récemment reconstitué et remis en route, après soixante cinq ans de silence,

il n’a pas encore été possible de mesurer toutes les performances de cet attachant modèle ».   

175-d4--motobecanee 

Outre des vélos à suspension avant et arrière, conçus par Eric Jaulmes en 1938/39,

Patrick avait apporté sa belle 175 type D4 1927 Motobécane et des moteurs éclatés qui ont particulièrement attiré les visiteurs.

marc-descours-et-pat-barrabes-retrofolies-2014 

Marc Descours était intarissable sur les deux machines qu’il avait apportées.

Il faut dire que ces deux machines étaient des pièces de choix :

Et un sacré client ce Marc ! Un tout bon, car il restaure rien de moins qu’un prototype unique, et pour le musée Motobécane !

marc-descours-motobecane-m-6-retrofolies 

La  125 monocylindre  M6 : La première moto à injection électronique.

Celle là même qu’on a pu voir il y a quelques temps dans Moto Légendes N°254 de Mars 2014.

Ce prototype avait été créé en 1976, soit avec plus de 30 ans d’avance par René Moutet, responsable plus précisément de l’injection électronique, une idée d’Alexandre Kermorvant.

Cette 116cc est équipée d’un mono qui est largement inspiré du cylindre du milieu de la 350 Motobec 3 cylindres deux temps.

 motobecane-125-m-6

Dans sa couleur qui joue sur deux tons de vert elle est splendide. Quel dommage qu’elle n’ait jamais été produite.

Son moteur est superbe avec un ailettage généreux.

 genuflexion-

Marc Descours a également exposé à Retrofolie’s une 350 3 cylindres, prototype absolument unique, une autre Motobécane  équipée  également d’une carburation par injection électronique.

Seuls 4 exemplaires de ce modèle avaient été construits à titre de prototypes et cette machine est l’unique restante.

Ce qui explique la génuflexion et l’état de profonde prière d’un fanatique de la marque surprit par notre photographe devant cette sacrée 350 Motobécane !

Bref 3 journées sympathiques… mais je me demande si les organisateurs ont tout à fait réalisé la qualité des gens et des motocyclettes qu’on pouvait rencontrer sur le stand des éditions JPé… 

La bourse de Bram 2014

La bourse de Bram 2014

 

Texte et photo de C Camberoque

 

bourse bram 2014

 

Comme chaque année, fin Janvier, la bourse de Bram dans l’Aude est un des premiers rassemblements à débuter la saison des amateurs de moto de collection.

 

Bourse bram 20147782 

Malheureusement c’est encore l’hiver et le climat se prête peu à des manifestations en plein air.

Et si parfois, suivant les années un sympathique soleil vient nous réchauffer, parfois aussi, on a droit à un temps de chien.

bourse bram2014_7784 

Beaucoup n’avaient pas pris la peine de venir. Et ils ont eu tors !

 Malgré tout  quelques irréductibles et courageux avaient installé leur stand à l’extérieur, sous une pluie … de Janvier.

 

bourse-bram-2014copyright-camberoque

Peu de machines dont certaines probablement en solde car on verra les mêmes plus tard dans d’autres bourses…

… mais plus chères … c’est ce qu’on appelle : le cours de la bourse !

 

bourse bram20147783 

Heureusement que l’équipe des Alvaro et le Club des 5 A ont prévu une grande salle couverte qui permet de se réchauffer

et de chiner parmi les stand qu’il ne serait pas possible de laisser en extérieur.

 

CHC_7797 

A l’intérieur : chaude ambiance !

 

bourse bram2014 2 

Des machines prêtées par les adhérents du club étaient exposées. La grande salle des fêtes était bien remplie par des vendeurs habitués de cette bourse.

Le bar était assailli par les buveurs de café et les mangeurs de sandwich.

 

 bram-7777

 Au fond, à coté de l’estrade, j’ai eu le plaisir de présenter mon bouquin : Le circuit oublié, en compagnie de mon ami et éditeur Jean Paul Bonnecaze.

 le-circuit-oublie-carcasson 

 Jean Paul Bonnecaze  qui a déjà publié de nombreux livres dont certains sur le Critérium des Cévennes,

a rendu possible la sortie de mon livre dont je vous ai régulièrement parlé depuis plusieurs années. 

invit-balma-gg

 bourse bram2014 7804

Quel plaisir de rencontrer tous ceux qui se sont précipité pour en acheter un exemplaire et commenter avec moi cette histoire bien oubliée en terre d’Aude.

Quel plaisir d’entendre les premiers commentaires des lecteurs qui se sont dépêchés de lire les premières pages.

