En passant par Malaucène…

En passant par Malaucène…

Ventoux Classic 2014

 

Par C Camberoque.  

 

 Suite à un petit séjour sur le merveilleux Mont Ventoux alors que nous redescendions vers la plaine, la route était bloquée par une course.

Et surprise, c’était la montée  historique Malaucène/Mont Ventoux qui s’y déroule depuis 5 ans. 

 En 2011 j’avais fait plusieurs pages dans ce blog sur ce rassemblement.

Malgré cela je n’étais pas au courant, d’ou ma surprise, n’ayant pas reçu des nouvelles des organisateurs.  

 

Voir : Retour au Mont Ventoux 2011   et  Side-car et kart à Malaucène 2011

 

Donc, profitant de cet arrêt forcé, tout de même bien agréable pour moi, je décidais illico d’aller prendre quelques photos de l’arrivée,

en haut de la côte de Malaucène. 

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic
© C Camberoque

 La partie haute de cette côte est intéressante car plus rapide que les premiers virages du bas ou les pilotes ne sont pas aussi chauds que leur machine.

La preuve cette photo ou trois pilotes se sont rattrapés. Si l’on en croit l’ordre de départ : Alain Armeni sur sa Godier Genoud semble s’être fait rejoindre par la Laverda de Christian Suhr tandis que les deux premiers sont talonnés par la petite Honda RS de Claude Volet. Comme quoi les grosses bécanes lourdes même avec des chevaux ne sont pas des plus efficaces dans se genre de virolo. Bon, bien entendu le pilote n’y est pas pour rien et n’oublions pas que ce n’est pas une course, mais une simple montée.

 

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Ventoux Classic
© C Camberoque

 Beau passage de Michel Panfil sur une bécane comme je les aime, une 650 Honda café-racérisée.

Superbe travail. Cela me donne des envies, moi qui ai une 500 Honda XLR inutilisée,mais qui pourrait me permettre une telle transformation.

Ceci dit l’ailettage du cylindre me semble bien généreux pour un simple 650…Si vous en savez plus … Dites moi !

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Beaucoup de motos me font rêver, mais alors, les Bultaco beaucoup plus que toutes les autres.

Quand je vois une Metralla, des dernières qui soient sortie de l’usine, je rentre en transes !

D’autant plus que celle d’Alain Cacchioli qui était inscrite en 350 à Malaucène, est une machine rare.

Je croyais que l’usine n’avait construit que quelques prototypes dans cette cylindrée de 350 !

Dans tous les cas, 250 ou 350, elle était superbe cette Bul !

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

A  proximité du parc des participants (puisqu’il n’y a pas de coureurs ici!) on fait les vérifications techniques.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic

© C Camberoque

 Oui !  La TZ de François Coste sonne bien ! Et elle est belle !!!

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Quelque chose me dit que cette rare Jawa et la sublime Norton ne vont pas tarder à se retrouver en photo dans notre hebdo préféré …

Trouvez l’indice…

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

Ce que j’aime à Malaucène se sont ces machines coursifiées. Elles le sont parfois sur des bases d’engin assez modeste, comme certaines petites cylindrées ou d’autres sans grande valeur, mais transformées par des mécaniciens de talent elles se métamorphosent en de véritables merveilles.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Mais alors cette Honda rouge et la Norton verte sont pour moi comparables à de gros bijoux, des œuvres d’art qui n’ont rien à voir avec les « autres motos », celles que nous ventent et vendent à longueur de colonne la plus part des magazines, supports publicitaires.

Ces  machines, ces œuvres là, sont en plus, mobiles ! Mais oui, elle roulent ! Ce ne sont pas des motos de salon et leurs pilotes se livrent à de véritables chorégraphies en les balançant de courbes en courbe, en équilibre sur le fil de la trajectoire.

Rien n’est plus beau !

Ce n’est pas étonnant que le Gugenheim, le plus grand musée d’art contemporain de la planète ait consacré aux motos une grande exposition en présentant les bécanes sur des socles, comme des sculptures.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Tous les éléments pour un moment de bonheur sont là : cuir, casque, gants, moto… et attendent le « maître de cérémonie ».

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Un couple d’organisateurs ouvre le bal. Et ils envoient les bougres !

Admirez le style   »descente au prochain arrêt »,  du second.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

Une Suzuki équipée d’une caméra filme sa montée. Cet équipement semble devenu indispensable pour apprendre et réviser les trajectoires en attendant le prochain passage.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Chacun fonce à sa main finalement sans soucis pour un chrono et un classement qui viendrait imposer sa dictature.

Cela engendre une certaine philosophie : le simple bonheur de rouler sur sa belle machine et de balancer de courbe en courbe.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Henri Gallo monte tranquille sur sa belle Triumph T 140, probablement un des derniers modèles si j’en juge par le disque à l’avant.

 Jacques  Parodi a un pilotage nettement plus incisif sur sa tout aussi belle Norton Weslake. 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Tous les styles sont là, du genre classique type gendarmerie à celui qui rend hommage à Pasolini.

Peu de référence cependant à celui de Marquezlorenzopedrozarossi.

Quoique, j’ai pas tout vu…

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Erreur de direction ?

 On trialise ?

 Non, panne de batterie ! 

 

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

Encore une bonne surprise pour moi que la rencontre fortuite avec Christian Heckmann (2 fois vainqueur du GP du Maroc en 500 dans les années 60/70)

dont j’ai déjà parlé dans ce blog à l’occasion des articles sur la moto au Maroc et  Moto Légende à Dijon.

Voir :  La moto au Maroc: c’est Melhaoui !

et : Les coupes Moto Légende 2010 : Atmosphère

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Superbe Barigo  en action, pilotée par Laurent Negra.

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Joli passage de Jordane Negra sur une Honda RS.

Après le père le fils. La moto en famille, ça c’est beau !

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Les Yamaha TDR de Fabrice Duffault et Jean-Claude Lagier semblent particulièrement bien adapté a ce type de route.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 En haut de la côte on attend sagement pour la descente… et puis une autre montée.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Shandra Ariel balance sa 1000 Kawa ZR avec un plaisir évident…

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

… tout comme David Gardon sur sa Yam SZR

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 En montant plus tranquillement, un organisateur surveille la route et la bonne fin de la dernière séance avant midi.

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque 

 Redescente vers la source de Grozeau l’apéro et un bon repas au vin rosé de Provence.

Non ! Pas trop de vin de Provence…

… il y aura encore plusieurs montées dans l’après midi.

 

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Ventoux classic
© C Camberoque

 Et puis c’est repartit pour un petit concert joué en 6 cylindres par Hervé Genty sur Benelli 900 Sei,

accompagné par Marc Ducloy  qui interprète une belle  remontée sur sa Ducati 900 SS. La référence à Verdi est évidente, c’est beau comme de l’opéra !

Un bonheur pour les oreilles !

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Beau passage pour Jean Pierre Saligne qui cherche la route avec son genoux gauche. Il y a encore un peu de marge…

 

 Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 Si l’on en croit encore les numéros de départ, Laurent Gaudillat et sa Honda Bol d’Or met les gaz dans les derniers mètres car il vient de rattraper et dépasser Gilles Bourjaillat qui semble tout dépité sur sa Le Mans.

 

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic  © C Camberoque

Montée de Malaucène 2014 Mont Ventoux Classic
© C Camberoque

 J’ai passé un bon moment. Je regagne ma voiture en me disant que peut être l’an prochain…

…avec ma petite Benelli coursifiée… je reviendrai…

mais pas pour faire des photos !

 

pub-livre circuit-oublie

 

3-motoclassica-barcelona


Archives pour la catégorie Rassemblements.

Barcelone Harley’s Day

Barcelone Harley’s Day

 

Par Joan Segura, correspondant en Catalogne            

harley-days-barcelone1 

Comme chaque année au cours de la première semaine de Juillet ont lieu à Barcelone les Journées Harley.

harley-days-barcelone-3 

Les Harley Days sont situées sur l’Avenue Reine Christine, entre la Place d’Espagne et l’ancien circuit de Montjuïc.

harley-days-barcelone-4 

Se sont trois jours de fête pour les amoureux de ces motos qui n’ont pas grand chose à voir avec les habituels passionnés de moto en général.