 

Le livre est vendu exclusivement chez l’éditeur que vous pouvez contacter,

Par téléphone

Par courrier 

Par e mail

Ou encore par l’intermédiaire de ce blog.

 

Voir ci dessous :

circuit-oublie-bon-de-commande

Salon Prestige et Collection, Nîmes 2014

Salon Prestige et Collection, Nîmes 2014

 

Texte et photos de C Camberoque

 

nimes-2014 

 Comme chaque année, en Janvier, le Salon de Nîmes a attiré pas mal de monde, malgré une météo particulièrement désagréable.

 nimes-auto-retro-copyright-camberoque7636

 De bon matin le Club Nîmes Auto Retro avait prévu une boucle dans le département du Gard.

 nimes-autoretro-copyright-camberoque7628

 Le maire de la ville a courageusement bravé les intempéries pour venir agiter le drapeau du départ devant ses éventuels futurs électeurs.

 nimes-auto-retro-copyright-camberoque7644

Cette année, devant ce mauvais temps, beaucoup  avaient préféré ne sortir qu’avec des voitures, bien fiables et dont les circuits électriques ne craignent pas l’humidité.

nimes-auto-retro-copyright-camberoque

Les vieux crocodiles sont partis découvrir des petites routes dans la garrigue mouillée.

nimes-autoretrocopyright-camberoque7657

Vers 11 heures du matin il était encore  préférable de rouler avec les phares.

CHC_7661 

Des voitures d’après guerre constituaient le gros du plateau…

nimes-autoretro-copyright-camberoque7664 

 … avec entre autres, de belles Citroën tractions, et Peugeot, toutes bien restaurées.

Des autos qui semblent nous dire qu’il est encore possible de commencer une collection,

nimes-autoretro-copyright-camberoque7665 

 … et même avec des voitures françaises, encore abordables …

Quoique …!!!

nimes-autoretro-copyright-camberoque7673 

Mais revenons au salon ou l’on pouvait admirer de belles machines.

 dresch-copyright-camberoque7690

Plusieurs Dresch étaient exposées.

Fabriquées par Henri Dresch, ces motos furent particulièrement innovantes dans la courte période d’existence de cette usine parisienne entre 1923 et 1939.

dresch-copyright-camberoque 

Avec mon ami et éditeur Jean-Paul Bonnecaze, (vous remarquerez sur la photo, que nous nous ressemblons de plus en plus. Un phénomène mimétique probablement !!!), nous avons présenté notre livre, Le circuit oublié.

les-2-barbus7718

Il a beaucoup intéressé les premiers acheteurs qui ont pu le feuilleter prouvant que le Circuit Oublié est une histoire universelle qui peut intéresser des lecteurs autres que audois et amateurs de moto de course.

le circuit oublie couverture fichier pdf BON DE SOUSCRIPTION

présentation-circuit-oublié

Le livre reste pour le moment au prix de la souscription et on peut se le procurer par internet ou en m’écrivant sur ce blog.

Lorsqu’il sera diffusé en librairie il aura un prix plus élevé, alors dépêchez vous…

125-terrot-copyright-camberoque 

Une 125 Terrot et une Monet Goyon, coursifiées étaient exposées. Elles m’ont bien plu.

Particulièrement la Terrot Rapide de  couleur grise avec quelques pointes de rouge du plus bel effet. 

 

moet-goyon-copyright-camberoque7699 

A côté, une autre machine populaire particulièrement rutilante : une Motoconfort.

Je croise Henri Mazet, connaisseur, amateur de machines anciennes… qui roulent… Il me donne l’adresse de son blog :

 http://faites-pour-rouler.over-blog.com/article-les-alpilles-a-motos-122598780.html

motoconfort-copyright-camberoque7750 

Plus loin, j’entends encore, au fin fonds de ma mémoire, un Rumi prendre des tours comme une turbine…

Rumi-copyright-camberoque 

 Surprise ! Une 500 Kawa est exposée.

Des modèles de 500, noir anthracite, il n’y en a pas eu beaucoup !

 Je suis fasciné… et si c’était la mienne ?

Pas moyen de me souvenir du moindre petit détail qui pourrait me mettre sur la piste.

De toute façon, celle là, a été restaurée et remise dans la configuration d’origine.

La mienne avait un frein à disque avec une fourche de 750 Honda des Girlings et un bras oscillant renforcé.

nimes-autoretro-copyright-camberoque7705 

Des Saroléa, joyeuses  car toutes belles et colorées, contrastent avec les mêmes modèles habituellement noires et sinistres, qu’on rencontre bien  souvent.

sarolea-copyright-camberoque 

Plus loin, je suis en arrêt devant l’ailettage d’un carter d’huile particulièrement beau.

nimes-antoretro-copyright-camberoque7754 

Dans un genre moins beau et plus utilitaire, deux Vélocettes de la police Londonienne, mais aussi Andorrane, attirent l’attention d’Yves Compans et ses amis.

nimes-autoretro-copyright-camberoque7766 

Moi, je préfère aller à la pèche en en pique-nique sur la New Map bleu.

nimes-autoretro-copyright-camberoque7674

Je ne peux plus voir la moindre Motobec sans avoir une pensée pour l’ami Barrabès.

motobecanecopyright-camberoque7745 

Il y avait aussi des vélos à Nîmes qui je le sais intéressent Patrick.

nimes-autoretro-copyright-camberoque7707 

Grande discussion sur un stand ou Bernard  S.T, admire un engin de belle facture et très économique…

 nimes-autoretro-copyright-camberoque7738

Le révérend Père de la Bielle Polie, (l ’aumônier du Salon toujours présent à Nimes), rêve de partir évangéliser les Cévennes sur cette belle machine.

nimes-autoretro-copyright-camberoque7734 

Partout dans les allées on retrouve les amis autour d’un apéro pour échanger les dernières nouvelles des machines en préparation.

nimes-autoretro-copyright-camberoque7776 

Bernard Vives est présent sur son stand qui fourmille toujours de belles pièces pour collectionneur averti.

Il avait entre autres des petites machines à vapeur … superbes !

bernard-vives- 

Mais qui sont ces deux visiteurs tout droits sortis des plaines de l’Oklahoma ?

nimes-autoretro-copyright-camberoque7768 

Probablement des amateurs de Ford Mustang que cette année le Salon expose !

ford-mustang-copyright-camberoque7758 

Des Delage sont aussi présentées.

delage-copyright-camberoque7678 

Les Delage ont été produites en France dès 1905, pour disparaître en 1953.

Entre temps la marque a été rachetée par Delahaye.

delage-copyright-camberoque-1 

Voitures de luxe et de prestige avant tout,  les Delage se sont aussi illustré dans des courses, en Grand Prix, à partir de 1907.

delage-copyright-camberoque7680 

Encore une fois ce Salon, Nïmes Prestige et Collection, a présenté de belles machines.

On peut seulement regretter la météo toujours aussi aléatoire en ce début de saison. Elle a fait fuir tous les vendeurs de la bourse des pièces qui sont cantonnés à l’extérieur. Ce qui est dommage car à l’intérieur (où finalement ils devraient être) on note la présence de quelques exposants qui semblent bien en décalage avec l’intitulé de cet agréable rendez-vous annuel.

nimes-autoretro-copyright-camberoque

Barcelone Auto Retro

Barcelone Auto Retro   

 

Par J Segura, JM Galindo et C Camberoque

 

A Barcelone, une grande foire de véhicules anciens se déroule début décembre, chaque année.

Joan Segura et son ami Jose Maria Galindo s’y sont rendus et nous offrent une visite grâce à la série d’images qu’ils m’ont envoyées.

1 fiat-guzzi-1

Une splendide Fiat de course des années 30  et une bellissime 250 Guzzi type Rallye, Milan-Tarente  de 1951, ont retenu l’objectif de nos deux amis.

La Ossa 500 Yankee suivante est tout aussi intéressante.

Visiblement un modèle destiné au marché américain probablement pour les courses de désert comme la Baja 1000.

2ossa-500-yankee-2

Joan Segura précise : Cela fait 30 ans qu’existe cette foire Auto Retro.

Comme tous les ans, j’y suis allé avec mon ami JM Galindo. Nous avons toujours un appareil photo sur nous, alors nous t’envoyons nos images…

14  3becanes14

J’achète essentiellement des livres et des revues, mais j’aime surtout voir et photographier les  motos et les autos d’exception.

8lotus-j-clark9-

Cette année a été très intéressante malgré le prix de l’entrée qui coûtait 15 euros. Ce qui n’a pas empêché qu’en quatre jours de foire, il y a eu, 60 000 entrées !

9 rols-11

 Ce salon a lieu au pavillon de la Foire de Barcelone situe au pied de Montjuïc, près de la place d’Espagne. Il comprend trois espaces distincts, l’un sur la place de l’Univers et les deux autres dans les pavillons, tout à côté.

10 lamborgini-13

Il y a une partie luxueuse avec des revues et des livres et surtout des autos et motos à des prix… pour millionnaires !!!