Ces bikers sont un monde à part.

harley-days-barcelone-5 

Des milliers de motos viennent de tous les pays sur des machines totalement modifiées, customisées par des centaines d’heures de travail.

barcelone-harley-days-6 

Certaines sont des ouvres d’art, de graphisme, de peinture et de mécanique.

harlay-days-barcelone-7 

Il y a une concentration avec un bal et un concert country, viande grillée, pain a la tomate, bière et vente de touts types de produits en relations avec ce hobby que sont les Harley.

 harley-days-barcelone

Le défilé de ces milliers de bécanes au travers de toute la ville de Barcelone fait un bruit horrible.

 5-harley-days-barcelone

Je vous présente quelques photos que j’ai faites plus par curiosité qu’autre chose.

Ce n’est pas le type de concentration de moto que j’aime, mais étant un samedi soir à ma maison qui est proche de là,

c’était quasiment obligatoire que j’aille voir ce rassemblement.

moteurs-harley

 

 

3-motoclassica-barcelona

 

La tactique des gendarmes

 

La tactique des gendarmes

Texte et photos de C Camberoque

Au mois de septembre dernier, j’ai assisté sous un désagréable crachin, à un incroyable show de la gendarmerie sur une place de Carcassonne.

« Une manif de motards d’un autre genre » titrait le journal de la Dépêche. Et en effet il s’agissait d’une représentation offerte par les motards de l’Escadron de la Garde Républicaine.

La tactique des gendarmes dans Rassemblements. chc_4044

Ils ont évolué comme on pouvait s’y attendre avec aisance et finesse sur l’espace de l’esplanade Gambetta. Pas bien grand pour des grosses Yamaha FJ.

chc_4056 éemonstration dans Rassemblements.

Depuis quelque temps,la gendarmerie s’est modernisé en achetant des Yam pour ses motards. Un marché a été passé avec Yamaha qui a proposé une FJ version police.

Cette Japonaise a l’air de venir petit à petit se substituer aux BMW.

chc_4061 la-tactique-des-gendarmes

Impeccable parade quoique plutôt convenue, le public était content.

scoot-de-louis-philippe-viv police-moto

 

 

Toutes les figures classiques de l’acrobatie policière étaient représentées.

chc_4052

Le Groupement de Gendarmerie départementale de l’Aude en profitait pour faire de l’information, de la propagande quoi… sur les dangers bien connus de la conduite des motos et des autos.

Pour proposer « une conduite plus harmonieuse » disaient-il.

sans-titre-1

Le plus cocasse de l’affaire, c’est que parallèlement des bagnoles de grand sport étaient exposées, Ferrari, Maserati, bref des machines qu’il serait dommage de faire rouler à 90 !

Rester en première avec de telles voitures serait un pêché plus mortel que de se prendre un platane en excès de vitesse !!!

Donc ces monstres de puissance et de vitesse étaient exposés à côté des sinistres berlines policières au coffre rempli de ces engin, finalement de répression, que sont les « radars ».

Pas bien cohérent tout ça !!!

chc_4079

Non loin de là, on pouvait même trouver un gendarme sérieux, mais bien veillant, qui initiait la jeunesse au maniement d’une paire de jumelles radar.

Une petite fille et sa maman prenaient un grand plaisir à vérifier la vitesse des voitures qui passaient autour de l’esplanade. Peut-être ai-je assisté à la naissance d’une vocation de gendarmette…

le-circuit-oublie-carcasson1

 

A quelques jours près de cette manifestation de bonhomie, la gendarmerie et la police finissaient de rigoler pour faire des contrôles sur les routes de tout le département. La Dépêche titrait dans son édition du 22 septembre : « Police et gendarmerie ont contrôlé 469 conducteurs »

 

 Tandis que toujours en ce mois de Septembre,  200 motards de la FFMC manifestait en ville contre le projet de loi du parlement européen qui veut instaurer un contrôle technique pour les motos.

 

 

chc_4078

Tout à côté des lycéens jouaient à se faire peur en s’installant dans une voiture montée sur une sorte de manège qui effectuait des tonneaux à la demande.

chc_4081

Sur un autre stand, on pouvait se tester grâce à un simulateur de conduite, encouragé par un moniteur qui visiblement savait de quoi il parlait…

 

Et moi je me baladais entre tous ces représentants du bon ordre avec l’impression absurde d’être comme un intrus. Va savoir pourquoi…

En plus j’avais en tête une chanson stupide  que Bourvil chantait avec son épatante voix de niais. Je sifflotais : « C’est la tactique du gendarme… ». Je n’arrêtais pas d’alterner mon petit concert intime avec un refrain tout aussi ringuard : « Quand un gendarme vous dit, qu’est ce que c’est ? Vous lui répondez, je vous fais un baiser… »

J’en conclus deux choses : Soit les gendarmes ont le sens de l’humour. Soit ils n’ont pas l’oreille musicale. A moins que, tout compte fait, ils soient indulgents avec les mécréants comme moi…tout en ayant l’oreille musicale et le sens de l’humour…

chc_4138

Un parcours était tracé sur le reste de l’esplanade. Rien de palpitant.

Beaucoup de motards étaient venus pour l’occasion. Une véritable concentration. Certains étaient déguisés… comme en cow-boy. J’ai pas compris pourquoi…

2-motos

Quelques autres stands étaient ouvert par les concessionnaires locaux.

chc_4069

Mais finalement je n’étais pas à l’aise entre les motocyclistes présents. Principalement des amateurs de grand tourisme cultivant visiblement le mythe surfait de l’Amérique, bien que ne roulant pas forcément sur des Harley.

chc_40791

Bien entendu peu de motos sportives. Que ces énormes machines de grand tourisme au postérieur qui me fait irrésistiblement penser à de grosses vaches. Bref les gros culs du motocyclisme.

 

3-sans-titre-1

 

Seules sur un carré de verdure, quelques machines anciennes étaient exposées, prêtées par le Club des 5A, qui me dit on, fut contacté au dernier moment…

J’y rencontre  avec plaisir des amateurs de Terrot Ténor et de Maglaguti. Pére et fils unis dans une même passion et ça, c’est le plus beau de cette journée.

 

Exclusif !

Enfin des révélations sur la vie de la moto :

Une vedette du journaliste prend son pied en plein salon de Nîmes !

Photo exclusive, prochainement sur ce blog.

Ne la ratez pas !

 

chc_4046

le-circuit-oublie-carcas-41

Andorre : Motards d’aujourd’hui.

 

Andorre : Motards d’aujourd’hui.

Photos  Eric Rossell

Texte C Camberoque

Eric Rossell est  un jeune photographe Andorran. Il a prit une série de portraits photographiques de motards avec leurs machines à l’occasion d’une concentration organisée par le Moto Club d’Andorre, le 6 octobre 2012.

Les photos d’Eric sont d’autant plus intéressantes qu’il a installé en plein air un éclairage de studio qui donne une lumière particulière à la plus part de ses portraits nous offrant de cette façon une grande qualité photographique.

Andorre : Motards d’aujourd’hui. dans Rassemblements. copyright-e-rossel-image-1

Avec cette série d’images, nous ne sommes pas dans la nostalgie des motos anciennes mais bien dans le présent et la modernité de ceux qui aiment rouler avec les rutilantes bécanes d’aujourd’hui.

fot-copyright-eric-rossell andorre-motards-d’aujourd’hui dans Rassemblements.

Eric a fait poser les participants de cette concentre, avec et sans casque mais toujours sur ou à côté de leur bécane.

copyright-eric-rossell-3-

Il constitue  une galerie de portraits qui sont captivants grâce aux différentes personnalités qui composent cette série.

De plus, alors qu’un motard est toujours un personnage anonyme car sans regard et sans visage puisque dissimulé derrière un casque intégral ; Eric Rossell, leur rend leur identité, en faisant leurs portraits sans casque.

foto-copyright-e-rosseill-4

Les motards en montrant leur visage retrouvent visage humain. Ils ne peuvent plus être confondu avec des centaures de mécanique impersonnels.

foto-copyright-e-rosseill-5

Dans les photos de Rossell le temps et le mouvement des motos sont arrêtes.