13 metisse-12

L’autre partie est plus destinée aux fanatiques et aux passionnés de restauration.

On y trouve des pièces neuves, d’occasion, des machines d’atelier, de l’outillage et bien sûr des bécanes à retaper.

12 3ducati-7-

Mon ami JM Galindo, qui a un blog sur Internet, et qui est co-auteur du livre « Ducati Mototrans, la Historia déportiva » s’intéresse plus précisément à celles fabriquées en Espagne par l’usine Mototrans.

galindo-ducati-mototrans

« Ducati Mototrans » : Le livre dont JM Galindo est co-auteur est hélas épuisé mais sera prochainement ré-édité, on en reparlera…

Le Blog de J M Galindo sur les courses de côte en Espagne est à voir et à lire à : http://carrerasencuesta.blogspot.com.es/

3 jaguar-3

Parmi tous ces véhicules d’époque, deux visiteurs chics, célèbrent le mariage improbable de Marilyn et Mister Been…

 Comme pour certaines machines, ils ne sont pas les originaux mais des copies soignés…

 4 visiteurs-sosies-4

… Habituellement on peut les rencontrer devant le Musée de la Moto de Barcelone où ils posent sur des machines anciennes pour la joie des visiteurs qui se prêtent à leur jeu, le temps d’une photo.

 5 3-roues-5

La Morgan tricycle avec un moteur V twin de 1900cc qui développe 115 cv, pour un poids de 500 kg, me plait beaucoup.

Ses performances : 200 km/h et de 0 à 100 en quatre secondes et demi, ne me semblent pas trop excessives.

Par les temps qui courent rouler avec cette Morgan sur les petites routes tortueuses et souvent sans radars, doit être un bonheur total.

Rêvons…

 7 montesa-8-

Bien entendu je continue de rêver sur cette petite Montesa… sur laquelle j’aurais tout de même du mal à caser ma carcasse !

6 bultaco-tss-6- 

… Et alors, devant cette si belle Bultaco TSS, je rentre en transe !!!

Celle dont j’ai toujours rêve depuis un demi siècle !

Bien sûr… j’ai eu une Metralla kitée, mais ce n’est pas la même chose…

 15  francaises-15-

Quelques machines françaises de petites cylindrées étaient exposées et à la vente, Motobécane, Monet Goyon, entre autres.

16 terrot-850-16

Plus loin, une grosse et rutilante Terrot bicylindres de 1936. Un bien bel attelage très joliment restauré pour une machine pas très courante.

Ce qui m’intrigue est la décalcomanie sur le réservoir d’huile qui indique 850, alors que Terrot n’a produit ce modèle qu’en 750. Le cartel de présentation indique bien, pourtant, 750 cc !

 Un gros réalésage peut être ?

 Qui peut nous expliquer ?

terrot-750-ou-850

 

J’ai gardé le meilleur pour la fin :

 C’est cette splendide affiche d’Auto Retro 2013 que le peintre Argentin Barcelonais, Juan Carlos Ferrigno a créé spécialement pour ce salon.

affiche de juan carlos ferrigno autoretro-barcelona-2013

L’affiche célèbre les 90 ans du circuit de Terramar et la victoire du pilote Tazio Nuvolari qui s’était illustré sur ce circuit en 1923.

 Voir mon article d’octobre dernier à la page sur Terramar :

Le circuit de Terramar

En conclusion, je crois qu’il ne faudra pas manquer la prochaine édition de ce salon qui, de plus, devrait intéresser particulièrement les amateurs de machines Ibériques car pour leur restauration, on y trouve des pièces en quantité. Tout y est  disponible et paraît-il à des prix avantageux. Cette année, malgré la crise, il y a eu plus de ventes que jamais.

 

N’oubliez pas le premier week-end de Décembre : Tous à Barcelone…

            

Salon Auto-Moto Nîmes 2013

Salon Auto-Moto Nîmes 2013 dans Bourses. 00-autoretro-nimes-13pano

Salon Auto-Moto Nîmes

Texte et photos, copyright C Camberoque. 

Reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

J’ai découvert cette année seulement le Salon Auto Moto prestige et collection de Nîmes qui s’est déroulé les 26 et 27 Janvier 2013 au  Parc des expositions.

Pour son édition 2013, le Salon  rendait un hommage à Abarth et fêtait également les  50ans de James Bond et les 100 ans de la marque Aston Martin.

Des Véhicules militaires historiques étaient aussi de la fête. Des clubs de moto anciennes exposaient une sélection de leurs plus beau modèles.