On peut enfin examiner les motocyclistes, eux qui passent habituellement si vite, qui filent à toute allure échappant  à notre regard.

foto-copyright-e-rosseill6

Les motards retrouvant un visage, toutes sortes de détails les ramènent vers nous. Nous les rendent plus proches.

Le mimétisme du motard et de sa machine devient frappant et parfois curieux ou drôle. Parfois les gros sont sur de petites machines et les petits sur de grosses motocyclettes.

foto-copyright-e-rosseill7

Sur certaines photographies, machines pilotes et passagères semblent avoir les mêmes rondeurs.

Eric Rossell décrit une nouvelle catégorie de motocyclistes, plus tout à fait jeunes mais pas assez vieux pour être nostalgique et rouler sur des motos anciennes.

foto-copyright-e-rosseill-8

Certains donnent l’impression qu’ils se font enfin plaisir  et qu’après une carrière professionnelle bien remplie, ils ont finalement pu s’acheter une grosse moto, une très grosse moto qui témoigne autant de leur amour pour les deux roues que de leur envie de montrer une certaine réussite sociale. Alors, ils chevauchent fièrement leur trône à roulettes, un engin qui loin d’être indispensable n’en est pas moins coûteux.

foto-copyright-e-rosseill-9

Et puis il y a des couples, des jeunes, des vieux, des amoureux et des plus blasés.

foto-copyright-e-rosseill10

Dans tous les cas, monsieur est au guidon. Madame à l’arrière.

Tiens ! Et pourquoi ?

Pourquoi ne voit on pas l’inverse ?

On est au XXI ème siècle, mais là, point d’évolution : Les mecs devant les gonzesses derrière !

Comme c’est bizarre …

Vous avez dit bizzare ?  Bizarre, bizarre !

foto-copyright-e-rosseil-11

Même pour la photo, pas un mec n’a eu l’idée de monter sur sa bécane derrière sa femme ! Pour rire… bien sûr !

foto-copyright-e-rosseill14

Comme Monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir, Eric Rossell fait œuvre de sociologue et d’historien… mine de rien… Il faut l’encourager, c’est trop bien !

Par leur côté systématique, cohérent et répétitif, les photos  d’Eric sont captivantes car il nous livre là, une étude photographique sur une des pratiques de la moto au début de notre XXI ème siècle. Avec le temps, ces photographies prendront une valeur supplémentaire car historique.

foto-copyright-e-rosseill13

Bien entendu on voit la beauté des machines, mais, leurs pilotes et passagers prenant innocemment la pose nous en disent finalement beaucoup sur eux-mêmes.

foto-copyright-e-rossell-12

Barbour et Harley : probablement un quinquagénaire encore fasciné par le rêve américain.

foto-copyright-e-rosseill16

Carénage et guidon bracelet : Sûrement un fan de Rossi ou Capirossi !

le-circuit-oublie-carcasson

souscription

 

foto-copyright-e-rosseill15

L’équipement est parfois envahissant. Les bagages s’empilent.

On imagine qu’on a affaire alors à des motocyclistes qui aiment retrouver leur confort à l’étape… peut-être même leurs pantoufles …

Que pourraient-ils emporter d’autre, d’aussi encombrant !

foto-copyright-e-rosseill18

Et puis il y a les vieux loups solitaires. Ceux qui pensent que la moto est un sport d’égoïste où il n’est pas utile de risquer, en plus, la peau de son passager.

foto-copyright-e-rosseill17

En général ceux-là ne roulent pas pépère…

Il respectent scrupuleusement le vieux précepte qui dit:

« Une poignée des gaz n’a que deux positions, ouverte ou fermée ! « 

 

foto-copyright-e-rosseill

 

 Mais qu’on soit en couple ou tout seul, au moment du départ, on ne refusera pas à un vieux curé de bénir motos et motards.

foto-copyright-e-rosseill21

Après tout, si ça ne fait pas du bien ça peut pas faire de mal…

Et du coup…  si on peut rouler plus vite…

foto-copyright-e-rosseill20

Eric Rossell est photographe freelance.

Il a participé à plusieurs expositions en Andorre et Catalogne.

Il est diplômé en photographie et création numérique par le Centre de Technologie et de l’Image Multimédia, le CITM, de l’Université Polytechnique de Catalogne à Barcelone.

Vous pouvez voir ses autres travaux photographiques sur son site : www.ericrossell.com

 

 

 

 Les calendriers du Terrot Club Ballancourt 2013 sont sortis !

tc-ballancourt-calendrier

Philippe nous annonce que son club vient de publier les calendriers du Terrot Club Ballancourt 2013. Un mural et l’autre de bureau. Comme  vous pouvez voir sur les photos.

Ils sont créés à partir des photos de la journée de la moto ancienne de Montlhéry.

Avec Mickie nous figurons sur ces calendriers  chevauchant nos Miss Ténor !
Extraordinaire !!!

Nous voilà chacun devenu, Monsieur « Je-ne-sais-quel-mois », comme les Rugdbymens et les filles de Play Boy ou bien celles du calendrier Pirelli !!!

Effet érotique… pas garantit…tout de même !

 

Le prix est de 10 euros ( prévoir peut-être un peu plus avec les frais de port).

Vous devez passer la commande à : secretaire.club@terrot.org

calendrier-terrot-club

 

Ariège : Grand messe du TCF

Ariège : Grand messe du TCF

 

Photos et texte de Charles Camberoque.

 

 Le Terrot Club de France s’est réuni à Pamiers en Ariège, les 22 et 23 septembre 2012 pour son assemblée générale annuelle.

Ariège : Grand messe du TCF dans Rassemblements. 1-tcf-pamiers-2012

A cette occasion, tous les ans, le lieu de réunion est différent.

C’est plutôt astucieux. Cela permet d’une part aux provinciaux de ne pas toujours être obligé de monter vers la capitale pour ce rassemblement. Et d’autre part de découvrir à chaque fois un club et une nouvelle région.

2-tcf-pamiers-2012 ariege-grand-messe-du-terro- club-de-France dans Terrot

Retrouvailles, agapes, discussions et promenades sont, bien entendu, une part importante des occupations de ce week-end toujours mémorable.

3-tcf-pamiers-2012

Chaque nouvel arrivant dans le sanctuaire Terrot doit impérativement faire quelques génuflexions et prières à Saint Edmond, Patron des Terrotistes, dont l’âme et la personne sont incarnées par les Terrot Ténor qui sont présentées en majesté !

4tcf-pamiers-2012

Ici, un Terrotiste a abandonné sa dépouille et ses métaux à l’entrée du Temple…

Là, une machine pimpante attire tous les regards… nous en reparlerons plus tard…

Tandis qu’une autre, la mal aimée Magnat OSSD, a l’air de vouloir « péter le feu »…

10tcf-pamiers-2012

Sur le parking, plusieurs belles machines dont une 250 Adler dans un superbe état. Sa construction qui fleure bon la solidité Teutonne. J’ai une pensée émue pour une de mes premières machines, une Yamaha YDS 3 qui fut inspirée, voire pompée de l’Adler par les Japonais.

JC-Serre-%C3%A0-Pamiers

Et puis parmi tous les visiteurs apparaît Jean Claude Serre qui ne peut résister à enfourcher la Ténor de son ami Thierry Philippon.

Tout heureux,  Jean-Claude pose pour la photo, 52 ans après sa victoire aux Coupes du Salon à Montlhéry sur une 125 Terrot Ténor bien entendu !

Rappelons que Serre fut Champion de France 50cc en 1961 sur Itom.

Pour ceux qui voudraient en savoir plus  sur Jean-Claude Serre, je vous recommande  l’article extrêmement bien documenté, sur Jean-Claude publié par Bernard Salvat dans le Motocyclettiste N°112 d ’Avril 2012. Voir : http://motocyclettiste.fr

11tcf-pamiers-2012

Comme tout le monde, je suis attiré par la Terrot de course qui porte le n° 36. Magnifique !

Mais j’apprendrai plus tard de la bouche de son propriétaire que c’est un modèle qu’il a lui-même coursifié, certes sur une base d’époque.

Ce qui pose encore une fois le problème des machines qui se font dépouiller pour créer des vrais fausses machine de courses.

Il semblerait par exemple qu’actuellement on ne trouve que difficilement des Ducati d’origine des années 70, car toutes sont coursifiées et de ce fait, il n’en reste presque plus équipées de route comme à leur sortie d’usine.

5-tcf-pamiers-2012

En attendant la Terrot 36 file sur les routes de l’Ariège et son pilote malgré ses 76 ans se plaint :

« On ne roule pas assez vite !   Je ne peux pas passer la 4 ème !!! « 

6tcf-pamiers-2012

L’équipe de l’AZA de Pamiers ouvre la route. Heureusement car en ces contrées on peut se trouver  dans un virage face à une voiture, tout aussi de collection, comme celle de ces Anglais.

Effectivement beaucoup  de collectionneurs d’origine anglo-saxonne sont installés en Ariège et Aude pour notre plus grand bonheur, comme le propriétaire de ce tricycle Morgan qui a pris part à la ballade en nous enfumant de façon délicieuse car il a la délicatesse de mettre de l’huile de ricin dans son moteur. Un vrai régal pour les vieilles narines d’amateur de courses !!! Jacques Potherat aurait adoré…

8tcf-pamiers-2012

A Pamiers, j’ai retrouvé mon ami Thierry qui m’avait promis de venir pour me présenter sa Ténor que je ne connaissais pas encore.

Une bien belle moto, superbement préparée et qui avance drôlement bien sur ces petites routes de montagne.

Certains ne l’auront vu que de dos !!! Comme sur la photo ci-dessous.

9-philippon-tcf-pamiers-2012

On sent en le voyant passer, que Thierry est à l’aise sur sa Ténor, il la balance dans les virages avec une sûreté et une maîtrise que tout le monde n’a pas. En plus avec ses pneus modernes elle accroche.

Certes, la petite Ténor à moins de puissance que sa magnifique Rallye que j’ai appelé la 186 Philippon et dont vous pouvez admirer la beauté sur plusieurs autres pages ce blog. Mais enfin elle avance drôlement bien. J’y reviendrai en consacrant plus tard une page entière sur cette machine.

12tcf-pamiers-2012

Le samedi, bien que nuageux en matinée, le soleil sort dès l’après midi et c’est sous une magnifique lumière d’automne  que la balade est partie  pour une centaine de kms et le franchissement de 5 cols Pyrénéens.

13tdf-pamiers-2012

La traversée de plusieurs sympathiques villages n’a pas autant impressionné  les participants que le passage de la route à l’intérieur de la grotte du Mas d’Azil qui d’un avis unanime a vraiment surpris tout le monde.

TCF-rouge-pamier

Claude Rougé était descendu de Bretagne et j’ai pu vérifier que son carbu, un Dell Orto, moderne, convient parfaitement à sa Ténor.

Je vais donc immédiatement en commander  un pour la mienne…

14-tcf-pamiers-2012

A leur mine réjouie et aux moustiques collés sur leurs dents, on peut constater le bonheur des motards qui roulent sur les routes de campagne ariégeoises.

15tcf-pamiers-2012

La Terrot  36 sur les routes des Pyrénées …  comme sur un circuit…  Surprenant non ?

16tcf-pamiers-2012

Et il se régale le petit chien motard !

Il admire et renifle le paysage, bien calé sur les genoux de sa maîtresse, tracté par la Terrot de son sérieux « papa ».

17tcf-pamiers2012

Aux arrêts : Commentaires des pilotes pendant que les ailettes des cylindres cliquettent en refroidissant doucement.

18tcfpamiers-2012

La merveilleuse entre tube 350 HSS, de Michel Blayer, attire tous les regards et les photographes. 

C’est la plus ancienne de la sortie. Elle est de 1928.

Il faut dire que, là aussi, nous avons affaire à une très belle restauration.

La couleur, noir et or, de ce modèle est d’une grande classe.

19tcf-pamiers-2012

Michel Blayer l’a entièrement restaurée dans son garage, faisant tout lui-même.

Ce genre de mécanique doit bien le distraire de ses occupations professionnelles car Michel, un temps ingénieur chez Peugeot s’occupe actuellement de son entreprise de programmation des systèmes soft de gestion électronique des moteurs et boîtes pour les  F1 de plusieurs écuries.

CHC_4034

La route continue pour cette mignonne Peugeot qui se tape la bourre avec des ETD et autres pétochons.

21tcf-pamiers-2012

 Quelques collectionneuses étaient également de la ballade.

22tcf-Pamiers

Le lendemain, par une météo tout aussi belle, la virée continuera, direction le célèbre château cathare de Montségur. 

23tcf-pamiers-2012

Thierry confirme que les suspensions des Ténor étaient conçues pour rouler en duo. Alors quand on ne pèse pas comme deux ( comme moi ) pour tasser  les amortisseurs,  on en prend plein le « dos ».

Et bien que les rudes petites routes de montagne aient fait souffrir les postérieurs de ces messieurs dames … 

Cette réunion en Ariège aura enchanté les Terrotistes présent à Pamiers.

24-tcf-pamiers-2012

 

 

 

Le Terrot Club Ballancourt à Montlhéry : 20 ans !

Le Terrot Club Ballancourt à Montlhéry : 20 ans déjà !

Par Charles Camberoque

Retour en images sur les 20 ans du Terrot Club Ballancourt

Le Terrot Club Ballancourt à Montlhéry : 20 ans ! dans Rassemblements. procession

L’association TerroT Club et motos anciennes  de BALLANCOURT  est située dans le sud de Paris dans l’ Essonne 91. L’objet de cette association est de rassembler les amateurs de motos anciennes TerroT et Magnat-Debon, de favoriser leurs restaurations, de promouvoir ce patrimoine en organisant: sorties, manifestations, bourses d’échanges pour motos anciennes et toutes autres activités qui pourraient entretenir l’esprit de l’association.

terrot-magnat-debon le-terrot-club-ballancourt-a-montlhery-20-ans dans Rassemblements.

L’association est membre de la FFVE (Fédération Française des véhicules d’époque) et également membre de l’UCMAC (Union des Clubs autour de la Moto Ancienne et Classique).

CHC_3722

 

En Décembre 2010 Philippe, ( à Ballancourt ils s’appellent tous Philippe !) du Terrot Club  écrivait :

« Nous sommes en train de réfléchir à un GRAND projet pour le 23 juin 2012.

p-c-la-bourre2

Permettre aux motos anciennes de rouler à Montlhéry toute une journée.

phil

Le circuit sera réservé uniquement pour les 2 roues et organisé par le Terrot Club de Ballancourt.

montlh%C3%A9ry-2012

Ce sera l’occasion pour les clubs de retrouver leurs membres dans une journée festive autour de la moto ancienne.

decalco

Cette manifestation aura pour objectif de réunir tous les passionnés de motos, side-cars, tricycles des origines à 1965, toutes marques confondues, et de rouler ensemble sur le mythique autodrome de Linas Montlhéry.

anneau

La journée sera rythmée par l’enchaînement de séries d’une durée d’environ 20 minutes organisées en catégories homogènes sur le circuit 3.405 de l’Autodrome. »

mickie-decharge

Pour Mickie et moi ce sera une formidable occasion de terminer la Ténor à cette date afin de venir tourner à Montlhéry et de rencontrer tous les motards internautes, amis virtuels, qui fréquentent assidûment le célèbre et passionnant site du Terrot Club Ballancourt.

cc-et-negro

Dès potron-minet, tout le monde décharge les motos et organise les stands. Chambrier et quelque autre sont là.

Mickie m’a soigneusement caché la Ténor et vous verrez plus loin dans les pages suivante le dévoilement de ma vieille machine…

Voir:   La Ténor … ça y est !!!

stand

 

Bernard Salvat est présent avec ses merveilleuses collections de revues et bouquins indispensables.

Patrick Négro arrive un peu plus tard.

m-et-bs-

Les membres du Terrot Club Ballancourt installent un grand stand… À la dimension d’un grand club !

stant-terrot

 

Charlie, de son côté, parti à l’aube de Paris, arrive sur sa pétrolette de 100cc. Je vous conseille d’aller voir les pages de son site :

http://www.derkleine02.net/vintage-terrotMTR.htm

charlie-terrot-100-mtr

 

Les motos sont rangées sur le parc des coureurs. On se rencontre, on fait connaissance car certains ne sont connus que sous leur pseudonyme du Forum Terrot.