2chc_4895 salon-auto-moto-nimes-2013 dans Bourses.

Tandis qu’une  vente aux enchères  et un  Rallye Nîmes Métropole étaient également organisés.

11chc_4922

A l’intérieur comme à l’extérieur beaucoup de vendeurs et de stands.

3chc_4914

Une  partie de l’immense collection de Michel Pont  était exposée : les Voitures conçues par Abarth .

Célèbre préparateur turinois qui depuis 1949 améliore les Fiat en particulier mais aussi  beaucoup d’autres voitures italiennes.

Michel Pont,  80 ans, bon pied bon œil, collectionneur et viticulteur, était présent avec son équipe et ses bolides descendus depuis son château musé de Bourgogne.

6chc_4911

En effet  c’est au château de Savigny les Beaumes qu’il a créé un énorme musée.

On peut y voir en permanence toutes sortes d’engins : certaines voitures de courses mais aussi des camions de pompiers, environ 250 motos, du matériel viticole dont une collection de tracteurs enjambeurs, sans oublier des avions de chasse, des mirages et des anciens avions de la patrouille de France... étonnant !

5chc_4913

A Nîmes on pouvait admirer de loin une série des plus belles et rares autos de sa collection de prototypes les « Abarth ».

Un ensemble choisi parmi une trentaine de modèles différents était présenté, dont certains uniques, avec lesquels le propriétaire du Château a participé, personnellement, pendant sept années à des courses internationales en côte et en circuit.

4chc_4908

La vente des pulls Abarth portés par Michel Pont et son équipe aurait fait des heureux avec le scorpion emblème de la marque, mais ce sont les vins produits sur sa belle propriété viticole autour de son château qui étaient proposés aux visiteurs Nîmois. Et de sacrés bons crus ; Auxey-Duresses, Beaune, Monthélie, Meursault, Pommard, Volnay et Savigny-lès-Beaune, dont sa Cuvée du Château Monopole  et, sur la Côte dijonnaise son Clos du Chapitre du Roy.

gilera

Une Gilera au milieu des Abarth… Superbe  restauration.

8chc_4870

Plus loin les machines de l’ami Yves Compan sont toujours splendides.

Il en  présentait plusieurs cette année, sur le stand de son club.

7chc_4871

Une Rickman avec moteur BSA Gold Star m’a fait longuement rêver.

Une partie cycle qui permettait de monter de sacrés moteurs. La taille des tubes du cadre est surprenante.

9chc_4872

Il y avait aussi une Rudge, tout aussi belle  avec son moteur à 4 soupapes en étoile.

Un modèle qui a couru aux Grand Prix de Carcassonne dans les années trente. Ce qui me permet de vous inviter à souscrire à mon livre : Le Circuit oublié, roman historique qui vous raconte en détail les courses dans l’Aude, des années 31 à 35.

le-circuit-oublie-carcasson souscription

moto-course-moto-guerre

Motos de courses ou motos de guerre pour moi le choix est vite fait.

10-chc_4874

Des vélos et même des vélos militaires…aller faire la guerre à bicyclette … quel romantisme !

1chc_4923

Des marchands de toutes sortes et à profusion…

james-b-triumph

James Bond  était présent avec sa célèbre Aston Martin et aussi sa 2CV.

Mais le sculptural moteur de Triumph m’a beaucoup plu. Une véritable œuvre d’art que je verrai bien… dans mon salon !

 

 

Et puis un scoop :

13chc_4927

Un journaliste bien connu a été surpris  prenant son pied en plein salon !!!

C’est du propre !

 

14-chc_4875

Entre ma 125 Ténor puis une 500 BSA A7 qui était poussive, j’ai roulé sur le seul 50 que j’ai eu, un petit 50 Peugeot. Comme celui ci.

15-chc_4885

Une Aermacchi : une des nombreuses machines de mes rêves !

C’est à partir de ce modèle que furent montées les machines de l’Ecole de Tony Smith et Michel Leurette.

chc_4889

Le coin des monos avec deux BSA au moteur mono. Une version piste et une version trail.

chc_4892

Des clubs de la région étaient présents et semblent très actifs car ils exposaient des machines de qualité.

chc_4906

Monsieur le Curé un fou de Dieu et des 2 CV était présent, accompagné d’une bonne sœur avec laquelle il semblait entretenir des rapports étranges….

Enfin… il nous a béni et nous sommes rentrés sans encombre… preuve de la qualité de sa bénédiction…

À l’année prochaine…

 

Une petite balade de voitures anciennes était prévue le samedi matin c’est ce que je vous montrerai la prochaine fois…

123

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"