14-

 

Les amitiés virtuelles se changent en rencontres bien réelles. Un des buts de cette manifestation et pas des moindres !

trim-kescof

La Trimoto Bert de Colin Debuchy attire l’attention. Quel incroyable engin !

3468bert

 

Je regrette de ne pas avoir fait d’avantage de photos, moi qui étais préoccupé par ma propre petite Ténor.

Tout à côté une Koehler Escofier est tout aussi remarquable.

kohler-esc

 

Avant que nous nous élancions sur la piste Thierry Philippon vérifie les suspensions et freins de nos Ténor.

m-et-t-freins

Sur l’anneau on y va prudemment et même en duo.

ano-_3503

Depuis le side on filme !

Et je suis sûr, cela va faire des images inoubliables. Mais où peut-on les voir ?

Je mettrai bien un lien pour y aller.

side

 

Moi sur ma Ténor je suis le plus heureux de la terre et je remercie Charlie qui m’a pris en photo et m’a autorisé à la mettre sur ce blog.

J’ai mis aussi cette photo sur le fond d’écran de mon téléphone pour la montrer à toute les occasions !

portrait-dun-heureux

 

De retour de 20 mn de tournage Mickie commente ses impressions avec Thierry.

Pour le moment sa Ténor va plus vite que la mienne, mais quand elle sera rodée nous remettrons ça !!!

CHC_3478

 

De magnifiques motos de course étaient toutes admirables.

Mais que j’aimerais rouler ici sur une RCP !!!

gplan-

Les jeunes filles sont ravies de faire un tour sur le side de Papa… Ou plutôt de Pépé !

sidepapa

 

La fin de cette magnifique journée approche.

vincent-gnome-r

 

A 17 heures tout le monde doit être sorti du circuit.

Nous serions bien restés camper à l’intérieur de l’anneau pour recommencer à tourner le lendemain.

fin-

 

Thierry Philippon qui a travaillé, lui même, à Montlhéry pendant toute sa carrière chez Peugeot se souvient de sa première visite sur le circuit où encore enfant il était venu avec son père. En ce temps-là, auto et motos courraient dans la même journée et Thierry avait été fasciné par un pilote de Norton Manx qui chauffait l’huile de son moteur sur un feu dans une poîle à frire, avant de la mettre bien chaude dans le moteur pour démarrer la Norton dans un grand fracas.

fin

17 heures, le silence retombe sur la piste.

Bon, c’est quand qu’on remet ça ?

23-sept-ballancourt

 

Side-car et kart à Malaucène 2011

Side-car et kart à Malaucène 2011

Attention ! Les photographies qui sont sur ce blog ne sont pas libre de droits.

Elles sont soumises au copyright et leur reproduction est interdite sans l’autorisation de leur auteur.

 

Photos et texte de C Camberoque

 

Le dimanche 17 avril 2011 le Moto club de l’Association des Motos Classiques de Compétition d’Avignon organisait une démonstration historique sur la montée de la course de côte de Malaucène/Mont Ventoux.

Vous avez pu voir précédemment la page de ce blog consacrée aux motos, voir aux pages suivantes: Retour au Mont Ventoux 2011

Devant l’abondance d’images, j’ai préféré consacrer une autre page, que voilà, aux sides et aux karts.

Les sides m’ont toujours attiré, il y a quelques mois j’avais mis en ligne un reportage sur une course de side-car cross, qui c’était déroulée à Carcassonne en 1972. ( Voir : Side-car cross: Carcassonne 1972)

side et karts ventoux Malaucène 2011

 Denis Figueiredo et Laurent Lioret prennent le départ sur leur Boiton F1  Suzuki 1100 de 1991.

Tandis que Rolland Lucini et Giancarlo Cavadini N° 151 attendent leur tour.

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Jean-Pierre Sanchez et Serge Sierra sur leur 750 Suzuki LBR  de 1972

 

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Jean-Pierre Sanchez et Serge Sierra en pleine concentration. On aperçoit un cylindre de la « bouillotte ».

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Thierry Pillault, Bruno Cretinon et leur Pascut Suzuki 1000 de 1995

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Une autre musique avec Carlos Cucarella et Frédéric Pradeau sur leur BMW LRS 750 de 1970

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Rolland Lucini et Giancarlo Cavadini sur leur Schmidt Suzuki 500 de 1971.

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Rolland Lucini et Giancarlo Cavadini

 

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

François Leblond et Christian Denliker sur 600 Shelbourne de 2000

 

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Estelle Leblond, Thomas Quintre et leur Harvey Suzuki 600 de 2007

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

 André et Anne-Marie Dideron au départ sur leur Moto Guzzi Griso 1100 de 2008…

 

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

… un peu plus haut.

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Même dans son fauteuil, la passagère est bien baladée…

 

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Carlos Cucarella et Frédéric Pradeau

 

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Denis Reynier et Christophe Deparis sur LCR Suzuki  1000 de 2004.

 

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Eric et Céline  Martino  sur Derby Short Shire Honda 600 de 2008

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Au départ Thierry Grenson et Fabrice Robache sur Honda Pascut 1000 de 1972

 

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Robert Pauli et Gérald Bruchez sur un magnifique LCR Suzuki 1000 de 2005

 

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Thierry Pillault, Bruno Cretinon font fumer la gomme.

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Carlos Cucarella et son attelage.

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

 Voir des karts tourner sur une piste est une chose, mais sur une route et en même temps que motos et side, c’est bien différent.

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

 Avec des moteurs d’une centaine de chevaux le poids puissance est particulièrement intéressant. Alors avec un moulin de 300cc cela devient franchement passionnant.

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Les petits monstres virent totalement à plat et avec une formidable adhérence. Là aussi, je serai curieux d’avoir une idée des temps car leur façon de sortir d’une courbe pour rentrer dans le virage suivant, me donne l’impression qu’ils sont bien les plus rapides.

Il faut voir le film de la montée :  http://www.youtube.com/watch?v=DgGIj1s-cb4

 

side et karts ventoux/malaucène 2011    photos copyright camberoque      reproduction interdite

Retour au Mont Ventoux 2011

Retour au Mont Ventoux 2011

 

Textes de Jean-Paul AUGE

Photographies et légendes des images de Charles CAMBEROQUE

Attention ! Les photographies qui sont sur ce blog ne sont pas libre de droits. Elles sont soumises au copyright et leur reproduction est interdite sans l’autorisation de leur auteur.

L’an dernier, je vous avais fait un petit compte-rendu de ma petite ballade du 25 avril à Malaucène  où le club MC2A (Motos Classiques et de Compétition d’Avignon) organisait pour la première fois une journée de démonstration de motos anciennes et classiques sur le bas de la route qui escalade le versant nord du Géant de Provence.Voir : pour monter au Ventoux

Auparavant je vous avais fait aussi parlé d’une autre manifestation organisée dans le même esprit à quelques kilomètres de là par ce même club, la côte de Veaux – Malaucène. Voir: La côte de Veaux Vous pourriez trouver lassant que je revienne sur le sujet, mais vous allez voir que cette année, l’affaire a pris un tour particulier, notamment parce que le grand maître de ce blog, le Photocycliste Motographe Camberoque lui-même, avait fait le déplacement, ainsi que Docteur es-Terrot Mickie, Mais cela n’aurait rien été sans la participation de quelques autres personnes. Voilà l’histoire.

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Eric Offenstadt, dit Pépé ou encore Papitou, toujours aussi efficace et beau sur une moto. Jean-Paul en profite pour faire chauffer le moteur de son Nikon.

Comme vous le savez déjà également, pendant que la Ténor de Camberoque attend que ses pièces reviennent de chez le chromeur pour que Mickie puisse enfin les remonter, et que ma Rallye continue à prendre la poussière en attendant que mon garage soit devenu suffisamment grand, j’occupe une partie de mon temps à parcourir le ouèbe, où l’on fait des rencontres parfois inespérées, comme je vous en avais déjà parlé à propos de la sympathique journée cévenole au cours de laquelle un des héros de notre jeunesse, Pépé Offenstadt, ex-pilote de GP, m’avait emmené rendre visite à Alain Michel, ex-champion du monde de side-car, excusez du peu. (voir: Une belle journée cévenole)

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Eric Offenstadt et Gérard Rolland qui avait fourni les deux belles Yamaha RDLC, ont été  encouragés par Mickie et tout le « Pépé Fan-club ».

Ces contacts avec Pépé se sont beaucoup développés à la faveur de son inscription sur le forum Pit-Lane (http://www.pit-lane.biz), où nous comptons désormais lui et moi parmi les membres très actifs, (à la grande satisfaction de son animateur, Marc, qui a eu également le plaisir de voir d’autres noms célèbres s’inscrire chez lui : Hubert Rigal, Yves Kerlo, Eric Saul, Jacques Bussillet, JB Bruneau le créateur de la Métisse, Francis Boutet de Bike70, et j’en oublie, sans compter la foule des anonymes de plus en plus attirés par la qualité et la bonne tenue des propos tenus au fil des articles).

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Guy Bertin se prépare à partir.  

 

 Avec Pépé, on avait plaisanté quelques fois à propos de sa possible participation à l’une des montées organisées par le MC2A (Motos Classiques et de Compétition d’Avignon), sans toutefois chercher à pousser l’idée vraiment plus loin,

Mais au mois de Novembre, Pépé a eu la visite de Jean-René MARMELAT, membre du MC2A, qui a concrétisé l’idée de cette participation. Et grâce à lui, Pépé s’est retrouvé invité comme pilote de notoriété. Résultat: Pépé a renfilé son cuir de l’époque où il courait en GP et a repris le guidon, pour notre plus grand bonheur. L’organisateur avait bien pensé à fournir une moto, mais un autre copain de Pépé, lui aussi pilote de notoriété invité, Gérard ROLLAND (voir sa biographie sur le site Bike70) a été plus rapide pour lui prêter une Yamaha 350 RDLC (une 31K en pots de détente) magnifiquement préparée.

 

Et quelques uns des membres du forum Pit-Lane sont venus l’encourager et profiter du spectacle. 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Départ prudent pour Offenstadt ce qui ne fut pas le cas pour tout les participants dont certains rivalisaient de forts coup de  gaz qui contrastaient, plus loin, avec des passages en courbe nettement moins forts !

Il faut savoir que Pépé a arrêté de courir à moto il y a 35 ans, et qu’il n’était revenu en piste qu’à trois reprises dans des manifestations récentes de type Coupes Moto-Légende. Sa présence au Mont Ventoux fait donc figure d’évènement.

Mais, quelque soit notre enthousiasme pour sa prestation, Pépé n’était pas le seul en lice, et outre les quelques habitués déjà vus à Veaux ou l’an dernier ici-même à Malaucène, il y avait aussi les passionnés venus toujours plus nombreux participer à cette belle journée. Un coup de chapeau au passage au MC2A qui a surmonté la tragédie de Veaux en septembre dernier (voir Triste côte de Veaux), pour continuer à organiser ses manifestations à la satisfaction générale des participants et du public.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Première montée pour reconnaître la route et tester la moto, c’est plus prudent et plus pro.

De façon assez étonnante, la circulation de ce public reste fluide que ce soit pour accéder au site, ou même pour profiter des créneaux entre deux montées pour transiter sous le contrôle des commissaires du MC2A sur les 3km du tracé et rejoindre la suite des 20km de montée vers le sommet (cependant pas complètement accessible, les 3 derniers kilomètres restant fermés à toute circulation jusqu’au 15 mai).

Et si les plus timides restent à l’écart du parc des concurrents, d’autres n’hésitent pas à le parcourir en tous sens, appareil photo en main, comme nous avons pu le faire Charles et moi (surtout lui) pour vous rapporter ces images. 
Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Les pilotes de notoriété, de gauche à droite: Georges Comy, N°200, Jean Claude Castella, 201, Guy Bertin,205, Eric Offenstadt,206 et Gérard Rolland, 207.

Retour au Mont Ventoux 2011 dans Rassemblements. le-circuit-oublie-carcasson

souscription retour-au-mont-ventoux-2011 dans Rassemblements.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Démarrage à la poussette pour l’Aermacchi de Georges Comy, l’un des pilotes de notoriété sur une 350 Aermacchi Ala d’Oro de 1968 (avec laquelle Pépé fera sa dernière montée de la journée). Georges nous donne une belle leçon par sa présence active malgré ses 82 ans. Ce qui me laisse de l’espoir pour une carrière tardive de  pilote… et j’espère que je serai encore là, dans 22 ans. Peut être enfin avec une machine !

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Raphael Ruffa envoie la sauce, la poignée dans le coin. Un grand bonheur pour les yeux et les oreilles.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Christian Paccaud sur sa très belle Guzzi V50 de 1981, déjà vue à Veaux, magnifiquement préparé et qui montait très efficacement.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Ci-dessus, Jean-René Marmela qui a invité Pépé .

Toujours passionnant de comparer les différents styles des pilotes dans le même passage.

On voit bien ceux qui ont une habitude de la piste, ceux qui ont vu courir Pasolini ou Saarinen. Puis il y a ceux qui restent des pilotes de routières, voire ceux qui restent conformes à un pilotage de motard de la gendarmerie.


Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Mais oui, je n’ai pas pu résister à m’amuser un peu, moi aussi. Je vous garantis qu’il n’y avait pas trois motos avec le n° 50, mais une seule pilotée par Stéphane Cancelli: Une 350 Aermacchi TVSS  si j’en croie la liste des engagés. Et il montait tellement vite qu’il est trois fois sur la même photo.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 

 Pour les pilotes non identifiés comme le N° 399 merci de m’envoyer leur nom.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Parmi les anciennes, une très belle 350 AJS 7 R de 1954  et son pilote Jean-Claude Castella. Ce dernier a couru les GP en catégorie side-car à la fin des années 60, et roule ici avec l’AJS de son propre père.

Plusieurs 500 Saroléa, une  de 29, conduite par  Philippe Cicéron et une autre de 1932 de Yves Azam.

Une 350 Vélocette de 29 était pilotée par Jean de Cancellis.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Peu de motos anciennes mais de bien belles machines.

 

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Je serai bien curieux de savoir en combien de temps monte une super motard, par rapport à une machine à guidon bracelets?  Mais n’oublions pas qu’a Malaucène c’est une montée historique sans chronos ni classement.

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Mais qu’il était amusant ce graphisme Honda traité à la mode Norton !

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Plusieurs techniques de démarrage semblent utilisées, mais il vaut mieux aller sur le plat pour démarrer un mono AJS à la poussette …

 

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Réflexion d’un motard qui s’exclamait devant cette Honda: « Mais comment peut-on faire une machine si belle, à partir d’une moto si laide ! « 

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Bon! La montée de Malaucène, c’est pas pour les chiens… Quoique ils avaient l’air d’apprécier tout de même !

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Ce contraste entre machines anciennes et bolides de toute sorte voire plutôt modernes, est très fascinant. Et puis cette cohabitation pour un dimanche, entre jeunes et franchement vieux, fait preuve d’ouverture sans sectarisme.

La présence des sides et des karts sera l’objet d’une prochaine page sur mon blog.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Tandis que les ailettes des moteurs refroidissent en cliquetant gentiment, on prend l’apéro avant les grillades et ça c’est vraiment sympa, aussi.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Un admirateur que je n’ai pas pu identifier se courbe respectueusement avant de faire une génuflexion devant Guy Bertin qui reste de marbre.

 

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 L’heure de la bouffe approche.

Quasiment sur la ligne de départ les places seront chères, même dans les fumées d’huile de moteur qui se mélangent délicieusement avec celle des frites.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Bon appétit les gourmets!

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Sébastien Vair ( dit Ti’Seb) montait joyeusement avec son 80 Yamaha YSR qui pétait le feu de Dieu.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Elle sonne bien cette Ossa SPQ de 1977: C’est celle de David Bizard me précise Jean-Michel Chancy qui en a une lui aussi, en plus de la splendide 400  Ducati F3 que l’on peut voir plus haut.

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Après les motos ce sera le tour des sides, puis des karts.

On en reparlera …  au prochain numéro…

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Pierre Favre prend le départ sur sa 250 TZ de 1991.

Tandis que, sur le bord gauche, Gilabert, un des hommes de LVM, vérifie que la photo est nette !

Et s’il a la casquette à l’envers, ce n’est pas pour faire rappeur kakou de Marseille, mais pour mieux plaquer son oeil derrière le viseur de son Canon.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Guy Bertin déchainé après une première montée prudente faisait sonner ses 4 mégaphones agressifs avec vigueur et maestria, pour notre plus grand plaisir.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 Curieuse position d’Hervé Trochu pour dompter sa Laverda 750 de 1972. Mais quelques dizaines de mètres après le départ une toute petite bosse avait de grands effets, surtout pour les karts qui y décollaient légèrement.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Dans la journée plusieurs montées étaient prévues avec une  re-descente par la même route.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Raphael Ruffa infatigable sur sa Yamaha.

 

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 La BMW d’Albagnac ronflait avec cette sonorité si caractéristique des moteurs allemands qui me rappelait la magnifique musique des R69S d’antan,en pots Dunstal.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Stéphane Damon sur une des plus belles RDLC en pots de détente.

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

Tandis que cette Suzuki Yoshimura grimpait pour la dernière montée,

le ronflement de la si belle fausse-vraie MV de Jean-Luc Borgetto (ci-dessous) retentissait encore en échos, au loin dans la vallée.

borgetto.gif

 

C’était une bonne journée.

Peut être bien… à l’année prochaine …

 

Malaucène Mont Ventoux 2011   Photos Copyright Camberoque Reproduction interdite

 

 

 

 

Un dimanche à St Andiol

 

Un Dimanche à Saint Andiol

Première partie

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol

 

Rassemblement du Terrot Club de France du 25 et 26 septembre 2010


Texte et Photos de Charles Camberoque

(reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur)
Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Le Mistral soufflait fort sur Saint Andiol et la Provence en cette fin Septembre. Il faisait soleil sur les Terrot venues en grand nombre à l’invitation du TCF. Et il faut croire que chacun avait amené pour l’occasion sa plus belle Monture car les machines présentes étaient bien belles.

Thierry Philippon et sa moto Photo © camberoque

J’ai pu y retrouver Thierry Philippon et sa merveilleuse machine, ainsi que beaucoup d’autres figures de la moto ancienne, des fidèles à la marque de Dijon, assurément !

Le travail de Thierry sur une base de 175 Terrot Rallye est exemplaire car il confirme la qualité de cette machine une des dernières produite par la marque qui a définitivement arrêté sa production au début des années 60.

Philippon a continué à faire évoluer cette machine. Il a modifié son esthétique, bien entendu, mais surtout il a amélioré sa mécanique de façon considérable, piston, embiellage, allumage… à tel point que cette petite moto qui va sur son demi siècle n’est nullement démodée ni dépassée et en fait rêver plus d’un. dont moi ! 

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Avec mon ami Jean-Paul Augé (dont vous pouvez lire des articles sur ce blog),  nous avons donc pu nous assoir sur la Terrot de Philippon. Ce dernier a reçu une coupe  pour cette belle préparation que vous pouvez retrouver dans deux articles mis en ligne sur ce blog, en septembre 2009 pour le premier et décembre 2009, pour le second,  aux pages suivantes :

La 186 Terrot-Philippon Rallye

La Terrot Philippon II

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Pour mon plus grand plaisir j’ai photographié ces machines sous le soleil de septembre et je me propose de laisser parler mes images.

 Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Dans la matinée du samedi, quelle surprise : une Terrot préparation Nougier arrive par la route! 

Elle fait quelques vocalises avant de ce garer sagement sur le parking. Et quels trémolos!

 Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Mais Nougier, vous savez ces frères qui étaient justement de ce même village.

On les appelait les sorciers de Saint Andéol  et dans la soirée le TCF propose la visite de leurs ateliers. Chouette alors!

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Quelle belle machine ! Elle portait encore la plaque du dernier rassemblement Italien sur le circuit d’Ospedaletti où elle avait été le week-end dernier.

Ah !!! Bien heureux propriétaire !

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Une petite balade dans la campagne provençale était proposée le samedi après midi.

 Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Malheureusement, je n’ai pas pu y participer comme je l’avais imaginé, il y a quelques mois car ma Ténor n’est toujours pas finie, mais enfin… j’ai pu apprécier depuis le bord de la route la musique des vieux moulins Terrot.

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Avec mon vieux complice, l’ami Jean Paul, nous avons guetté le passage de Thierry Philippon tout attentifs aux roucoulades rageuses de son moulin. Moteur que même Padovani a admiré en son temps et dont il serait fier s’il constatait les dernières évolutions.

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

On a pu revoir une rutilante Terrot Allemande, de 1931 et son propriétaire déjà rencontrés et photographiée sur le Tour de France 2006 me semble t’ il…et que vous devriez retrouver sur une autre page de ce blog.

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

 Quelques sides étaient de la ballade.

Avec Jean Paul nous avons admiré celui qui est passé devant nous et ou le singe était allongé dans son panier plus prévu pour la course que pour la randonnée. Stupéfait, je n’ai pas eu le réflexe de le photographier !

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

Sur le chemin du retour on est tous impatients à l’idée de la visite de l’atelier des frères Nougier qui est prévu en fin d’après midi …

Rassemblement Terrot Club de France à Saint Andiol  foto © c camberoque

A Saint Andiol, il y avait même de vrai faux Gendarmes !

Dans la deuxième partie de ce petit reportage, ma suivante mise en ligne, je vous montrerai les photographies de l’exposition des motos des frères Nougier et également des images de la visite de leur mythique atelier de St Andiol …

Patience !

Les coupes Moto Légende 2010 : Atmosphère

Les coupes Moto Légende 2010 : Atmosphère

Texte et photos : Copyright © Charles Camberoque.

Toute reproduction des photos de ce blog est interdite sans l’accord de C Camberoque.

Moto Legendes Dijon 2010

Depuis quelques années l’ami Jean-Louis me baratinait pour m’amener aux Coupes Moto légende.

Cette année 2010 j’ai fini par me laisser convaincre.

Et je n’ai pas été déçu !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Il faut le voir pour le croire ! À l’arrivée sur le circuit de Dijon-Prenois le parking, des voitures et motos, est lui-même impressionnant. À tel point que quand nous sommes repartis, nous ne retrouvions plus notre voiture : 25 minutes pour la débusquer… ça nous apprendra à venir en caisse. Ceci dit retrouver sa moto dans cette mer de bécanes ne devait pas être simple non plus.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

 Un tel rassemblement n’est pas courant et je me demande bien pourquoi la télévision régionale de France 3 Dijon ne l’a pas commentée pendant les informations du soir ? J’y ai rien vu. De plus F3 Dijon a fait toute une émission depuis le circuit où ils n’ont parlé… que de voiture ! La construction du circuit: repassant un film de F Cevert faisant en bagnole le tour de la piste, des discours de tout un tas de braves gens pour lesquels on n’a qu’un intérêt relatif. Tout juste si on pouvait  y voir brièvement un ou deux anciens pilotes de moto !Est-ce une preuve d’incompétence, ou bien une réponse a des directives anti-motos qui ne cherchent qu’à minimiser l’impact d’une telle manifestation ? Je me le demande et je vous le demande ?

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

À l’intérieur du circuit des caravanes, des camions, des tantes de camping des stands des remorques et des motos par centaines, plus de mille inscrits pour tourner sur la piste avec des bécanes de tout âge et des pilotes toutes générations confondues. Et une foule de spectateur qui grandira tout au long de la journée. Sacré business tout de même que ce rendez vous annuel !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Bon c’est vrai que les Coupes Moto Légendes c’est aussi une réunion du troisième âge… même du quatrième … Et ça m’emmerde beaucoup… car j’ai du mal à le réaliser, mais j’en suis déjà… du clan des papés !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Mais ce qui est touchant, c’est de voir que malgré les ans, malgré les rides, malgré les bides qui ont parfois du mal à se caser entre selle, réservoir et carénage (oh, oui ! J’en sais quelque chose…)

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Malgré tout, la passion est intacte et l’enthousiasme toujours immense pour remonter en selle encore une fois. Pour se donner l’impression de tourner comme avant !

Et puis sous le casque, on ne voit plus les crânes chauves et les cheveux blancs ! Enfin c’est une question de point de vue…

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Malgré notre ouïe défaillante, quel régal d’entendre Jean-Luc Borgetto chauffer ses deux machines faites maison. Quel bonheur pour nos oreilles même si on est un peu sourd car elles sonnent rudement bien et les moteurs prennent des tours sans complexes.

Je vous rappelle que Jean-Paul a parlé de Borgetto dans l’article: Une belle journée cévenole

Jean-Paul y raconte une journée chezAlain Michel qui était à Dijon avec la sublime 450 Honda que vous pouvez voir dans le même article. Et on peut dire qu’il a bien profité de sa demi-heure de tournage sur le circuit !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Plus loin, nous avons enfin rencontré l’ami  Thierry Philippon et son vieux copain Jean-Clande Serres dont j’ai déjà parlé dans les 2 articles de ce blog consacrées aux motos de Thierry Philippon :

La 186 Terrot-Philippon Rallye                 La Terrot Philippon II

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010   Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Les MV font des vocalises…Tandis que Jean-Claude Serre, (au discours aussi éloquent que son palmarès), est intarissable sur ces souvenirs, sa science du pilotage et ses anecdotes.

Dans le stand de MV : Thierry Philippon fait des infidélités à Terrot !

Thierry Philippon sur MV   Thierry Philippon sur MV

C’est du propre! Voilà t’il pas qu’il enfourche avec délices une petite italienne, une MV bien entendu !!!

Heureusement que Bonera (pilote MV en 1974 qui a terminé 2 ème en 500 derrière Phil Read), retient Thierry, car je suis sûr qu’il serait partit pour faire quelques tours de circuit sur la belle moto rouge … rouge, comme une Ténor, pardi!

bsa.gif Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Et ça discute ferme dans les stands.

Et ça ronfle fort du côté des box et de la piste…

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

On tourne gentiment. La sagesse finit bien par venir…

C’est qu’il ne s’agit pas de ruiner de si belles machines !

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

 Du haut de la terrasse qui domine les stands, on peut surveiller les compte tours des MV qui chauffent en se donnant l’illusion qu’on va les enfourcher pour partir faire quelque chronos.

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Les moteurs se répondent dans des  grandes tirades chantées depuis tous les coins du circuit. Un véritable opéra !

 Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Ici une Terrot que me montre enthousiaste Thierry Philippon en précisant que c’est  un machine historique car préparée par  Edmond Padovani lui même sur une base de LCP 175 d’avant guerre. Padovani avait assuré à Thierry qu’elle filait à 145 km/h.  Puis cette moto de courses a été modernisée jusqu’en 1954. Elle a été conduite par plusieurs pilotes : Par Jean Behra au début 1950 (ex champion de France sur Moto Guzzi et qui s’est tué au volant d’une Porche en Allemagne). Puis par Lamontagne et ensuite par Tessier, qui aurait été champion de France en 1954 selon un journal de l’époque.

Son moteur a un nouveau cylindre et une nouvelle culasse. Il a dû servir probablement de base et d’expérience pour dessiner plus tard le 175. Dernière modif, les freins de la 250 OSSD, mais hélas toujours la fourche de la 125.

Elle était la propriété de Padovani qui l’a léguée à son décès à Daniel Pallegoix, connu pour son livre sur l’Histoire de Terrot. Puis la machine a été cédée au Club Arbracam qui la présentait à Dijon.

Une grosse Yam démarre.

On regarde les motos. On les examine, on les hume, on commente, on les photographies.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Plus loin des Egli qui ont l’air de sortir d’un coffre suisse…

Et les propriétaires des machines, assis près de leur bien, parfois fiers et blasés …

comme… des propriétaires, surveillent les passants…

« Tout de même, mon bon môssieur, c’est une Egli » !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Si l’on a pu examiner et entendre plusieurs MV ‘sauvages’,

quelques-unes sont ‘domestiques’ et rugissent avec moins de rage tout en étant presque aussi belles et distinguées.

On peut s’en approcher sans risquer de perdre un tympan.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Quelques ancêtres sont présentes, des exotiques Harley aux populaires Terrots.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Il ne faut pas oublier qu’on est à Dijon et la célèbre façade de l’usine Terrot est représentée en décor avec quelques pilotes d’autrefois qui posent sagement en compagnie des motards qui immortalisent leur passage en Bourgogne, aux coupes Moto Légende 2010. Assurément, un bon souvenir!

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

L’écurie Terrot avec ses pilotes du temps où ils couraient en petit tricot bien serré est émouvante.

Seul le patron a l’air d’avoir un blouson de cuir !

J’aimerais bien qu’on me donne les noms de ces coureurs.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Toutes les demi-heures une nouvelle série de motos part en piste sur le circuit. On a le temps de les voir entrer et sortir et se regrouper dans le parc fermé.

c


Après avoir écrit quelques pages sur les Grand Prix de Carcassonne et un roman que j’espère publier bientôt… A Dijon, je me suis intéressé aux machines de cette époque, les années 1931/1934. Les voir en si bon état, les photographier et surtout les entendre tourner était pour moi un régal.

LE GRAND PRIX MOTO DE CARCASSONNE Aude

LES GRAND PRIX MOTO DE CARCASSONNE II

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010  Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Des Nortons, de partout, comme si on les avait donné ! Une Indian à la fois rutilante et patinée, c’est pas du snobisme, ça?

Inutile de vous dire que les marchands du temple sont là, eux aussi. Des dizaines de stands avec de tout à vendre et à tous les prix, même les plus fous. Ce n’est peut être pas la crise pour tout le monde.

Face à ce succès populaire,  il est étrange que personne ne communique sur le nombre étonnant d’entrées et de spectateurs présents pendant ce week-end. Ce qui en général est toujours une référence et un motif de satisfaction pour les organisateurs. Le nombre de pilotes inscrits pour tourner sur le circuit est connu. Et cela fait du monde! L’ensemble avec le public payant devrait générer un sacré chiffre d’affaire ! Calculez. Les amateurs de moto ancienne seraient ils en train de constituer une cible et un marché intéressant ? On espère, peut être, avoir la réponse dans le groupe de presse lié à cet évènement… A moins que la discrétion s’impose. En France on aime pas parler de gains et de sous… Et de toute façon je ne vais pas bouder mon plaisir d’avoir été là.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Plus rares des Rudges qui elles aussi se sont illustrées dans l’Aude avant la guerre. Quel moteur !

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010  Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010

Les machines les plus récentes restent les plus efficaces sur la piste et quelques pilotes prennent un plaisir évident à balancer dans les courbes de Dijon.

Ce samedi là, à Dijon-Prenois nous nous sommes croisés, mais sans le savoir, avec Christian Heckmann qui courait en 500 au Maroc et y avait connu la famille Melhaoui dont je parlais il y a quelques temps sur ce blog dans :

La moto au Maroc: c’est Melhaoui !

christian Heckmann

 Christian Heckmann (2 fois vainqueur en 500cc au GP de Casablanca dans les années 60/70), et que je n’ai rencontré donc que sur le net, m’envoie ces quelques photos (ci dessus et suivantes) ou on le voit dans les stands avec les frères Bernard et Christian Maingret.

christian Heckmann

Heckmann tournait à Dijon en catégorie A et B avec une TZ 350 et une magnifique Suzuki RGS 500cc. Elles étaient dans le stand Moraco avec les très belles TZ à coque Droulhiole de l’époque de Patrick Pons et Christian Bourgeois.

Coupes Moto Legendes Dijon Prenois 2010 

J’ai gardé pour la fin de cette page une machine qui m’a bien intriguée : Une Gillette.

Avec un tel nom, sent-elle l’huile de ricin ou l’after chèvre?  (Comme on dit dans les Cévennes).

Non, elle doit sentir bien bon et fendre l’air comme un rasoir !

Mais qui peut m’en dire plus sur cette jolie et petite trois cylindres ?

En conclusion, c’était une bien belle journée !

Mais je regrette une seule chose : ne pas avoir pu retrouver à Dijon Philippe, du Terrot Club Ballancourt, pour boire avec lui une mousse et même plusieurs… pour, entre autre, le remercier de nous avoir envoyé si gentiment des invitations.

Merci à toi Philippe et à bientôt j’espère…

terrotclubballancourt.gif











123

cool mec |
LE BLOG DU PROFESSIONNEL |
mathieu62730 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | marwanblog
| jcsflnc
| "LES MACAGNONS"